New York City ou quand Big Apple vous file une petite claque !

Partir aux USA, c’est souvent arriver à New York City, un choc auquel certains ne s’attendent pas. Pour beaucoup d’entre-vous, c’est le premier voyage si lointain, un rêve. Vous arrivez de Paris, d’une ville de province et vous pensiez savoir ce qu’était une ville comme New York à force de voir des films et des séries américaines.

En général l’arrivée à Manhattan entraîne un mélange de sentiments contradictoires, une excitation, mêlée de crainte et d’appréhension face à cette ville verticale, imposante, stupéfiante. Vous avez le sentiment de rêver éveillé, de reconnaître à chaque détour un décor de film ou de série, sentiment renforcé par les sirènes de police qui se font écho sur les parois vertigineuses de cette immense ville. Une impression encore plus forte si vous arrivez de nuit, lorsqu’elle évoque Gotham City, la ville de Batman.

Et si vous avez cette Big Apple (grosse pomme) au fond de la gorge comme les musiciens de Jazz qui venaient se produire pour la première fois à New York City, c’est le 1er effet de ce lieu hors du commun.

Il faut dire qu’aucune ville des USA ne fait une telle impression. NY est si vivante, toujours en mouvement, cosmopolite, tout y semble possible. Meurtrie par les attentats du 11 septembre mais en constante renaissance. Car New York City , au travers de ses quartiers (« boroughs ») est toujours en pleine mutation, un condensé des États-Unis mais avec un style, une force bien à elle.

Voici pourquoi nous aimons cette ville si unique. En général, un premier voyage n’est qu’un premier contact qui ne demande qu’à se renouveler.

Top 10 des incontournables pour une première visite

New York City
L’Empire State Building est une des icônes de la ville, montez au 102 ème étage pour apprécier la vue époustouflante de jour comme de nuit. Évitez de monter si la visibilité est faible, ou au coucher du soleil si vous voulez évitez l’affluence.
Prenez le Ferry à Battery Park pour découvrir l’île de la Statue de la Liberté (cadeau de la France), puis visitez Ellis Island, l’île où des millions d’émigrants d’Europe découvraient le Nouveau Monde. Un musée aussi émouvant qu’instructif.
New York City
Time Square, un peu trop touristique, mais impressionnant surtout la nuit avec ses enseignes lumineuses géantes et sa frénésie. Time Square est à deux pas de Broadway, le quartier des théâtres où il faut absolument voir un spectacle.
Une balade de 20 minutes sur le pont le matin, de Manhattan au quartier de Brooklyn ou l’inverse au coucher de soleil est un must pour admirer la sky line (ligne des grattes-ciels) en flânant au-dessus du trafic de Big Apple et de l’East River.

Le poumon vert de 340 ha de Manhattan, entouré de gratte-ciel est un oasis pour les New Yorkais qui viennent nombreux courir autour du grand Réservoir, écouter un concert, observer les milliers d’écureuils ou louer une barque pour échapper au tumulte de la City.
Avec ses petits immeubles et ses rues à taille humaine, Greenwich est un quartier bourré de charme, un lieu qui attire artistes et créateurs. De nombreux arbres bordent les rues du Village, difficile de croire que nous sommes au coeur de Manhattan.
Le Rockefeller center est classé monument historique. Ce complexe de 19 immeubles des années 1930, la plupart dans le style Art déco, est célèbre pour sa patinoire centrale, son immense sapin de Noël et sa plateforme d’observation de la ville, the Top of the Rock.
Le temple de la finance mondiale. Visitez-le c’est impressionnant, autant que les mesures de sécurité dans cette célèbre rue de Wall street, et poursuivez votre découverte dans les rues de Lower Mahattan jusqu’à Battery Park au sud.
New York City
Ground Zero est depuis 2001, un lieu de mémoire de la terrible attaque du 11 septembre. Preuve du dynamisme de New York, à gauche la Freedom Tower qui remplace les deux tours du World trade center détruites.
New York City
Une occasion unique et gratuite de voir Manhattan, la ligne des gratte-ciel et la Statue de la liberté. Vous serez au milieu des New Yorkais sur un vieux ferry centenaire, en effectuant la traversée à la nuit tombante.
Voir un spectacle à Broadway est inoubliable. Les acteurs savent aussi bien chanter, danser que jouer la comédie. Les décors et costumes sont parfaits. Si en plus vous choisissez bien votre théâtre comme l’Amsterdam Theater, magnifique, la soirée sera inoubliable et vaudra largement le prix du billet.
Certains services religieux sont accessibles à des touristes, comme dans l’Abyssinian Church à Harlem. Copyright Photo Abyssinian Church

Les Boroughs, les quartiers de New York City

On a souvent tendance à réduire New York à Manhattan, mais la Grosse Pomme est composée de 5 circonscriptions, ou boroughs : Manhattan donc, Brooklyn, le Queens, le Bronx et Staten Island. À chaque borough son identité et sa multitude de quartiers.

