San Andreas Fault, la faille qui provoquera le Big One californien

0
33
San Andreas Fault

san Andreas Fault est une immense faille géologique qui traverse l’État de Californie du nord au sud. Elle est responsable de nombreux séismes et elle pourrait bien, d’ici quelques décennies, être à l’origine du « Big One ».

Un peu d’histoire

cette faille qui s’étend sur 1 300 km de long et 140 km de large fascine autant qu’elle inquiète. Située à la jonction des plaques tectoniques du Pacifique et de l’Amérique Nord, qui coulissent en provoquant des frottements, elle est à l’origine de nombreux séismes qui ont marqué l’histoire de la Californie.

La faille qui fait trembler l’Amérique se serait formée il y a 30 millions d’années, et elle serait responsable d’environ 200 séismes chaque année. Elle a notamment soulevé San Francisco en 1906, détruisant 80 % de la ville et entraînant la mort de 3 000 personnes.

Avec San Andreas Fault, les Californiens vivent sous la menace du Big One, ce séisme dont la magnitude serait supérieure à 7 sur l’échelle de Richter et qui, selon les sismologues, devrait frapper dans les 30 années à venir. Il s’agirait du pire séisme de l’histoire des États-Unis, qui engloutirait en grande partie la Californie.

Les incontournables de San Andreas Fault

san Andreas Fault est composée de trois sections : la partie nord, qui englobe San Francisco et qui est la plus menaçante ; la partie centrale, qui est la moins inquiétante ; et la partie sud, qui n’a pas bougé depuis 1850 et qui menace fortement Los Angeles. C’est de cette section qu’émanerait le Big One. Étant donné l’étendue de la faille, vous ne pourrez en découvrir qu’une partie, soit par vos propres moyens, soit en participant à des visites guidées en jeep.

Copyright : Ben W

Partir à la découverte du site

Vue du ciel, la faille est bien visible et forme une sorte de tranchée sinueuse tout en longueur. Depuis la terre ferme, on a bien du mal à se rendre compte de son étendue et de sa profondeur. Les mouvements des plaques ont produit un paysage presque lunaire, composé de rochers de granit qui culminent à 15 m de hauteur. La section sud est également parsemée d’oasis, grâce à un cours d’eau qui abreuve les palmiers et les quelques variétés d’animaux capables de survivre dans un environnement aussi aride.

Plusieurs sites le long de la faille sont dignes d’intérêt :

La région de Palm Springs

C’est un bon point de départ pour explorer la section sud de San Andreas Fault. La faille passe au beau milieu du Coachella Valley Preserve, au sud de Joshua Tree National Park. Les villes les plus proches sont Thousand Palms et Indio Hills. Les visiteurs peuvent participer à des excursions en jeep pour explorer la région traversée par la faille. Par endroits, il est possible de pénétrer à l’intérieur d’étroites failles dans la roche.

La ville de Parkfield

Située à 2 heures au nord de Los Angeles dans le comté de Monterey, Parkfield s’est auto-proclamée « Earthquake capital of the world », capitale mondiale des tremblements de terre, car elle ressent en moyenne un séisme de magnitude 6 ou plus tous les 22 ans. Son pont, qui s’est déformé au fil du temps à cause des secousses, est précédé du panneau « San Andreas Fault ». Au sud de Parkfield, le Carrizo Plain National Monument offre également des vues sur la faille.

Point Reyes National Seashore

Cette zone protégée se trouve juste au nord de San Francisco. Il est possible de suivre le Earthquake Trail, un sentier de randonnée de 1 km le long de la faille, au départ du Bear Valley Visitor Center. On aperçoit de larges cassures sur le sentier, provoquées par les séismes successifs.

La route I-280

Elle relie San Francisco à San Jose et, bien que les points de vue ne soient pas spectaculaires, cette route permet de longer la faille sans avoir à s’éloigner des grands axes. On peut aussi admirer le San Andreas Lake, qui se trouve directement sur la faille.

Où dormir ?

Au sud, les villes de Thousand Palms et Indio Hills possèdent de nombreux motels et hôtels. Au centre, Parkfield est votre meilleure option tandis qu’au nord, les grandes villes sont légion pour se loger non loin de la faille (San Francisco, San Jose, Monterey…).

Conseils et astuces

  • Dans la section sud de la faille, autour de Palm Springs, le climat est aride et la région grouille de serpents, de scorpions et d’araignées. N’hésitez pas à emporter de l’Aspivenin avec vous.
  • Si vous visitez le Joshua Tree National Park, sachez qu’il existe un point de vue appelé Key Views, depuis lequel il est possible d’admirer la Coachella Valley Preserve et la faille de San Andreas.
  • À visionner : le film catastrophe San Andreas, sorti en 2015, qui met en scène l’ouverture de la faille de San Andreas et un Big One de magnitude 9,6.
vue sur san andreal fault depui key view
Copyright : Lin Me

Coin pratique

Accès

La plupart des sites d’intérêt disséminés tout au long de la faille sont accessibles depuis les grands axes.

Temps de visite

Une demi-journée suffira amplement, que vous participiez à une excursion en jeep du côté de Palm Springs ou que vous exploriez certains sites en solo.

Quand visiter

Tout dépend de la zone que vous souhaitez visiter. Dans la section sud de la faille, sachez que le climat est aride et les étés très chauds et secs. Le printemps et l’automne sont donc à privilégier.

Liens utiles

À faire à proximité de San Andreas Fault

Autour de San Francisco, la route panoramique Pacific Coast Highway passe à proximité de la San Andreas Fault. Au sud, du côté de Los Angeles, la faille longe le Joshua National Park.

JeParsAuxUsa recommandeAgence Usa Back Roads