Mother road – Route 66, du Texas à la Californie (2/2)

1
402
Californie_Jingletown Photo Roy's, Amboy,

La Mother road au Texas

Terminées les montagnes russes et les forêts d’Ozarks d’Oklahoma. Le paysage s’ouvre sur une terre à l’immensité sans limite. Dans un paysage aride et désertique, le ciel devient dominant. La Mother road au Texas, c’est une route droite et pavée (plus ou moins), bordée de gigantesques ranches ici et là.
Le Texas, c’est un paysage de grandes plaintes et de longues terres arides, et la route traverse l’état sur 315 kilomètres.

Mother road
Gas station Mac Lean : photo Nps

A Shamrock, vous verrez aussi de beaux bâtiments Art Déco, comme le U Drop Inn, qui n’est plus un café. A McLean, vous trouverez le McLean Commercial Historic District, un joli quartier à visiter, qui fait un peu Ghost Town, d’où un charme particulier et une ambiance Route 66 garantie.

Mother road
Une gas station abandonnée sur l’Interstate 40 au Texas

La portion de route jusqu’à Conway est la plus longue et la mieux entretenue du Texas. Cette longue route droite, au paysage sec et plat, voire désertique, correspond tout à fait à l’image qu’on se fait de la Mother road dont on a rêvée. C’est ici que vous pourrez expérimenter la vie de routard à la mode « Sur la Route ».

[wpgmza id= »1″]

Mother road
Cadillac Ranch sculpture à Amarillo

Pour cela, supprimez toute présence du XXIe siècle : éteignez votre portable, mettez du jazz à fond et profitez. Vous êtes en plein dedans.
Vous traverserez ensuite Amarillo, qui a prospéré grâce à la route 66 et périclité quand celle-ci a perdu son affluence. Vous passerez devant l’ancien Ranchotel, aujourd’hui une résidence privée. Vous devrez aussi visiter le quartier historique d’Amarillo, l’US Route 66 – Sixth Street Historic District, qui abrite des monuments passionnants : le Natatorium, la Taylor’s Texaco Station, la San Jacinto Fire Station, etc.

A Vega, vous passerez devant le Vega Motel, pour une nuit sur la Route 66. Ne loupez pas la visite du Glenrio Historic District, une ville fantôme comme les Etats-Unis savent en faire.

La Mother road au Nouveau Mexique

Une plongée dans le Land of Enchantment est un voyage en soi. Une plongée exotique également, dans un mix de cultures indienne, mexicaine et américaine. Si vous venez de l’est, vous aurez l’impression d’entrer dans un nouveau pays : vous trouverez des vieux pueblos indiens, des bâtiments aux allures hispaniques et des vieux centres-villes caractéristiques comme à Santa Fe et Albuquerque. Le Nouveau Mexique, c’était l’aventure et la découverte, alors mettez-vous en condition !

Vous débarquerez dans un paysage aride, désertique et plat (on est dans les grandes plaines), puis, plus vers l’ouest, qui est la partie la plus intéressante, vous trouverez des paysages splendides, avec des plateaux de grès blanc et des forêts de pin à l’horizon. Il ne reste pas beaucoup de portions d’ancienne Route 66, mais vous traverserez de nombreuses villes – et villes fantômes – qui bâties le long de la Route 66 (aujourd’hui, autour de l’I-40).

Si vous voulez vraiment suivre la « vieille » route, cela vous prendra du temps, mais le tour n’est pas vain car vous trouverez quelques pépites. Vous pourrez aussi faire quelques détours (vers Inscription Rock et Chaco Canyon entre autres), tant qu’à être ici.

Vous passerez près de Clovis, qui abrite un site archéologique et a eu un rôle dans l’histoire du rock’n roll. Tucumcari est une petite ville agréable, voire branchée, pour une pause d’une nuit. Vous dormirez au fameux Blue Swallow Motel, un établissement vintage au possible.

Le Blue Swallow Motel

Faites une pause café à Santa Rosa, au Club Café, ou au Richardson Store à Montoya, établissements typiques de la route 66. Un arrêt à Albuquerque s’impose, bien sûr : une nuit au Luna Lodge ou au Tewa Motor Lodge, un tour au Barelas-South Fourth Street Historic District, un ciné au KiMo Theatre… Et vous pourrez admirer de magnifiques exemples de l’architecture locale des années 50 (Nob Hill Shopping Center, Jones Motor Company, Maisel’s Indian Trading Post, New Mexico Madonna of the Trail…)

Si vous faite des détours, De beaux bâtiments indiens s’offriront à vous : Pueblo of Santo Domingo à Santo Domingo, une magnifique habitation Keresan (le peuple indien qui a habité ici), Acoma Pueblo vers Grants, Inscription Rock (El Morro National Monument), le Pueblo of Laguna

Grants photo Aviruthia

Si vous avez le temps, faites le détour pour aller admirer El Malpais, un paysage de lave aux aspects démoniaques, mais aussi Santa Fe.
Passez autant de temps que possible dans l’ouest, faites un tour au Fort Wingate Historic District et passez une nuit au fameux El Rancho Hotel, à Gallup.

