Valley of the Gods – Monument Valley en version miniature

0
332
Valley of the Gods
Valley of the Gods

Plus sauvage et bien moins touristique que son iconique voisin Monument Valley Navajo Tribal Park, qui lui fait souvent de l’ombre, la Valley of the Gods, nichée près de Mexican Hat dans le Sud-Est de l’Utah, a le mérite d’être beaucoup plus authentique.

Un peu d’histoire

Creusée dans le grès, la Valley of the Gods présente une succession de magnifiques formations rocheuses d’un rouge flamboyant, caractéristiques de la région, comme celles du Monument Valley Navajo Tribal Park. Buttes, mesas et pitons rocheux sont aujourd’hui les vestiges d’un ancien paysage qui subsiste au-dessus de la vallée.

La Valley of the Gods a longtemps fait partie du Bears Ears National Monument, mais en décembre 2017, le président américain Donald Trump, souhaitant restituer aux autorités locales des terres détenues par le gouvernement, a réduit de 85% la superficie du Bears Ears National Monument, excluant ainsi la Valley of the Gods. Malgré tout, la zone reste un territoire public géré par le Bureau of Land Management.

Le paysage de la Valley of the Gods a par ailleurs été immortalisé dans de nombreux westerns, des publicités et même certaines séries télévisées comme Supercopter ou encore Doctor Who.

Les incontournables de Valley of the Gods

Même si la seule attraction de la Valley of the Gods est de parcourir la piste qui sillonne les lieux, il est préférable de s’y rendre à l’aube ou au crépuscule afin d’admirer le jeu des couleurs sur le panorama rocheux.

Valley of the Gods

Partir à la découverte du site

La Valley of the Gods est restée très sauvage et ne dispose d’aucun point de vue aménagé. Une carte est tout de même disponible et permet d’identifier facilement les formations rocheuses qui portent toutes un nom.

En empruntant l’entrée située sur l’US 163, Seven Sailors, une butte qui semble porter des casquettes de marin, est la première formation rocheuse à apparaitre sur la gauche. En poursuivant la route, Setting Hen Butte se laisse facilement apercevoir, apparaissant directement face au visiteur. Plus loin, Battleship Rock se dévoile sur la gauche. Après avoir parcouru près de 10 kilomètres, Rooster Butte, un monolithe, sera visible dans le rétroviseur. La route forme ensuite un virage autour de Castle Butte avant de passer près de Balanced Rock, qui apparait sur la droite, et de rejoindre l’US 261.

Aucun sentier n’est par ailleurs balisé, mais il est possible de s’aventurer dans la Valley of the Gods pour y découvrir notamment sa végétation.

Où dormir ?

Aucune aire de camping n’est aménagée dans la Valley of the Gods mais il est tout de même possible de planter sa tente et de dormir à la belle étoile sur le site, en sachant que les feux de camp ne sont pas autorisés.

Pour une offre de logement plus confortable, une maison d’hôte, la Valley of the Gods B&B, est située à l’entrée ouest du site, sur l’US 261. De nombreux hôtels sont également disponibles à Mexican Hat, la ville la plus proche.

Conseils et astuces

Attention à bien surveiller la météo, car même si la piste de la Valley of the Gods est accessible à tous les véhicules, il est préférable de ne pas l’emprunter en cas de pluie, à moins d’avoir un 4×4.

Valley of the Gods

Coin pratique

Situation et accès

Véritablement constituée que d’une longue piste de plus de 27 kilomètres, facilement empruntable même sans 4×4, la Valley of the Gods est accessible en deux points : à l’ouest, sur l’US 261 entre Mexican Hat et Moki Dugway, et à l’est, le long de l’US 163 entre Mexican Hat et Bluff.

Temps de visite

Deux bonnes heures devraient être suffisantes afin de contempler la Valley of the Gods dans son intégralité tout en réalisant quelques clichés des nombreux promontoires de roche.

Horaires et tarifs

La Valley of the Gods ne requiert pas de frais d’entrée et ne dispose d’aucun service, ni de Visitor Center. Le site est accessible 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7.

À faire à proximité de Valley of the Gods

La Valley of the Gods est située à une soixantaine de kilomètres de Monument Valley Navajo Tribal Park et de Natural Bridges National Monument. Encore plus proche, se trouve le Goosenecks State Park, situé à une vingtaine de kilomètres.

Envoi
Votez :
0 (0 votes)