Bodie State Historic Park, ville fantôme et ruée vers l’or

National Historic Landmark

0
85
main street de bodie state historic park

Histoire

bienvenue au Bodie State Historic Park, ville fantôme dans l’Est californien, en plein cœur de la Sierra Nevada. Son histoire commence en 1859, lorsqu’un groupe de prospecteurs mené par William S. Bodey y découvre de l’or. Le phénomène de la ruée vers l’or en Californie, qui a attiré des centaines de milliers d’hommes depuis 1848, commence à s’essouffler, la plupart des ressources accessibles ayant été exploitées.

Les pionniers se rabattent donc sur des gisements plus difficiles d’accès, à l’instar de cet endroit perdu au milieu de nulle part, au climat particulièrement rigoureux. Bodey y perd d’ailleurs la vie l’hiver 1859, emporté par un blizzard alors qu’il tentait de rejoindre Monoville.

Bodie voit sa première mine se construire dès 1861, mais il faut attendre 1876 pour que la ville connaisse un véritable essor : elle devient alors la deuxième plus grande ville de Californie, avec dix-mille habitants. Environ dix-mille tonnes d’or sont extraites de ses mines, générant plusieurs dizaines de millions de dollars. A son apogée, la ville de Bodie grouille de mineurs avec leurs familles, de cow-boys, de hors-la-loi, de prostituées… Le véritable Far West, en somme, avec son lot de hold-ups, de bagarres et de fusillades.

À partir des années 1910, l’or ne coule plus à flot et les mines ferment à tour de bras. L’incendie de 1932, qui ravage une grande partie de la ville, pousse ses ultimes habitants à la déserter. Bodie est de ces villes du Far West qui ont disparu aussi vite qu’elles ont poussé. Laissée à l’abandon, dans un état dit de « délabrement arrêté », elle devient un site historique en 1962.

saloon a bodie state historic park
Copyright : albert_debruijn

Accès

E n suivant la route 395 depuis Bridgeport au nord et Mono City au sud, on rejoint Bodie en empruntant la route 270 (surnommée Bodie Road) pendant 13 miles. Le parc est ouvert toute l’année mais, à cause de sa haute altitude (2 550 m), la route est fréquemment fermée l’hiver pendant les tempêtes et chutes de neige. On peut alors y accéder en motoneige, en ski ou en raquettes. Au printemps, la fonte des neiges peut rendre l’accès délicat même avec un véhicule tout terrain, il faut donc faire preuve de vigilance.

Visite en une journée

Bodie est finalement assez peu étendue, une demi-journée est donc suffisante pour la découvrir. Il faut garer son véhicule dans le parking près de l’entrée puis arpenter ses rues désertées à pied. Main Street, qui constituait le centre névralgique de Bodie, bifurque en plusieurs rues perpendiculaires où il est possible de se balader librement. Un plan avec les bâtiments numérotés est fourni à l’entrée. Certaines visites guidées sont également proposées pendant la saison haute.

Les incontournables

Eflânant parmi les 170 bâtiments encore debout, certains en excellent état et d’autres largement délabrés, voici quelques curiosités à ne pas manquer :

  • Swazey Hotel, ancien casino puis hôtel qui penche fortement d’un côté.
  • Methodist Church, l’église de la ville restée quasi intacte.
  • Cemetery, le cimetière et ses 80 pierres tombales.
  • La mine de Bodie, perchée sur une colline, à laquelle on peut accéder uniquement lors d’une visite guidée.
  • Certaines maisons en excellent état comme la James Stuart Cain House, la Miller House et la Dr. Street’s House.
eglise methodiste a bodie state historic park
L’église méthodiste

L’organisme qui gère les parcs californiens a mis en ligne une brochure qui regroupe les informations essentielles à connaître ainsi qu’une carte du parc, détaillant les différents sites et points d’intérêt.

Hébergement

Afin de ne pas dénaturer le site, Bodie ne comprend pas d’infrastructures modernes. Si vous souhaitez loger dans le coin, vous devrez vous rabattre sur les villes environnantes comme Bridgeport et Lee Vining ou loger dans un motel le long de la route 395. Vous pouvez également opter pour le camping à Mono Lake, à Yosemite ou dans la Vallée de la Mort.

Conseils et astuces

  • Commencez votre visite par un passage au Museum et Visitor Center, où vous pourrez faire le plein de brochures, d’informations historiques et vous renseigner sur les visites guidées.
  •  Bodie ne comprend ni magasin ni station essence, veillez donc à emporter tout le nécessaire avant de vous y rendre.
  • Même s’il y fait rarement très chaud, le climat à Bodie est sec et les risques de coups de soleil sont élevés. Pensez bien à mettre de la crème solaire et à rester hydraté.

Le coin pratique

Horaires et tarifs

L’été est incontestablement le meilleur moment pour visiter Bodie. Le site est ouvert de 9h à 18h de mars à octobre et de 9h à 16h de novembre à début mars. L’entrée est de $8 par adulte, $5 pour les moins de 17 ans.

Liens utiles

  • parks.ca.gov, site officiel des parcs californiens.
  • Bodie statehistoric park, site exclusivement dédié au Bodie State Historic Park.
  • ghosttowns.com, site qui référence toutes les villes fantômes en Amérique du Nord.

À faire à proximité de Bodie State Historic Park

Bodie se trouve sur la route des grands circuits de l’Ouest et de nombreux points d’intérêt se trouvent dans ses environs, comme Mono Lake, le parc national de Yosemite, la Vallée de la Mort et le Lake Tahoe.

JeParsAuxUsa recommandeAgence Usa Back Roads