La Mother road en Arizona

L‘Arizona totalise 640 km de la mythique route en plutôt bon état, à partir de Holbrook. Avant, vous aurez des difficultés à repérer le chemin. Le paysage d’Arizona est 100% Grand Ouest, longues plaines arides rougeoyantes, parsemées de cratères météoriques, de volcans, de forêts pétrifiées et de forêts de pin rafraîchissantes, avec en toile de fond, quelques sommets enneigés !

Route proche de Caveman

C’est aussi, ne l’oublions pas, l’état du Grand Canyon ! Les villes sont de petites entités écrasées par le soleil, aux allures de pueblos ou de Far West, arrangées à la sauce des années 60 (néons et un peu d’Art Déco).

N’hésitez pas à vous arrêter au Painted Desert et Petrified Forest,  et passez la nuit au Painted Desert Inn !
Faites une pause à Holbrook, une petite ville vivante et authentique, et vous pourrez dormir au Wigwam Village Motel, dans des tipis (hugh !)

A Winslow, vous visitez La Posada Historic District, un ancien campement. Vous devrez emprunter l’autoroute souvent, car le Route 66 n’est pas toujours praticable. Vous traverserez Meteor City, Two guns, Canyon Diablo (attention à ceux qui ont le vertige), Winona.

Kingman photo kevincole

Vous vous arrêterez certainement à Flagstaff, entouré des San Francisco Peaks, et où l’ambiance route 66 est garantie ! Vous pourrez y visiter le Railroad Addition Historic District and Boundary Increase, où l’ambiance des années 50 et 60 a été conservée. N’hésitez pas à faire un tour au Sunset Crater et Wupatki National Monument, au Walnut Canyon, la Hualapai Indian Reservation et au Grand Canyon of course !

Ensuite, vous traverserez plusieurs petites villes dont certains édifices méritent le détour : Seligman (Seligman Historic District), Peach Springs (Peach Springs Trading Post), Kingman (Kingman Commercial Historic District, hôtel Brunswick pour une nuit), Goldroad (une ancienne mine, Oatman (incroyable village du Far West) !

La Route 66 en Californie

Le tourisme de Californie s’est développé grâce à l’arrivée de cette fameuse Route 66. Le Santa Monica Pier a depuis toujours représenté le terminus de la route, bien qu’il ne soit pas l’exact bout de la route. A l’époque arrivaient des centaines de familles et de travailleurs en quête d’un avenir meilleur. Plus de 200 000 personnes émigrèrent depuis l’est vers la Californie dans les années de dépression. « Get your kicks on road 66 » est devenue l’emblème du voyage et de la route.

La Mother road traverse les vallées plantées d’agrumes, les montagnes et le splendide Mojave desert, pour arriver aux magnifiques plages de Santa Monica, clou du voyage, qui invite à la contemplation et le farniente. La route, étonnamment intacte dans tout l’état et très bien signalisée en tant que Historic Route 66 et passe par tous les types de paysages californiens du sud.

La route 66 proche d’Amboy

Vous passerez à côté d’El Graces à Needles (un ancien hôtel et une gare désaffectée, en réhabilitation) et d’Harvey House Railroad Depot à Barstow (de vieux bâtiments liés à l’activité ferroviaire). Ensuite, vous apercevrez le Mojave desert sur la route. Attention à la chaleur écrasante des lieux, préparez bien de l’eau si vous allez le voir de plus près. A Ludlow, profitez des deux stations essence, du café et du motel car vous ne verrez aucune autre trace de civilisation entre Needles et Barstow.

Enseigne d’un vieux diner à Barstow

Vous passerez par le fameux Bagdad Café, toujours ouvert, par le Cajon Pass, très pittoresque et vous déboucherez sur la San Gabriel Valley, qui est l’entrée de la Californie du sud, chaud, méditerranéen, vallonné, arboré, ultra moderne… et très urbain !

A Pasadena avant de prendre la route pour Los Angeles, et pourrez observer de vieux bâtiments typiques, le Foothill Boulevard Milestone, le Howard Motor Company Building, Colorado Street Bridge, le Bekins Storage Co ou le Rialto Theatre.

Le pier de Santa Monica, fin de la Route 66

La Mother road n’a pas changé jusqu’à Los Angeles et c’est ici que votre voyage s’achèvera. Errez dans la cité des anges, vers le Broadway Theatre and Commercial District pour achever en beauté votre parcours initiatique route 66. Poursuivez jusqu’à la plage, faites un coup de surf, allongez-vous et laissez-vous porter par le bruit des vagues ! Vous pouvez vous considérer comme labellisé routard 66 et cette expérience unique restera en vous pendant longtemps ! Lucky you !

JeParsAuxUsa recommandeAgence Usa Back Roads

1 COMMENTAIRE