Ellis Island, porte et symbole de l’immigration américaine

0
9
Ellis Island

La visite d’Ellis Island est l’un des incontournables d’un séjour à New York, cette fameuse île qui fut la principale porte d’entrée des immigrants aux États-Unis dans la première partie du 20ème siècle.

Ellis Island, le berceau de l’immigration américaine

Ellis Island fonctionna comme centre de réception des immigrés entre 1892 et 1954. Pendant cette période, l’île vit passer environ 12 millions d’immigrants, essentiellement venus d’Europe. Ces derniers fuyaient la famine, la guerre et étaient à la recherche de nouvelles opportunités économiques.

1907 fut une année record, avec plus d’un million d’immigrants enregistrés. À partir des années 1920, des quotas furent établis, et l’immigration connut un déclin jusqu’à la fermeture d’Ellis Island une vingtaine d’années plus tard.

La plupart des immigrants ne passaient que quelques heures sur l’île : ils pouvaient rejoindre le continent après avoir répondu aux 29 questions réglementaires et effectué la visite médicale.

Sur les 12 millions d’immigrants qui sont passés par Ellis Island, environ 2% n’ont pas été acceptés aux États-Unis, soit pour des raisons de santé, soit pour des raisons légales.

Aujourd’hui, on estime que 40 % de la population américaine est constituée des descendants de ces immigrants.

Partir à l’assaut d’Ellis Island

Notez que l’unique moyen de visiter Ellis Island est de prendre le ferry qui fait également escale sur Liberty Island, l’île qui abrite la Statue de la Liberté. Une fois que le bateau vous a déposé à Ellis Island, vous pouvez y passer autant de temps que vous le souhaitez car les ferries sont assez fréquents (tous les 20 minutes environ) et votre ticket vous permet d’emprunter le ferry de retour à l’heure de votre choix.

Le musée de l’immigration

Le superbe bâtiment principal (Main Building) a ouvert ses portes en 1900 et abrite l’Immigration Museum, fondé en 1990. Toutes les archives portant sur l’immigration sont accessibles au public, c’est pourquoi de nombreux Américains se rendent à Ellis Island pour en apprendre plus sur leurs ancêtres.

Après avoir visionné le petit film de trente-cinq minutes « Island of Hope, Island of Tears », vous pourrez explorer les trois étages du musée. Des photos, des récits, des vidéos et des objets d’époque vous y attendent et vous permettront d’en apprendre plus sur le voyage parcouru par les immigrants ainsi que sur le processus d’immigration.

À ne pas manquer : la Registry Room, une immense pièce dans laquelle des millions d’immigrants furent questionnés avant de se voir accorder la nationalité américaine, et le Wall of Honor, sur lequel sont inscrits les noms de près de 700 000 immigrants passés par Ellis Island.

L’audioguide du musée, dont le récit ultra complet et passionnant est disponible en français, est inclus dans le prix du ticket. Enfin, sachez que des rangers du National Park Service, que vous repèrerez à leurs uniformes, donnent des visites guidées gratuites du musée d’une quarantaine de minutes.

Ellis Island

La visite guidée des hôpitaux

Pour découvrir Ellis Island de manière plus détaillée, il est possible d’opter pour une visite guidée, le Hard Hat Tour. Cette visite dure 90 minutes et a été créée en 2017. Elle permet aux visiteurs de découvrir la face cachée d’Ellis Island, longtemps fermée au public, avec la visite des hôpitaux qui se trouvent dans la partie sud de l’île et qui sont restés dans leur état d’origine. C’est d’ailleurs pour cette raison que le tour est nommé « Hard Hat » : pour pouvoir pénétrer dans cette zone non-restaurée, il faut porter un casque de chantier !

Entre 1902 et 1930, ce complexe d’hôpitaux soignaient les immigrants qui étaient porteurs de maladies infectieuses et/ou contagieuses. Si la plupart des malades étaient libérés au bout de quelques jours, certains d’entre eux restaient en quarantaine pendant des mois. Environ 3 000 personnes sont décédées dans ces hôpitaux. Vous verrez les salles qui accueillaient les malades, celles où étaient effectuées les autopsies, mais aussi les cuisines et la « Laundry Room » avec les machines d’époque.

Autre découverte intéressante : sur les murs délabrés, on peut admirer une exposition de l’artiste français JR, célèbre pour ses peintures murales. Les œuvres présentées ici ont été réalisées exclusivement pour Ellis Island et sont pour la plupart une reproduction de véritables photos d’époque. Une fois le tour terminé, pensez à prévoir une bonne heure supplémentaire pour visiter le musée.

Coin pratique

Accès

Pour se rendre sur Ellis Island, il faut emprunter le service de ferry officiel, Statue Cruises, dont les bateaux font également escale sur Liberty Island. Les points de départ des ferries sont Battery Park, dans Manhattan, ou Liberty State Park, à Jersey City dans le New Jersey. Notez que ce dernier point est largement moins touristique et que la queue y est beaucoup moins longue qu’à Battery Park.

Ellis Island

Horaires et tarifs

Ellis Island est ouverte tous les jours de l’année, à l’exception du 25 décembre. Le premier ferry de la journée part du continent à 8h30 et le dernier quitte Ellis Island à 19h (de début septembre à début octobre, dernier ferry à 18h).

Le ticket coûte $18,50 par adulte et inclut la visite d’Ellis Island et de Liberty Island. Le Hard Hat Tour, qui comprend en plus la visite guidée des hôpitaux d’Ellis Island, coûte $65,50 par adule et n’est pas accessible au moins de 13 ans.

Liens utiles

JeParsAuxUsa recommandeAgence Usa Back Roads