Santa Barbara, douceur de vivre et héritage hispanique

0
445
Santa Barbara

Santa Barbara, une ville que beaucoup d’entre vous connaissent grâce à la série éponyme des années 80 dont la chanson rentre traîtreusement dans la tête. Pourtant, elle est bien plus, à savoir une cité lumineuse, riche en histoire et en culture, respirant la douceur de vivre. Située en Californie, face à l’océan pacifique, aux pieds des montagnes de Santa Ynez, cette jolie station balnéaire surnommée la « Riviera américaine » est très appréciée des touristes.

Un peu d’histoire

Les premiers habitants de la région furent probablement les Indiens Chumash. Les Espagnols n’arrivent qu’au 18ème siècle avec l’ambition de coloniser et de christianiser les Amérindiens. Ils construisent notamment le Presidio afin de protéger le littoral de la Haute Californie des envahisseurs.

Les Espagnols gouvernent la région jusqu’en 1822, date à laquelle le Mexique obtient son indépendance et récupère la Californie. De nombreuses exploitations d’agriculture et d’élevage, les « ranchos », sont construites dans la région.

En 1848, les mexicains finissent par céder la Californie aux États-Unis.

Avec la Ruée vers l’or, Santa Barbara passe du simple village à la petite ville relativement animée. Lorsque le chemin de fer est raccordé aux villes de Los Angeles et de San Francisco, la ville devient encore plus populaire. Une vague de commerçants, de médecins, de banquiers et autres services affluent à Santa Barbara pour s’y installer.

1925 est une année déterminante dans l’histoire de la ville que se retrouve dévastée par un tremblement de terre. La plupart des demeures victoriennes sont détruites tandis que les bâtisses coloniales espagnoles, basées sur des techniques de construction indigènes, résistent bien mieux. C’est donc dans ce style architectural espagnol, murs blancs et tuiles rouges, que la plupart des bâtisses sont reconstruites.

Santa Barbara
Old Mission Santa Barbara – Copyright : PROMatthew Kraus

Aujourd’hui, Santa Barbara est une destination touristique et de villégiature majeure, une cité dynamique que de nombreuses start-up et compagnies ont choisi pour y établir leur siège. Sans parler des nombreuses célébrités qui y ont installé leur maison secondaire.

L’industrie cinématographique

Entre 1912 et 1921, avant de se faire piquer la vedette par Los Angeles, Santa Barbara est considérée comme une plaque tournante majeure du grand écran. Des centaines de films muets y sont produits au début des années 1920, et Charlie Chaplin lui-même était connu pour fréquenter la région.

Les incontournables de Santa Barbara

L‘avenue State Street est la plus célèbre de Santa Barbara. Elle traverse le centre-ville et mène à Stearns Wharf, un immanquable également puisque cette jetée construite en 1872 est la plus ancienne Californie. Sur State Street, vous trouverez une foule de boutiques, de restaurants, de musées et de galeries d’art. Il est agréable de s’y balader à pied pour découvrir chaque enseigne et s’imprégner de l’ambiance qui y règne.

Surnommée « Reine des Missions », l’emblématique Old Mission Santa Barbara offre un bel aperçu de l’histoire de la ville. On apprécie particulièrement son style architectural, ses arches ombragées et ses magnifiques jardins luxuriants. Vous pouvez la visiter par vous-même ou opter pour un tour guidé.

Partir à la découverte du site

À Santa Barbara, on ressent l’influence coloniale espagnole à chaque coin de rue. C’est une ville riche dont le côté glamour se mélange étrangement à l’ambiance décontractée qui y règne. Au programme, une foule d’activités.

Plage et bain de soleil

La ville est connue pour ses grandes plages de sable blond. East Beach se présente comme la grande favorite des locaux pour son côté plus tranquille. Pour les amateurs de surf, de paddle ou de bodyboard, direction Leadbetter. Pour admirer le coucher de soleil, direction Butterfly Beach.

Les bâtiments historiques

Mise à part la Old Mission, ne manquez pas de visiter le Presidio (comprend un parc et plusieurs bâtiments), le Palais de justice (County Courthouse) et la Casa de la Guerra, rien à voir avec la guerre, cette maison typique de style espagnol convertie en musée donne un aperçu de la vie de l’époque à Santa Barbara.

Santa Barbara
Old Courthouse – Copyright : Tayo Okusanya

Vin et gastronomie

Concernant les vins et la gastronomie, Santa Barbara n’a pas grand chose à envier à la Napa Valley et promet d’excellentes séances de dégustation ainsi qu’une grande variété de restaurants. L’Urban Wine Trail notamment s’étend sur deux quartiers du centre-ville avec plus d’une vingtaine de salles de dégustation.

Les musées

Pour ne citer qu’eux, le Santa Barbara Museum of Art qui regroupe de nombreuses collections d’art américain mais aussi européen et asiatique, de différentes époques. Le Santa Barbara Museum of Natural History quant à lui, qui aborde la faune et la flore mais aussi l’histoire des Chumashs dans la région.

