Les grandioses falaises érodées du Vermilion Cliffs National Monument

0
255
Vermilion Cliffs National Monument
Paria canyon - copyright : firehole

partir à la découverte de Vermilion Cliffs National Monument, c’est se plonger au cœur de fabuleux paysages comme seule l’Arizona, terre du mythique Grand Canyon et du spectaculaire Painted Desert, sait en produire.

Un peu d’histoire

les amérindiens Pueblos ont commencé à peupler la région il y a près de 12 000 ans, comme l’atteste la présence de pétroglyphes et de ruines ayant appartenu à leurs villages. Les premiers Européens, des explorateurs espagnols, sont arrivés en 1776 puis, près d’un siècle plus tard, ce sont les Mormons qui sont partis à la découverte de la région. Le site se trouve au nord de l’Arizona, juste avant la frontière sud de l’Utah, sur le plateau du Colorado.

Déclaré monument national en 2000, le site s’étend sur près de 1 200 km2. Il doit son nom aux spectaculaires Vermilion Cliffs, ces falaises érodées qui peuvent culminer à 900 m de haut, façonnées depuis des millénaires par l’eau et le vent. Leur couleur est rendue possible par leur constitution : un mélange de grès, d’argile et de roches calcaires qui forme une multitude de couches. Du rouge intense au jaune soleil, elles arborent des tons chatoyants à voir au moins une fois dans sa vie… Le site abrite également les Coyote Buttes, formations montagneuses au relief incroyable, dont le plus bel exemple est sans doute The Wave.

Les incontournables de Vermilion Cliffs National Monument

le site est évidemment immense, mais les principaux points d’intérêt sont regroupés dans la partie nord-ouest, dans la région de Coyote Buttes qui est le point d’orgue de la visite. À ne pas manquer :

  • The Wave. Cette splendide curiosité naturelle aux formes ondulées est unique en son genre. C’est l’érosion des couches de grès, avec l’aide du vent, qui a donné à cette formation rocheuse l’apparence d’une vague. Tout cela s’est produit il y a plusieurs millions d’années, pendant la période Jurassique. Mais admirer cette merveille de la nature n’est pas donné à tout le monde, puisqu’il faut marcher plusieurs kilomètres pour l’atteindre et que son accès est limité à 20 personnes par jour.
Vermilion Cliffs National Monument
copyright : h0lydevil
  • Coyote Buttes. C’est dans cette zone divisée en deux parties (nord et sud) que se trouve The Wave. Il s’agit d’un ensemble de buttes, la plus haute atteignant près de 2 000 m de hauteur. Ces formations géologiques aux teintes rouges et oranges ont été formées il y a plus de 200 millions d’années. Vous pourrez notamment y admirer des empreintes de dinosaures datant de cette période.
  • Paria Canyon. La longue et sinueuse Paria River se trouve coincée entre deux gigantesques parois de grès de Navajo, où il est possible de randonner. Elle rejoint le fleuve Colorado au sud et s’arrête juste avant la frontière avec l’Utah au nord.
  • Paria Plateau. Cette immense mesa représente la partie centrale du monument, bordée par la Paria River au nord et par les fameuses Vermilion Cliffs au sud. Elle englobe l’essentielle des différents sites cités plus haut et abrite également le White Pocket. Ici, les couleurs dominantes sont le blanc cassé, le beige et le gris. Entre octobre et mars, l’eau s’accumule pour former des bassins naturels. Pour y accéder, il faut avoir un véhicule tout terrain.
  • Ruines de villages pueblos. Les anciens habitants de la région ont laissé quelques vestiges, notamment des ruines d’anciens villages ou d’objets comme à West Bench Pueblo, et des pétroglyphes qui seraient parmi les plus anciens retrouvés aux États-Unis.
  • Cliff Dwellers. Des ruines ici aussi, mais beaucoup plus récentes puisqu’elles datent des années 1930. Après avoir quitté la côte Est, Blanche et Bill Russell se sont installés ici après être tombés en panne de voiture. Avec les matériaux à leur disposition, ils y ont construit une maison et, plus tard, un restaurant destiné à servir les visiteurs en route pour le Grand Canyon.
Cliff Dwellers vermilion cliffs national monument
Ruines à Cliff Dwellers
  • Honeymoon Trail. Les Mormons installés en Arizona au XIXe siècle devaient se rendre à St George, en Utah, pour pouvoir se marier à l’église. Ils traversaient une grande partie de ce qui constitue aujourd’hui le Vermilion Cliffs National Monument, en calèche ou à dos de cheval. Le sentier qu’ils empruntaient portent encore les traces de leur passage, notamment des ornières, et a depuis été surnommé Honeymoon Trail (le sentier des voyages de noces).

