Tombstone : « The town too tough to die »

0
87
Tombstone
Copyright : Mr.TinDC

Nous sommes en Arizona, dans le comté de Cochise. Ici se dressent fièrement les façades de Tombstone, une vraie ville du Far West qui nous donne plus qu’un avant-goût du vieil ouest américain. Surnommée « The town too tough to die » (« La ville trop dure pour mourir »), elle jouit d’un indéniable cachet, notamment grâce à son patrimoine riche et colorée.

Un peu d’histoire

Une pierre pour une ville

Tombstone est une ancienne cité minière fondée par un prospecteur nommé Ed Schieffelin. Celui-ci faisait alors parti d’une mission de reconnaissance menée contre les Apaches Chiricahua. Il quittait régulièrement le camp pour chercher des métaux précieux dans les environs. Les soldats ne manquaient pas de le mettre en garde face aux mauvaises rencontres qu’il pourrait faire, lui disant que la seule pierre qu’il trouverait dans cette nature sauvage serait celle de sa propre pierre tombale (« tombstone » en anglais). Pourtant, cela ne découragea pas le moins du monde Ed qui, au lieu de simples cailloux, finit par trouver de l’argent ! Il se rappela alors les avertissements de ses camarades et nomma sa première mine « The Tombstone ».

Peu après la découverte d’Ed, la présence d’argent dans la région s’ébruita et une foule de personnages divers se mirent à affluer sur le site (cowboys, avocats, spéculateurs, gens d’affaires, etc.). En 1879, une ville fut construite proche des mines.

Croissance et déclin

En 1881, la population de Tombstone avait déjà largement augmenté. Elle comptait de nombreux saloons, restaurants, des écoles, plusieurs églises, un quartier rouge et même l’une des premières piscines publiques de l’Arizona. La ville avait aussi quelques théâtres dont les plus fameux étaient le Schieffelin Hall et le Bird Cage Theatre. Tandis que le premier était un établissement tout ce qu’il y a de plus respectable, le deuxième faisait plutôt office de saloon, de salle de jeu et de bordel. Il était d’ailleurs réputé pour être particulièrement mal fréquenté avec, pour preuve, de nombreux trous de balles encore visibles aujourd’hui au plafond et sur les murs.

Tombstone
Copyright : bambe1964

Entre 1881 et 1882, la ville fut ravagée par deux incendies majeurs. Elle fut ensuite reconstruite et continua de grandir.

Alors que l’industrie minière battait son plein, les mineurs ne cessaient de creuser de plus en plus profondément afin de récolter le précieux minerai. Mais en 1886, la nappe phréatique fut atteinte et les mines furent inondées. Au début, ils trouvèrent un moyen de pomper l’eau mais ce procédé devint bientôt insuffisant et trop coûteux.

L’exploitation minière se mit à décliner peu à peu et la population de Tombstone commença à quitter les lieux. Au début des années 30, elle ne comptait plus que 150 personnes environ.

Aujourd’hui, Tombstone est une ville particulièrement touristique où habitent environ 1500 résidents qui s’attachent à préserver l’histoire et le patrimoine de la ville la plus sauvage de l’Ouest.

La fusillade d’O.K. Corral

Il s’agit d’un des affrontements les plus célèbres de la Conquête de l’Ouest, en partie grâce aux livres et films portants sur le sujet dont les fameux Tombstone (1993) et Règlement de compte à OK Corral (1975).

Pour résumer ; aux alentours de 1881, un groupe de bandits qui se faisaient appeler les « cowboys » terrorisaient les habitants de Tombstone. Le mercredi 26 octobre 1881, un affrontement éclata entre ces derniers et des hommes de loi (les frères Earp (Wyatt, Virgil et Morgan ainsi que Doc Holliday) sur un terrain vague proche de Fremont Street. En moins de 30 secondes, 30 balles sont tirées. Trois membres des « cowboys » (Frank et Tom McLaury ainsi que Billy Clanton) furent tués, et la ville débarrassée de trois malfaiteurs.

Les incontournables de Tombstone

Allen Street

L’occasion de marcher sur le trottoir en bois, sous les arcades comme à l’époque, de croiser des personnages typiques d’une autre époque, chérif, cowboy, etc., et autres comédiens déguisés comme à l’époque. La rue est réservée aux piétons et aux calèches. C’est touristique, certes, mais immanquable, dépaysement assuré !

