Durango, au cœur des paysages sauvages du Colorado

0
162
Durango
Copyright : Philms

La ville de Durango offre une escale agréable lors d’un circuit dans l’Ouest, entre paysages idylliques et Ruée vers l’or.

Un peu d’histoire

Durango est une ville d’environ 17 000 habitants qui se trouve à l’orée du parc national de Mesa Verde et des forêts nationales de San Juan et Rio Grande, dans le sud du Colorado. Elle est traversée par la rivière Animas et, grâce à sa proximité aux frontières des États du Nouveau-Mexique, de l’Utah et de l’Arizona, elle est depuis longtemps considérée comme un carrefour important de l’Ouest américain.

Pour cette raison, elle a été choisie pour le passage du Denver & Rio Grande Western Railroad, chemin de fer établi en 1870 pour le transport de charbon et de minerais. Cette voie ferrée reliait Denver à Salt Lake City, dans l’Utah, à travers les montagnes Rocheuses.

En 1882, une nouvelle portion du chemin de fer, le Durango & Silverton Narrow Gauge Railroad, est ouverte pour faciliter le transport de l’or et de l’argent depuis les mines des San Juan Mountains, juste au nord de Durango. La population grandit et la ville se développe alors de manière considérable. Lorsque le phénomène de la Ruée vers l’or s’essouffle et que de nombreuses villes de l’Ouest se meurent, Durango parvint à survivre en devenant une destination touristique.

Les incontournables de Durango

Imprégnez-vous de l’atmosphère de Durango en vous baladant dans son centre, Historic Downtown. Flânez le long de Main Avenue, son centre névralgique qui regorge de boutiques et de cafés. Durango compte plusieurs musées et points d’intérêt :

Le Silverton Narrow Gauge Railroad and Museum

En empruntant cette locomotive historique, vous partirez sur les traces des mineurs et cowboys au cœur des sauvages San Juan Mountains. Les paysages sont, en outre, à couper le souffle.

durango railroad colorado
Copyright : Philms

Durango Fish Hatchery and Wildlife Museum

Uniquement ouvert à la belle saison, ce musée permet d’en apprendre plus sur la faune et la flore de la région. Il est possible de sa balader sur un sentier le long de la rivière Animas et de nourrir les poissons.

Animas Museum

Ce petit musée portant sur l’histoire de la ville comprend plusieurs galeries dédiées aux Amérindiens, à la création du chemin de fer ou encore aux hors-la-loi qui y ont prospéré.

Partir à la découverte de Durango

Les balades

Il est possible de découvrir Durango et ses environs en empruntant les sentiers mis à la disposition des randonneurs. Le plus mythique : le Colorado Trail, qui traverse l’État du Colorado d’est en ouest, relie Durango à Denver et s’étend sur 782 km. Nettement plus court avec ses 11 km de long, l’Animas River Trail peut s’effectuer à pied ou à vélo. Il traverse le cœur de Durango et descend dans le sud en longeant la rivière Animas.

Autre option très populaire pour ses panoramas d’exception, la Old Lime Creek Road se prête merveilleusement bien aux balades à moto ou à vélo. Cette petite route sinueuse bifurque de la Highway 550 dans la San Juan National Forest, puis la rejoint au bout d’une quinzaine de kilomètres.

Jouer les cowboys

Bien que l’époque des cowboys soit révolue, le Colorado reste un État relativement sauvage où l’on peut remonter le temps. James Ranch, au nord de Durango, propose une immersion dans le Colorado rural. Dans ce ranch au cœur des montagnes, on mange de la viande, du fromage, des oeufs et des légumes produits sur place.

Pour une balade à cheval, on continue 10 km au nord du ranch, à Rapp Corral. Cet organisme familial propose des excursions à dos de cheval pour tous les âge, au cœur des San Juan Mountains. En hiver, des tours en calèche sont proposés.

En redescendant en direction du centre de Durango, toujours en empruntant la Highway 550, faites un arrêt aux Pinkerton Hot Springs. Cette source chaude, dont l’eau est à 35 degrés en moyenne, est une curiosité naturelle avec sa superposition de roches multicolores.

Copyright : daveynin

Activités sportives

En été, la rivière Animas offre d’innombrables occasions de se baigner, de faire du canoë ou encore du rafting. L’organisme Mountain Waters propose ce genre d’excursions. En hiver, la station Purgatory Resort offre un large domaine skiable au cœur des paysages enneigés du Colorado.

Où dormir ?

Durango abrite deux hôtels historiques, The General Palmer et The Strater, tous deux situés au cœur de la ville, sur Main Avenue. D’autres chaînes d’hôtels, plus accessibles, sont également disponibles.

Conseils et astuces

Pour les amateurs, Durango abrite plusieurs festivals tout au long de l’année : Snowdown Festival, Music in the Mountains et Durango Ragtime and Early Jazz.

Copyright : Al_HikesAZ

Coin pratique

Accès

Durango se trouve au croisement entre la Highway 550, qui mène à San Juan National Forest, au nord, et la Highway 160, qui rejoint le parc national de Mesa Verde à l’ouest.

Temps de visite

Vous pouvez décider de rester une journée ou une demi-journée à Durango et dans ses environs, puis y passer la nuit avant de reprendre la route.

Quand visiter ?

Les températures sont particulièrement agréables entre mai et octobre. En hiver, le gel et la neige sont monnaie courante.

Liens utiles

À faire à proximité

le parc national de Mesa Verde se trouve à environ 60 km à l’ouest de Durango. À l’ouest se trouve le Chimney Rock National Monument.