Vision quasi-surréaliste, le White Sands National Monument apparaît comme une immense tâche blanche en plein du coeur du Nouveau-Mexique, à quelques kilomètres d’Alamogordo.

Un peu d’histoire

Classé monument national depuis le 18 janvier 1933 par le président Herbert Hoover, le White Sands National Monument est un désert de gypse, niché dans le bassin de Tularosa. Les dunes de sable blanc, semblables à de grandes vagues, s’élèvent à 1.200 mètres d’altitude et sont réparties sur plus de 700 kilomètres carrés formant ainsi la plus grande étendue de gypse au monde.

White Sands National Monument est un site unique puisqu’il est très rare de retrouver le gypse sous forme de sable, le minéral étant soluble dans l’eau. Mais ici, la configuration est différente. Le gypse est en quelque sorte piégé dans le bassin de Tularosa, qui s’est formé il y a plusieurs millions d’année et qui est aujourd’hui encerclé par les chaînes de montagnes Sacramento et San Andres. Sans débouché vers la mer, la pluie tombe dans le bassin, ruisselle et s’évapore, laissant ainsi le gypse à la surface.

Les incontournables de White Sands National Monument

Il serait dommage de quitter les lieux sans avoir pratiqué le sport local : la descente de dune en luge. Sensations garanties. Rassurez-vous, si vous ne disposez pas de matériel, le Visitor Center peut vous louer une luge pour quelques dollars.

luge white sands
Descente en luge sur les dunes – Copyright : NPS

Afin de profiter d’un spectacle unique, les rangers proposent de vous accompagner pour une Sunset Stroll, une promenade au coucher du soleil lorsque le ciel rougeoie et que les dunes se teintes de bleu.

Il est aussi possible de vivre une expérience incroyable grâce à la Full Moon Hike. Toujours en compagnie des rangers, cette randonnée, longue de 2,4 kilomètres, s’effectue de nuit à la lueur de la lune. Pensez à vous inscrire au Visitor Center, le nombre de places est limité. Comptez 8 dollars par personne, 4 dollars pour les moins de 16 ans.

Partir à la découverte du site

Plusieurs sentiers de randonnée s’offrent à vous au sein de White Sands National Monument, mais contrairement à d’autres parcs, vous pouvez vous balader librement et grimper sur n’importe quelle dune. Soyez tout de même prudent, car en sortant des sentiers balisés, vous serez vite désorienté.

  • Dune Life Nature Trail est une boucle assez facile à parcourir en moins d’une heure permettant de grimper sur les dunes. Le long de ce sentier de 1,6 kilomètres aller-retour, plusieurs panneaux vous renseigneront sur la végétation, plutôt abondante à cet endroit, et sur les animaux vivant dans cet environnement.
  • Playa Trail est un court sentier de 300 mètres aller-retour menant à une cuvette parfois remplie d’eau après de forts orages.
  • Interdune Boardwalk est une courte promenade de 600 mètres à travers les dunes, accessible aux personnes à mobilité réduite. Comptez 20 minutes pour effectuer l’aller-retour.
  • Alkali Flat Trail, dont le point de départ se situe au bout de Dunes Drive, est la randonnée la plus difficile mais aussi la plus réputée de White Sands National Monument. Cette boucle, longue de 8 kilomètres s’effectuant en 3 heures, vous mènera sur les rives du Lake Otero, asséché depuis près de 4.000 ans, permettant d’apprécier une vue imprenable sur la chaîne de montagnes San Andres au Nouveau-Mexique.
  • Backcountry Camping Trail est un sentier qui mène jusque à la zone de camping primitif du site. Balisé, et long de 3,5 kilomètres aller-retour, le sentier est également emprunté par les randonneurs qui souhaitent simplement se balader sur les dunes.

Où dormir ?

Il n’y a pas de possibilité de logement au sein du White Sands National Park, juste une dizaine d’emplacements de camping primitif pour ceux qui souhaitent dormir à la belle étoile. Le site, qui se trouve à plus d’un kilomètre de marche de la route, ne peut être réservé à l’avance. Vous devrez ainsi vous enregistrer le jour-même au Visitor Center.

Pour des logements plus spacieux et confortables, vous devrez vous rendre dans les villes les plus proches comme Alamogordo ou Las Cruces.

alkali flat trail
Alkali Flat Trail – Copyright : NPS

Conseils et astuces

Vu les températures élevées qui règnent au sein de White Sands National Monument, il est préférable de visiter le parc durant les mois d’hiver, allant d’octobre à avril.

Si vous envisagez de marcher dans le désert, prévoyez au minimum deux litres d’eau par personne et de la crème solaire. Il est aussi conseillé d’éviter au maximum les heures les plus chaudes pour apprécier les randonnées, privilégier plutôt le matin ou la fin d’après-midi.

En 2015, deux touristes français sont décédés à White Sands National Monument alors qu’ils randonnaient sur l’Alkali Flat Trail. Le couple aurait été victime de déshydratation, alors que les températures avaient atteint plus de 38 degrés ce jour-là. Seul leur jeune garçon a survécu. Un fait divers tragique qui rappelle les dangers de la chaleur pour les personnes non préparées.

Coin pratique

Situation et accès

Relativement isolé, le White Sands National Monument se trouve à une vingtaine de kilomètres au sud-ouest de la ville d’Alamogordo et à près de 90 kilomètres à l’est de Las Cruces. Le parc ne dispose que d’une seule entrée située le long de l’US 70. Une carte est disponible ici.

White Sands National Monument est par ailleurs situé tout près de White Sands Missile Range, une zone militaire où sont effectués plusieurs tirs de missiles. Même si le parc ne comporte aucun risque, son accès est parfois interdit durant les phases de tests. Ces interruptions, de courte durée allant d’une à trois heures, sont planifiées. Pensez à vous renseigner sur le site de White Sands National Monument.

Temps de visite

Une demi-journée semble suffisante afin de profiter pleinement de White Sands National Monument. Prévoyez une journée entière si vous souhaitez parcourir l’un des sentiers de randonnée du parc permettant de fouler le sable blanc des dunes. N’hésitez pas à quitter vos chaussures, car malgré le soleil parfois brûlant, vos pieds ne souffriront pas car le gypse absorbe très peu les ultraviolets.

White Sands National Monument est par ailleurs traversé d’est en ouest par la Dunes Drive, une route scénique longue de près de 13 kilomètres qui s’effectue en trois quarts d’heure aller-retour. Idéale afin d’apprécier la beauté du parc sans pour autant souffrir de la chaleur environnante, la route, qui vous emmène du Visitor Center au coeur des dunes, est praticable par n’importe quel véhicule.

Horaires et tarifs

Il faudra débourser 5 dollars pour accéder au White Sands National Monument. L’entrée est gratuite pour les moins de 16 ans. Le pass America The Beautiful est également accepté.

Le parc est ouvert de 7 heures jusqu’au coucher du soleil. Le Visitor Center, quant à lui, ouvre ses portes de 8 heures à 17 heures.

 

White Sands National Monument
White Sands National Monument – Copyright : Sianamira

 

À faire à proximité de White Sands National Monument

Comme le White Sands National Monument est plutôt isolé, il faudra parcourir plus de 150 kilomètres avant de rejoindre le Chamizal National Memorial et près de 300 kilomètres pour arriver jusqu’au Salinas Pueblo Missions National Monument ou encore le Carlsbad Caverns National Park.

JeParsAuxUsa recommandeAgence Usa Back Roads