Manhattan

C’est sans comparaison le plus visité, le plus riche et le plus célèbre des boroughs. Il est pourtant le plus petit avec une superficie de 36 km² (21,5 km de long et entre 3,7 km et 1,3 km de large).
Cœur touristique de la ville, Manhattan nous est familier à force d’être exposé dans les films, et ses buildings les plus célèbres nous donneraient presque une impression de déjà-vu. Pourtant, Manhattan ne pourra pas vous laisser indifférent, parce qu’il n’existe aucun endroit au monde où l’on ressent cette atmosphère unique, et parce qu’il s’y passe toujours quelque chose.
C’est à Manhattan que se trouvent les plus célèbres buildings, les plus beaux musées, les plus grands magasins, Central Park, Wall Street, et autres Times Square. C’est le borough le plus époustouflant, et sans aucun doute celui que vous arpenterez le plus durant votre séjour.

Brooklyn

Brooklyn est essentiellement résidentiel, et depuis quelques années maintenant le quartier de prédilection des artistes, comme en témoignent les dizaines de galeries qui s’y sont installées. Avec quasiment 2.5 millions d’habitants, c’est sans conteste la circonscription la plus peuplée de New York, recherchée pour son architecture, l’esprit intello et bobo qui y règne, son authenticité. Vous l’aurez compris, Brooklyn est le quartier le plus branché de New York.

Colonie hollandaise à la base, c’est aujourd’hui le lieu où cohabitent le plus de nationalités différentes : ce melting pot contribue fortement à donner à New York City son image de ville cosmopolite par excellence.
Si vous vous rendez à Brooklyn à pied depuis Manhattan, vous emprunterez le légendaire Brooklyn Bridge, que se partagent piétons, cyclistes et rollers. À ne pas manquer !

Queens

Situé à l’est de Manhattan et au nord de Brooklyn, le Queens est moins touristique car plus résidentiel et plus pauvre, mais possède néanmoins un charme certain.
C’est dans le Queens que cohabitent le plus d’immigrés, notamment les communautés asiatiques (dans le quartier de Flushing Meadow) et grecque (plutôt localisée à Astoria).

On trouve dans le parc de Flushing Meadow un symbole de cette ouverture sur le monde à travers l’Unisphère, cette immense statue en acier représentant la Terre, datant de l’exposition universelle de 1964. C’est aussi dans ce parc que se déroule chaque année l’US Open.
Si le Queens présente moins d’intérêt touristique que ses voisins, il serait tout de même dommage de ne pas aller y faire un saut, ne serait-ce que pour aller voir le mythique Shea Stadium, où les plus grands artistes musicaux du XXème siècle se sont produits. Allez, 20 minutes de métro depuis Times Square et vous y êtes !

Bronx

Le Bronx avait il y a encore quelques années une réputation de coupe-gorge peu accueillant pour les touristes. C’était pourtant autrefois une banlieue tranquille et résidentielle !
Malgré les actions entreprises par le précédent maire de New York, Rudolph Giuliani, le Bronx reste un quartier sensible et dangereux, où les trafics sont légions. Sans dramatiser, nous vous conseillons, si vous tenez vraiment à vous faire une idée de l’endroit, d’y aller de jour. Les New Yorkais se rendent essentiellement dans le Bronx pour aller encourager les Yankees, la célèbre équipe de base-ball de la ville, au Yankee Stadium. Le Bronx est aussi le quartier de New York où la culture et musique Hip Hop sont nés.

Staten Island

Staten Island est située en face de l’extrémité sud de Manhattan, c’est le borough le plus éloigné de la ville. On y accède par ferry depuis Manhattan, ou par le Verrazano Narrows Bridge depuis Brooklyn.

Nos conseils d’hébergement du petit prix au coup de cœur

Un hôtel avec un excellent rapport qualité prix

Pod Times Square

Niché en plein coeur de Times Square, l’un des quartiers les plus célèbres et animés de New York, le Pod Times Square abrite un restaurant ainsi qu’un bar où déguster de délicieux cocktails. Toutes les chambres sont munies d’une télévision à écran plat et disposent d’une connexion wifi gratuite. Certaines comprennent même un coin salon propice à la détente. La réception est ouverte 24h/24. En savoir plus

Notre coup de cœur

Hilton Garden Inn New York/Tribeca

Situé dans le quartier de Tribeca, à Manhattan, le Hilton Garden Inn New York/Tribeca se trouve à quelques pas d’une station de métro permettant de se déplacer rapidement. L’établissement propose de nombreuses chambres spacieuses dotées d’une connexion wifi gratuite. L’hôtel abrite par ailleurs un restaurant, un bar ainsi qu’un centre de remise en forme. En savoir plus

Notre choix d’hébergement petit prix

Quality Inn near Sunset Park

Installé à Brooklyn, à proximité du Barclays Center, le Quality Inn near Sunset Park propose des hébergements sobres mais confortables équipés d’une connexion wifi gratuite. Les chambres comprennent aussi une télévision à écran plat ainsi qu’une cafetière. Parking disponible sur place. En savoir plus