Fabuleux parc, l’un des plus flamboyants des États-Unis, Canyonlands symbolise l’immensité de l’Ouest américain et est un condensé des paysages du Far West : canyons, plaines désertiques, végétation éparse, et animaux sauvages.

Canyonlands, présentation du parc

Canyonlands est le plus grand parc national d’Utah. Cette grande étendue, creusée par les fleuves Colorado et Green River, abrite notamment des formations rocheuses étonnantes (arches, dômes, monolithes, falaises abruptes, etc.), mais aussi des pétroglyphes et des ruines indiennes, en plus d’un paysage vertigineux et somptueux. Idéal pour des balades en 4×4, en voiture de tourisme, en VTT ou à pieds.

Canyonlands Utah

Le parc et ses trois zones

The Island in the Sky au nord, est la partie la plus impressionnante. Elle est un mélange de Grand Canyon et de Monument Valley. C’est aussi la partie la plus accessible depuis Moab et donc, la plus visitée.

Situé à 1 860 m d’altitude, sur un immense plateau (mesa), ce district donne l’étrange impression d’être une véritable île dans le ciel. De là-haut, on surplombe le paysage fait de canyons vertigineux creusés par les rivières impétueuses. Une route d’approche, l’UT 313, relayée par la fabuleuse Scenic Drive, vous conduira de panoramas exceptionnels en points de vue spectaculaires sur les vallées, les formations rocheuses et les plateaux alentours (Shafer Canyon overlook, Grand River overlook, etc.)

The Needles, au sud, situé à 220 kilomètres par la route de Island in the Sky. Cette partie fut ainsi nommée pour ses colonnes massives de grès blanc que l’érosion a taillées et qui ressemblent à des champignons.

On y trouve également des arches, des dômes rocheux, des canyons dans ce paysage surprenant.La Scenic Drive traverse le district jusqu’à Elephant Hill, où la route s’arrête et laisse la place à une piste pratiquable en 4×4 uniquement.
C’est aussi le départ de nombreuses randonnées. Beaucoup de sites d’intérêt ne sont accessibles qu’à pieds, par des petits sentiers souvent faciles d’accès. N’hésitez pas à partir en expédition.

Canyonlands Utah

The Maze, à l’ouest des rivières, est la partie la plus sauvage et la plus isolée de Canyonlands. Elle est complètement inhabitée.
Située au pied des falaises Orange, The Maze regroupe six canyons abrupts en plus de ravins, au milieu d’une étendue recouverte de pics et de dômes, communément appelée Land of the Standing Stones (la terre des pierres debout).

Horseshoe Canyon, au nord-ouest de The Maze, est un parc à part entière qui abrite son lot de canyons et de gravures rupestres et dont la visite est souvent associée à Canyonlands.

Un peu de géologie

La formation de Canyonlands est très particulière. Douze couches géologiques cohabiteraient dans le parc, chacune issue d’une ère différente. Ce qui en fait un musée à ciel ouvert.

Il y a 318 millions d’années, alors que la région était recouverte par une immense mer, l’activité tectonique provoqua le soulèvement d’une chaîne de montagne, qui emprisonna l’étendue d’eau de mer dans le bassin, favorisant le dépôt de sable, de vase, et de boue sur le sol, mais aussi de sédiments et de limons. Ce même scénario se reproduisit plusieurs fois.

Il y a 150 millions d’années, une couche de sable, provenant probablement de l’érosion de la chaîne Uncompahgre Uplift, se déposa et se transforma lentement en roche de grès, mais aussi de calcaire et de schiste. L’érosion, ajoutée au mouvement des plaques tectoniques et de l’action des fleuves Colorado et Green, ont par la suite transformé le relief et créé ce paysage, chaotique, accidenté et poétique à la fois.

Un peu d’histoire

Les lieux furent habités par les Amérindiens, les peuples Frémont et Pueblos, pour la première fois il y a 10 000 ans (date à laquelle on a retrouvé des preuves de vie), jusqu’à l’an 500. On voit leurs traces à Aztec Ruins à Island in the Sky ou Roadside Ruin à The Needles.