Escapade nature

Au large de Santa Barbara, se trouve le parc national des Channel Islands, un archipel où vous pourrez explorer des grottes à bord d’un kayak, faire de la plongée et de la randonnée. La ville est aussi un excellent point de départ pour l’observation des baleines. Plusieurs compagnies sur place organisent des excursions, notamment Condor Express et Sunset Kidd.

Santa Barbara Botanic Garden

Sur près de 31,5 hectares, ce magnifique jardin expose plus de 1000 espèces de plantes et d’arbres indigènes de Californie. C’est un lieu paisible où les visiteurs peuvent se balader, mais aussi profiter d’expositions et d’activités variées.

Évènements

Ne manquez pas le Santa Barbara Earth Day Festival qui a lieu tous les ans en avril et prône la préservation de notre planète à travers une série d’activités durables.

Autres événements marquants, les Old Spanish Fiesta Days qui célèbrent chaque année en été l’héritage hispanique de la ville, le Festival international du film de Santa Barbara et la Summer Solstice Celebration qui fête l’arrivée de l’été avec des danses, des chants et spectacles dans la rue.

Santa Barbara
Summer Solstice Parade – Copyright : Damian Gadal

Où dormir ?

Comme toute ville touristique qui se respecte, Santa Barbara compte de nombreux établissements pour toutes les envies et tous les budgets : des hôtels de luxe avec spa aux petits motels, des locations saisonnières aux campings en bord de mer.

Si l’envie vous prend de faire une folie, direction le Belmond El Encanto ou encore le Four Seasons Resort The Biltmore Santa Barbara.

Conseils et astuces

  • Les mois de novembre à avril sont les meilleurs pour pouvoir apercevoir des baleines lors de votre excursion en mer.
  • Pour les amateurs d’architecture, des tours guidés sont organisés par l’Architectural Foundation of Santa Barbara afin d’en apprendre plus sur le patrimoine architectural du centre-ville.

Coin pratique

Accès

  • En voiture : suivre la Highway 101 ou la Pacific Coast Highway (Highway 1) selon l’endroit d’où vous venez. La seconde est une des plus belles routes scéniques au monde.
  • En avion : situé à une dizaine de kilomètres de la ville, l’aéroport de Santa Barbara accueille les vols vers et en provenance de grandes villes des États-Unis. Pour les vols internationaux, il faudra se tourner vers l’aéroport de Los Angeles. Vous pourrez ensuite louer une voiture, prendre une navette ou un bus pour vous rendre à Santa Barbara.
  • En train : la gare de Santa Barbara est desservie par le Coast Starlight d’Amtrak qui offre, en chemin, une vue sur des paysage californiens assez époustouflants.
  • En bus : la compagnie Greyhound dessert Santa Barbara depuis et vers d’autres villes californiennes. Dans la ville un réseau de bus vous permet également de vous déplacer d’un point à un autre.

Temps de visite

Comptez une journée et une nuit pour voir la ville, avec un arrêt à la plage le lendemain.

Quand visiter ?

Santa Barbara jouit d’un climat méditerranéen, avec du beau temps et des températures douces tout au long de l’année.

Santa Barbara
Copyright : Damian Gadal

Les meilleurs mois pour s’y rendre se situent entre mai et septembre, avec une préférence pour juillet, août et septembre (ce dernier étant moins chargé en terme de touristes).

Liens utiles

À faire à proximité de Santa Barbara

Santa Barbara se trouve sur la côte Pacifique entre Los Angeles (2 heures de route) et San Francisco (5 heures de route). Parmi les endroits à voir dans la région, la faille de San Andreas, ainsi que les villes de Malibu, Santa Monica et Montecito.

Nos conseils d’hébergement du petit prix au coup de cœur

Un hôtel avec un excellent rapport qualité prix

Cabrillo Inn at the Beach

Situé à proximité de la plage de Santa Barbara, le Cabrillo Inn at the Beach est doté de chambres climatisées affichant une décoration dans un style tropical. Toutes sont équipées d’une connexion wifi gratuite ainsi que d’une télévision par câble et d’un petit réfrigérateur. L’établissement, qui sert chaque matin un petit-déjeuner continental, dispose par ailleurs d’une piscine extérieure chauffée. Les boutiques et les restaurants de la jetée historique Stearns Wharf sont situés à quelques minutes de marche. En savoir plus

Notre coup de cœur

Mason Beach Inn

Implantée à moins de cinq minutes de marche de la plage de Santa Barbara, Mason Beach Inn est une charmante auberge abritant une piscine extérieure chauffée ainsi qu’un bain à remous. L’établissement propose un petit-déjeuner continental chaque matin et ses chambres climatisées sont toutes équipées d’une connexion wifi gratuite ainsi que d’une télévision par câble, d’un four à micro-ondes et d’un petit réfrigérateur. Un parking est par ailleurs mis gratuitement à la disposition de la clientèle. En savoir plus

Notre choix d’hébergement petit prix

Sunset Motel

Situé à moins de quinze minutes de route du front de mer de Santa Barbara, le Sunset Motel propose gratuitement un parking ainsi qu’une connexion wifi. Ses chambres, simples mais confortables, sont toutes climatisées et comprennent une cafetière ainsi qu’une télévision. L’établissement sert gratuitement un petit-déjeuner continental quotidien. En savoir plus

Votez !