Louer une voiture aux États-Unis : l’essentiel de ce qu’il faut savoir

0
178
Louer une voiture aux États-Unis
Copyright : Averie Woodard (unsplash)

Louer une voiture aux États-Unis a l’avantage d’être simple et de ne pas coûter trop cher en général. Cependant, il n’est pas toujours facile de s’y retrouver entre les assurances, les cartes de paiements, les catégories de voiture et autres imbroglios. Une bonne explication s’impose pour vivre sereinement votre road trip sur les routes américaines.

Louer une voiture aux États-Unis : les essentiels

Conditions

  • Avoir au moins 21 ans*
  • Permis de conduire valide (permis français suffisant pour les séjours de moins de 3 mois)
  • Carte bancaire pour le paiement (généralement une carte de crédit)

* Si vous avez entre 21 et 25 ans, vous êtes considéré comme « jeune conducteur », c’est une option payante et toutes les compagnies n’acceptent pas forcement. Les 25 ans et plus n’ont pas à payer puisqu’ils sont considérés comme des conducteurs réguliers.

Agences

Les agences de location nationales ont des bureaux dans toutes les grandes villes et dans les aéroports internationaux, ouverts de 8 heures à 22 heures environ.

Les principales compagnies aux USA sont Hertz, Alamo, Avis, Budget, National, Dollar et Thrifty. Ces deux dernières sont généralement les moins chères.

En ligne ou directement sur place ?

Louer une voiture aux États-Unis peut se faire par téléphone, sur place ou via internet. Cette dernière solution est la plus prisée puisqu’elle offre la possibilité de comparer tranquillement les tarifs et options proposées. Cela permet aussi souvent d’obtenir les meilleurs prix, d’annuler ou de modifier votre réservation sans frais.

Sur internet, vous pouvez regarder directement sur le site des agences ou de vous rendre sur un comparateur (« broker ») tel que celui ci du partenaire du site qui propose toutes les principales compagnies.

Type de véhicule

Pour louer une voiture aux États-Unis, on ne vous propose pas un modèle en particulier, mais plutôt une catégorie en fonction de la taille du véhicule.

Voici les principales catégories (toutes peuvent être conduites avec permis B) :

Economy, Compact

Ce sont de petites voitures, plus ou moins compactes et peu coûteuses.

  • 4 à 5 personnes
  • Quelques valises
  • 2 ou 4 portes
  • Faible consommation d’essence

Intermediate, Midsize ou Standard

Elles sont un peu plus spacieuses et plus confortables que les « Economy ».

  • 5 personnes
  • Capacité de coffre plus importante
  • Consommation d’essence un peu plus importante puisque véhicule plus lourd

Full-Size

Cette catégorie offre un vaste espace de rangement et un grand confort pour 5 personnes. Elle comprend également pas mal d’options comme la climatisation, le verrouillage électrique, etc.

Minivan, SUV, Pickup

Si vous êtes plus que 5 à voyager et/ou que vous avez besoin d’un véhicule très spacieux, si vous pensez parcourir des routes chaotiques, cette catégorie peut s’avérer plus adaptée.

Louer une voiture aux États-Unis

Louer une voiture aux États-Unis : les différentes options d’assurances

C’est un point très important à ne surtout pas négliger. Si un accident survient et qu’une tierce personne est blessée, le montant des dommages et intérêt à votre charge peut être extrêmement élevé.

Avant de partir

Tout d’abord, sachez qu’il est illégal de conduire aux États-Unis sans assurance. Par conséquent, vous devez impérativement vérifier au préalable les termes et conditions de votre police d’assurance.

Si vous souscrivez à une assurance voyage avant de partir, prenez le temps de bien lire le contrat, y compris les petits caractères. Pour ce qui est de louer un véhicule, l’assurance voyage se réfère généralement au montant excédentaire (franchise) d’une voiture de location. Cela signifie que vous devrez peut-être souscrire une assurance supplémentaire afin de ne pas payer de franchise.

Principales couvertures proposées par les agences de location aux USA

Liability Insurance (LI)

Third Party Liability (TPL)

  • Couverture de base obligatoire
  • Assurance responsabilité civile
  • Inclue dans le tarif de location
  • Concerne les dommages causés aux tiers
  • Couverture minimum et insuffisante en cas d’accident (environ 5000$)

Supplemental Liability Insurance (SLI)

Extended Protection (EP), Liability Insurance Supplement (LIS) ou Additionnal Liability Insurance (ALI)

  • Optionnelle
  • Assurance responsabilité civile complémentaire
  • Couvre votre responsabilité civile excédentaire jusqu’à 1 million de dollars en cas d’accident et de plainte des victimes contre conducteur

Collision Damage Waiver (CDW)

Loss Damage Waiver (LDW)

  • Optionnelle
  • Garantie contre les dommages par collision ou contre les dommages en cas de perte Cela vous décharge de toute responsabilité financière pour un véhicule de location endommagé pendant qu’il est en votre possession, vandalisé (ou volé dans certains cas).
  • Peut avoir une franchise ou pas.
  • Vérifier le montant qui est couvert car il doit être assez élevé.