Partir à la découverte du site

Se déplacer

l’immensité du monument nécessite d’être véhiculé, et certaines zones sont uniquement accessibles en véhicule tout-terrain car les routes ne sont pas bétonnées. Vous devrez cependant garer votre véhicule pour accéder, à pied, à des points d’intérêt éloignés ou difficilement accessibles.

Quelques randonnées se trouvent dans le monument, bien qu’il ne s’agisse pas de sentiers à proprement parlé étant donné la topographie du monument :

Wire Pass Trail qui permet d’accéder à The Wave. Il faut garer sa voiture à Wire Pass Trailhead puis marcher. White Pocket Trail (1,5 mile), qui vous donnera l’occasion d’admirer une roche ayant la forme d’E.T. ! Coyote Buttes South compte deux sentiers, Cottonwood Trail et Pawhole, dont il faut rejoindre le point de départ en véhicule tout-terrain.

Le système de loterie

point important : afin de préserver le site, l’accès à certaines zones est limité à vingt personnes par jour. C’est le cas de Paria Canyons et Coyote Buttes. Un processus de loterie assez bien rôdé a été mis en place par le Bureau of Land Management, et deux solutions s’offrent aux visiteurs qui souhaitent y participer. Vous pouvez :

  • Vous inscrire sur le site Internet trois à quatre mois avant la date de votre visite. Sachez que le calendrier est très vite plein et que vous ne trouverez aucune disponibilité si vous vous y prenez à la dernière minute. Vous serez notifié du résultat de la loterie le 1er du mois suivant votre inscription.
  • Si vous n’avez pas pu vous inscrire en avance, vous pouvez, la veille du jour de visite souhaité, vous rendre au Grand Staircase-Escalante National Monument Visitor Center à Kanab, en Utah (à environ 50 miles de l’entrée du monument), et vous inscrire au second tirage.

10 personnes sont tirées au sort via la loterie sur Internet et 10 autres via la loterie du Visitor Center de Kanab. Quel que soit votre mode de participation, vous n’aurez plus qu’à croiser les doigts et espérer que la chance soit avec vous, car chaque année, il y a plusieurs dizaines de milliers d’inscriptions rien que pour Coyote Buttes.

Où dormir ?

il existe plusieurs options pour loger dans les environs. Vous pouvez faire du camping au Lee’s Ferry Campground ou poser votre tente au sein même du monument, si vous êtes en possession d’un permis pour y passer la nuit (overnight permit), notamment au Paria Canyon (feux de camp interdits).

Autre solution : prendre un hôtel à Marble Canyon, ville située juste à l’est du monument, tel que le Cliff Dwellers Lodge ou le Marble Canyon Lodge.

Conseils et astuces

il n’y a pas de centre de visiteur à l’intérieur du site, il faut donc venir préparé avant de pénétrer dans le monument. Les Visitor Centers les plus proches se trouvent à Navajo Bridge, Jacob Lake dans l’Arizona et à Kanab dans l’Utah. C’est là-bas que vous pourrez vous procurer une carte du monument.

Paria Outpost, à 13 miles au nord du monument, dans l’Utah, est l’endroit le plus proche où vous restaurer si vous vous trouvez dans la partie nord. Des informations et un service de shuttle pour certains sites sont également disponibles.

Le Vermilion Cliffs National Monument se situe dans une zone reculée, avec très peu d’aménagements. Eau et crème solaire sont indispensables. Ne laissez aucune trace de votre passage, aucun déchet n’est toléré.

white pocket au vermilion cliffs national monument
White Pocket

Coin pratique

Accès

Que vous veniez de Flagstaff, de Page ou de Kanab (Utah), il faut emprunter la Highway 89 qui encercle le monument. Sachez qu’il n’y a aucune route pavée à l’intérieur.

Temps de visite

Le temps à accorder au monument peut varier considérablement selon votre programme et les permis que vous avez obtenus. Si vous faites partie des chanceux ayant gagné la loterie pour The Wave, comptez trois bonnes heures rien que pour ce site. Une journée peut être suffisante si vous vous contentez d’explorer le monument en voiture et marquez quelques arrêts incontournables.

Horaires et tarifs

Le parc est ouvert toute l’année de 8h à 17h (horaires parfois étendues). Il n’y a pas de droit d’entrée, mais les permis pour accéder aux sites restreints sont payants : $5.00 pour Paria Canyon, $5.00 pour Coyote Buttes South et $7.00 pour Coyote Buttes North. Tarifs applicables par jour et par personne.

Quand visiter ?

C’est à la fin du printemps et au début de l’automne que le climat est le plus agréable. De juillet à début septembre, la région reçoit d’importantes chutes d’eau.

Liens utiles

A faire à proximité

Vu leur proximité au monument, le Grand Canyon et Antelope Canyon peuvent faire partie d’un même circuit. En Utah, l’entrée de Grand Staircase- Escalante National Monument est toute proche du nord de Vermilion Cliffs National Monument.