Les nations Utes, Navajos et Païutes se sont également établies provisoirement dans le périmètre du parc. Canyonlands a ensuite attiré, à partir de 1880, des cow-boys et leurs troupeaux.

Vers 1950, après la découverte d’uranium sur le territoire, de nombreux mineurs sont arrivés pour exploiter cette nouvelle richesse.

Canyonlands fut déclaré parc national en 1964.

Visitez Canyonlands

En 1 jour

Autant vous dire tout de suite, une journée nous semble insuffisant pour visiter ce parc. Mais si vous ne disposez pas de plus, concentrez-vous alors sur une zone, et de préférence Island in the Sky.
En effet, The Maze n’est pas faisable en une journée et si The Needles est accessible, le site est moins intéressant qu’Island in the Sky.

  • Island in the Sky

Suivez la route UT 313 puis la Scenic Drive. De cette route, vous aurez des points de vue imprenables sur les Merrimac et Monitor Buttes, le Sevenmile Canyon (hors du parc, à partir de l’UT 313), les Sal Mountains, le Shafer Canyon, la Green River, le Buck Canyon, Candlestick Canyon, et les Orange Cliffs.

Elle donne aussi accès à des petites randonnées : Mesa Arch, (30 minutes), Upheaval Dome, un immense cratère creusé par la chute d’un météorite, (1,5 km – 1h), Aztec Butte, qui abrite des ruines amérindiennes, (3 km – 1h30), Grand View Point Trail (3 km – 1h).

Canyonlands Utah
  • The Needles

Prenez la Scenic Drive jusqu’à Elephant Hill. Sur la route, vous pourrez admirer les North et South Shooters, le NewsPaper Rock (site où l’on trouve les peintures rupestres), le Wooden Shoe (une arche en forme de sabot), les Potholes, le Big Spring Canyon entre cimes et ravins. Elephant Hill est l’endroit d’où vous verrez le mieux les Needles.

Vous n’aurez pas vraiment le temps de partir en randonnée, mais vous pourrez faire des petites balades : Roadside Ruin Trail (20 minutes) ou Cave Spring (40 minutes), Pothole Point ou Slickrock Foot Trail.

Sur la route vers The Needles, arrêtez-vous à Needles Overlook, pour avoir une vue à 360° sur le parc.

En 2 jours

  • Island in the Sky

Vous pouvez faire la Scenic Drive le premier jour, dormir au Willow Flat Campground, et partir en randonnée à la journée le lendemain. Vous pouvez aussi partir en randonnée les deux jours. De nombreux itinéraires sont proposés au Visitor Center : Lathrop Canyon (34,7 km), Murphy Loop (17,4 km), Syncline Loop (13,3 km), Taylor Canyon (32 km).
Si vous avez un peu plus de temps, vous pouvez tenter la White Rim Road, chemin de 160 km qui fait le tour du plateau. Cela demandera 2 à 3 jours en 4×4  et 3 à 4 jours en VTT.

  • The Needles

Vous pouvez prendre la Scenic Drive le premier jour également, dormir au Squaw Flat Campground et partir en randonnée le lendemain vers Confluence Overlook (4 à 6h) ou Chelser Park Viewpoint (3 à 4h) ou tenter une expédition en 4×4 à partir d’Elephant Hill.

  • The Maze

Le temps d’y aller prendra déjà une partie de la journée (en 4×4). Vous pouvez y bivouaquer, mais attention il n’y a aucune infrastructure là-bas, donc prévoyez tout !

Le lendemain, profitez du site pour une balade en 4×4 ou une randonnée, il y a des tas de chemins splendides vers les sites les plus courus : Jasper Canyon, Shot Canyon, Water Canyon, Horse Canyon, etc.