La représentation d’O.K. Corral

Avant de mettre les pieds à Tombstone, ne manquez pas de visionner l’un des deux films sur cette célèbre fusillade (voire les deux) afin de saisir pleinement l’histoire. Une fois sur place, vous pourrez assister à une reconstitution grandeur nature de cet affrontement avec des acteurs très convaincants dans leurs rôles. Attention cependant, mieux vaut bien comprendre l’anglais et l’accent très prononcé des personnages.

Un petit musée est également mis à disposition des visiteurs.

Tombstone
Représentation O.K. Corral gunfight – Copyright : Andrew Rollinger

Théâtre Bird Cage

Parfaitement préservé, le fameux Bird Cage Theater vous fait faire un véritable saut dans le temps avec son décor atypiques, ses loges privées, ses tables de jeux et ses murs criblés d’anciennes balles de revolver. Un bon aperçu de la vie à cette époque.

Partir à la découverte du site

Tombstone accueille chaque année des milliers de touristes. Plus qu’une simple attraction, c’est une ville authentique, vivante, dont les bâtiments, d’époque pour la plupart, renferment beaucoup histoires.

De nombreuses activités sont proposées aux visiteurs, entre musées, visites historiques à pied, en diligence ou en tramway, visites d’anciennes mines, restaurants, sans oublier les représentations de fusillades ! Ici et là, des acteurs en costume d’époque qui sillonnent la ville, ainsi que des boutiques vendant toutes sortes d’articles d’hier et d’aujourd’hui.

Retour dans le passé, à l’époque de la Conquête de l’Ouest

Boothill Graveyard

Anciennement considéré comme le cimetière de la ville, il fut ensuite remplacé par un nouveau cimetière construit sur Allen Street, et relégué au rang de « vieux cimetière ». Son nom vient du fait que les cowboys étaient censés « mourir avec leurs bottes ».

Les 3 victimes de la fusillade d’O.K. Corral y sont enterrées. Ne manquez surtout pas de lire les épitaphes sur les pierres tombales, car la majorité sont assez originales et amusantes !

Tombstone
Boothill Graveyard – Copyright : Amy Meredith

Crystal Palace

Il s’agit du saloon le plus réputé de Tombstone. Celui-ci a gardé le même visage depuis 1880 et est classé monument historique. Ce grand bâtiment rouge à l’angle d’Allen Street et de 5th Street fait aujourd’hui office de bar/restaurant et permet de déguster son repas dans un cadre d’époque. Le décor à lui seul vaut le détour !

Good Enough Mine Tour

Visitez cette mine découverte par Ed Schieffelin en 1879. Ce tour permet d’en apprendre plus sur la vie des mineurs dans la région au 19ème siècle, mais aussi sur l’histoire de ce lieu en général. De plus, la température dans la mine est un véritable soulagement après la chaleur harassante de Tombstone. Déconseillé aux claustrophobes mais pour les autres, cette visite vaut vraiment la peine !

Si vous avez le temps, vous pouvez également visiter le Rose Tree Museum ou le Court House, ancien palais de justice de Tombstone.

Un tour guidé de la ville vous permettra de mieux connaître tous ses secrets en plus de profiter du décor ! 

Où dormir ?

La ville propose quelques hôtels et B&B mais les prix sont assez élevés. Autres options, vous pouvez camper au Tombstone Campground ou vous loger dans les villes alentours (Tucson ou Bisbee par exemple).

Conseils et astuces

  • Attention aux grosses chaleurs en pleine journée, pensez à vous couvrir la tête et n’oubliez pas votre crème solaire !

Coin pratique

Accès

En voiture, la ville de Tombstone se situe à environ une heure de route au sud de la ville de Tucson, via l’Interstate 10, puis l’AZ-80.

Si vous prenez l’avion, un aéroport se trouve à Tucson.

Temps de visite

Comptez une demi-journée à une journée pour voir la ville, sauf si vous souhaitez dormir sur place.

Tombstone
Copyright : Trevor Huxham

Quand visiter ?

À Tombstone, le climat est aride et les températures peuvent parfois atteindre plus de 45° en été. C’est aussi la saison la plus touristique ! L’hiver, les températures sont très douces mais les nuits plutôt froides. Le mieux est donc de privilégier le printemps et l’automne.

Liens utiles

À faire à proximité de Tombstone

Outre l’ancienne petite ville minière de Bisbee située à quelques kilomètres au sud de Tombstone, vous pourrez aussi vous rendre au Mexique dont la frontière est à une cinquantaine de kilomètres seulement.

Depuis Tombstone, vous pourrez également vous rendre à Phoenix (environ 3h30 de route) ou encore San Diego (environ 7h de route). Autre immanquable dans la région, le parc national du Grand Canyon qui est accessible en 6h de route.