Chaco Culture National Historical Park : vestiges des indiens Pueblos

0
23
Chaco Culture National Historical Park

Les plus importants vestiges de la civilisation des indiens Pueblos se trouvent ici, dans le nord-ouest du Nouveau-Mexique, au cœur du Chaco Culture National Historical Park.

Un peu d’histoire

Ancêtres des indiens Pueblos, les Anasazis ont laissé de monumentales traces de leur passage, notamment le Chaco Culture National Historical Park. Ces vestiges architecturaux ont tout d’abord été classés National Monument en 1907 par Theodore Roosevelt, avant d’obtenir la désignation de National Historical Park en 1980 puis, reconnaissance ultime, d’être classés au patrimoine mondial de l’UNESCO en 1987.

Si le Chaco Culture National Historical Park a reçu tant de titres, c’est parce qu’il est réellement impressionnant, aussi bien en terme de superficie (137 km2) que pour son état de conservation.

Les Anasazis se sont installés dans le canyon de Chaco à partir du 10ème siècle. Peu à peu, ils se sont sédentarisés et ont édifié des maisons en briques de terre, qui ont fini par constituer de véritables villages. C’est à ce phénomène que fait référence le terme de « Pueblo » (« village » en espagnol). Certaines des bâtisses édifiées pouvaient comporter jusqu’à six étages, une véritable prouesse pour l’époque qui soulève bien des questions sur la logistique mise en place par les Anasazis. Ce qui est certain, c’est que ces vestiges démontrent bien leur incroyable maîtrise technologique.

Après avoir extrait les blocs de grès et ramené le bois depuis les forêts des montagnes alentour, notamment les San Juan Mountains à l’ouest, les Anasazis construisirent les bâtisses en fonction des cycles du soleil et de la lune.

Jusqu’au 12ème siècle, la culture des Chacoans (nom donné aux habitants de Chaco Canyon) prospéra, des routes furent construites, le commerce se développa et le site devint un important centre religieux et culturel.

À la fin du 12ème siècle, pourtant usés par des décennies de sécheresse, les Chacoans finirent par déserter le canyon de Chaco et émigrer vers l’ouest, laissant derrière eux les preuves de l’avancement de leur civilisation.

Les incontournables de Chaco Culture National Historical Park

Il est tout à fait possible d’explorer le site et ses incontournables en solo. À ne surtout pas manquer pendant votre visite :

  • Pueblo Bonito, le site le plus important et le centre névralgique de Chaco. Il fut construit en 850 et 1150 et il compte plus de 600 pièces.
  • Chetro Ketl, le deuxième plus grand site, que vous pourrez rejoindre en empruntant un sentier depuis Pueblo Bonito.
  • Hungo Pavi et ses 150 pièces, qui n’ont pas été fouillées ni restaurées.
  • Una Vida, un petit sentier de 1,6 km où vous verrez des vestiges et des pétroglyphes.
  • Casa Rinconada, qui abrite la plus grande kiva (pièce qui servait de temple) de Chaco.
  • Fajada Butte, une butte de 135 mètres de haut sur laquelle on ne peut plus grimper depuis les années 1980, mais où ont été retrouvés des traces de campements et des fragments de poteries allant du 10ème au 13ème siècle.

fajada butte a chaco cultural national historical park

Partir à la découverte du site

Suivre la route panoramique

En suivant le Canyon Loop Ride, route panoramique de 15 km, vous pourrez vous arrêter le long des principaux points d’intérêt, à savoir Una Vida, Hungo Pavi, Pueblo Bonito, Chetro Ketl, Pueblo del Arroyo et Casa Rinconada.

Partir en randonnée

Il existe plusieurs sentiers de randonnées, mais le South Mesa Trail est celui qui vous donnera le meilleur aperçu de Chaco. Il forme une boucle de 5,6 km à partir de la Casa Rinconada et, depuis la South Mesa, il vous offrira des vues panoramiques sur le site. Le Penasco Blanco Trail, long de 11 km, permet de voir des pétroglyphes et mène jusqu’au village non fouillé de Penasco Blanco.

Visites guidées

Pour être certain de ne rien louper pendant votre découverte de Chaco Culture National Historical Pak, vous pouvez prendre part à des visites guidées menées par des rangers du National Park Service. Elles sont proposées gratuitement, quasiment tous les jours entre mai et octobre.

Où dormir ?

Il est possible de camper au sein du parc toute l’année, chaque emplacement coûte $15 par nuit. Pour passer la nuit à l’hôtel, il faut se tourner vers les villes les plus proches, à savoir Bloomfield (100 km), Aztec (111 km) ou Farmington (120 km).

Conseils et astuces

commencez votre visite par un passage au Visitor Center. Vous pourrez y récupérer toutes sortes de documents, dont la carte du parc, et acheter des brochures détaillant les différents sites et randonnées.

chaco cultural national historical park

Coin pratique

Accès

Il n’existe pas de route goudronnée pour se rendre à Chaco Culture National Historical Park, mais le plus simple pour y accéder est d’arriver par le nord, en empruntant la route US-550 puis la CR-7900 à 80 km de Cuba (mile 112.5). Les 7 derniers kilomètres se font sur une route non goudronnée.

Temps de visite

Consacrer une demi-journée à la découverte du site suffira largement.

Quand visiter ?

La meilleure période est d’avril à octobre, car il peut faire très froid le reste de l’année. Les mois les plus chauds sont juillet et août, à éviter si vous le pouvez, surtout l’après-midi.

Horaires et tarifs

Compter $20 par véhicule et $15 par piéton, valable pendant 7 jours. Le parc est ouvert tous les jours de 7h jusqu’au coucher du soleil. Attention, le Visitor Center est ouvert à partir de 8h et ferme ses portes à 17h.

Liens utiles

A faire à proximité (lier avec d’autres articles du site)

A 2h30 de voiture, au sud de l’État du Colorado, se trouve le Mesa Verde National Park.