Canyonlands Utah
Mesa Arch, Canyonlands National Park, Utah, USA

Canyonlands : côté pratique

Se rendre à Canyonlands

Canyonlands se situe à proximité de Moab ou Grand Junction, au sud-est de l’Utah. Il y a deux entrées à Canyonlands : la Highway 313, qui mène à Island in the Sky, et la Highway 211 qui conduit à The Needles.

Pour The Maze, il faut être autonome et en 4×4. Depuis la I-70, prenez la Utah Highway 24 et tournez à gauche, juste avant l’embranchement de Goblin Valley State Park. Vous roulerez alors sur une mauvaise route sur 76 km jusqu’à la Ranger Station. À partir de là, The Maze est encore à 3-6 heures selon le temps. Une autre route vous permet d’accéder à The Maze, à partir de la Highway 95.

Tarifs

Entrée individuelle (1 personne/bicyclette/moto) : 15 $ (pour 7 jours)
Entrée véhicule : 30 $ (pour 7 jours)

Le camping sauvage est autorisé contre l’obtention d’un permis, le Backcountry Permit. Des permis de pêche (River Permit) sont également disponibles.

Le parc est ouvert toute l’année, 24h/24. Les trois zones ont chacune leur Visitor Center, dont les horaires d’ouverture peuvent varier.

Campings

Il est possible de bivouaquer une nuit, il faut bien se renseigner auprès des Visitor Centers pour savoir où c’est autorisé. Il existe quelques campings sommaires à l’intérieur du parc, fonctionnant sur la base du premier arrivé, premier servi.

Hébergements touristiques

Il n’y a pas d’hôtels dans le parc. Les plus proches sur trouvent à Moab, à Monticello ou à Green River.

À Moab, il y a tout un tas de chaînes hôtelières, les Holiday Inn, les Best Western, les Sleep Inn, etc. Vous trouverez aussi des hébergements plus cosy : le River Canyon Lodge, le Sorrel River Ranch pour un peu de luxe, le Sun Flower Hill B&B Inn ou le Castle Valley Inn.

Quelques adresses ailleurs : à Monticello, le Motel Canyonlands Motor Inn ou le The Inn at Miticello. À Green River, le Motel 6 Green River ou le Green River Bridge House.

Restaurants

À Moab, le Desert Bistro ou Eklecticafe pour un petit déjeuner. À Monticello, Cottonwood Steakhouse.

Utile

Nos conseils d’hébergement du petit prix au coup de cœur

Un hôtel avec un excellent rapport qualité prix

Canyonlands Motor Inn

Installé à Monticello, à moins d’une heure de route de Canyonlands National Park, le motel Canyonlands Motor Inn est un établissement 2 étoiles proposant une offre d’hébergement à un très bon rapport qualité prix. Le motel dispose de chambres spacieuses dotées d’une connexion wifi gratuite, d’une télévision par câble, d’un four à micro-ondes ainsi que d’un réfrigérateur. Une blanchisserie est également disponible sur place et le stationnement est gratuit. En savoir plus

Notre coup de cœur

Rustic Inn

Situé en plein coeur de Moab, à une quarantaine de kilomètres de Canyonlands National Park, le Rustic Inn dispose de chambres climatisées et meublées avec goût. Chacune d’entre elles est équipée d’un coin kitchenette avec de la vaisselle, des ustensiles de cuisine ainsi qu’un four à micro-ondes. L’établissement se trouve par ailleurs à proximité de nombreux bars et restaurants. Connexion wifi gratuite et parking disponible sur place. En savoir plus

Notre choix d’hébergement petit prix

Motel 6 Green River

Abritant une piscine extérieure ouverte en saison, le Motel 6 Green River se trouve à Green River, à moins d’une heure de route au nord de Canyonlands National Park. Ses chambres simples mais confortables sont climatisées et dotées d’une connexion wifi gratuite ainsi que d’une télévision par câble. Une laverie est aussi disponible sur place. La réception est ouverte 24h/24. Stationnement gratuit. En savoir plus