Theft Protection (TP)

  • Optionnelle
  • Couverture en cas de vol du véhicule de location

Personal Accident Coverage

  • Optionnelle
  • Couvre le conducteur et les passagers du véhicule pour tous les frais médicaux.
  • Vous n’en aurez pas vraiment besoin puisque, normalement, votre assurance voyage s’en charge.

Personal Effects Coverage

  • Optionnelle
  • Couvre le vol ou les dommages d’objets personnels à l’intérieur de la voiture de location.

Mise à part la Liability Insurance, les autres sont optionnelles. C’est donc à vous de décider de prendre une ou plusieurs assurances complémentaires, bien que le vendeur fasse tout pour vous convaincre d’opter pour le maximum.

Pensez tout de même à regarder ce qui est inclus dans le tarif de base car certaines couvertures optionnelles peuvent l’être comme les plus importantes (SLI, CDW et TP).

Pour ce qui est de la panne, le prix de la location comprend normalement un service d’assistance et de dépannage 24h/24 avec un numéro à appeler.

Louer une voiture aux États-Unis
Copyright : Darwin Vegher (unsplash)

Les assurances avec la carte bancaire

Sachez que selon la carte utilisée pour le paiement de la location, il se peut que celle-ci offre une couverture en cas d’accident ou de vol. Il s’agit plus précisément des cartes Visa Premier et Gold Mastercard. Ainsi, celles-ci comprennent déjà les garanties CDW et PEC.

Pour que cela fonctionne, il doit généralement s’agir d’une location de véhicule « classique » (pas de voiture de sport ou camping-car par exemple) et la durée de location doit être inférieure à 31 jours. Attention, les garanties des cartes bancaires ne fonctionnent que sur des séjours inférieurs à 3 mois.

Avant votre départ, appelez l’organisme auquel appartient votre carte pour leur demander les conditions et assurances en détail.

Carte de débit et carte de crédit

  • Débit : le plus courant en France, directement rattachée au compte courant donc débit immédiat en cas de retrait ou paiement.
  • Crédit : le plus courant aux USA, rattachée à une réserve de liquidité et pas au compte bancaire donc débit différé.

La plupart des agences de location de voiture aux Etats-Unis exigeront un paiement avec une carte de crédit au nom du conducteur. Pour éviter de vous retrouver dans l’embarras, contactez la compagnie de location afin de poser la question, ou demandez à votre banque de vous fournir une carte de crédit.

En cas de doute sur votre type de carte, celles émises depuis 2016 comportent la mention « CREDIT » ou « DEBIT ».

Prise en charge du véhicule

Une fois sur place, vous pouvez tout à fait rajouter des options payantes comme par exemple, le prêt d’un GPS, le kilométrage illimité (si non inclus), le conducteur additionnel, etc.

Lors du paiement, un dépôt de garantie est prélevé ou gelé sur votre compte. Il sera restitué une fois le véhicule rendu et restitué en état.

Prenez tout le temps nécessaire pour vérifier le véhicule avec un des agents de location et n’hésitez pas à lui indiquer le moindre détail visible (impact, bris, rayure, état des pneus, etc.), en intérieur comme extérieur. Vérifiez que le réservoir bien plein et pensez à demander le type d’essence requis.

Louer une voiture aux États-Unis
Copyright : Dino Reichmuth (unsplash)

Bon à savoir

  • Avant de choisir la catégorie de véhicule, veillez à bien prendre en compte le nombre de voyageurs et la taille des bagages. Pensez que vous ramènerez aussi certainement des choses en cours de route.
  • Prenez le temps de bien comparer les tarifs et de voir tout ce que prix de location comprend.
  • Penser à bien regarder les exclusions de garantie, à savoir les motifs non couverts par le loueur, comme la perte des clés par exemple.
  • Vérifiez toujours s’il y a une franchise, c’est-à-dire une somme forfaitaire restant à la charge du loueur en cas de soucis. Celle-ci peut parfois être très chère. Sachez qu’elle est prise en charge par les cartes VISA Premier et Mastercard Gold.
  • Attention à la mention « all inclusive » qui ne signifie pas forcement que tout est compris dedans car des frais viendront probablement se rajouter (taxes, frais locaux, etc.).
  • Les aéroports sont généralement les endroits les plus coûteux pour louer une voiture.
  • Il est parfois possible de louer un véhicule à un endroit et de le restituer à un autre. Il s’agit d’une location « one way ». Si cela vous intéresse, renseignez-vous auprès des agences qui le proposent et si cela implique des frais supplémentaires.