Buffalo Bill : célèbre légende de la conquête de l’Ouest américain

0
1128
buffalo bill

Tour à tour éclaireur dans l’armée américaine, convoyeur, chasseur de bisons et directeur d’une troupe de théâtre populaire, Buffalo Bill, de son vrai nom William Frederick Cody, est sans doute l’une des plus célèbres figures de l’Ouest américain. L’homme est entré dans la légende de son vivant après avoir notamment participé à la ruée vers l’or, à la guerre de Sécession, aux combats contre les Cheyennes et les Sioux, ou encore à l’essor du Pony Express.

Buffalo Bill, un mythe vivant

Né au milieu du XIXème siècle, Buffalo Bill n’a que quatorze ans quand il participe en 1860 à la ruée vers l’or de Pikes Peak dans le Colorado. L’année suivante, William Cody rejoint le Pony Express, la célèbre société de coursiers à cheval, et devient ainsi le plus jeune cavalier franchissant les Rocky Mountains afin d’acheminer le courrier entre le Missouri et la Californie.

En 1867, Buffalo Bill est engagé par la Kansas Pacific Railway, une compagnie travaillant sur le chemin de fer transcontinental, afin de chasser les bisons destinés à nourrir les ouvriers. L’histoire raconte que William Cody aurait alors gagné son surnom de Buffalo Bill en abattant soixante-neuf bisons en une seule journée, une prouesse pour l’époque.

Buffalo Bill s’est par ailleurs fait un nom, qui a retenti dans toute l’armée américaine, lorsqu’il a soutenu le général George Armstrong Custer dans sa lutte contre les Indiens d’Amérique. William Cody a notamment été éclaireur durant la guerre de Sécession entre 1861 et 1865 et a contribué malgré lui à l’anéantissement des Cheyennes en éliminant leur chef Yellow Hand en 1876.

Décoré de la médaille d’honneur en 1872, William Cody verra cette décoration lui être retirée en 1916 sous le prétexte qu’il n’était pas officier de l’armée américaine, mais éclaireur, étant ainsi considéré comme simple civil. L’armée américaine lui rendra cette médaille à titre posthume en 1989, soit plus de 80 ans après son décès.

Wild West Show, le théâtre itinérant de Buffalo Bill

William Frederick Cody est par ailleurs connu pour son célèbre Wild West Show, un spectacle populaire reproduisant les scènes mythiques du Far West américain et la vie des Indiens des Plaines, qu’il a créé en 1883 à Omaha, dans le Nebraska.

buffalo bill

Composée de cowboys et d’Améridiens, avec notamment des têtes d’affiche comme Sitting Bull, Annie Oakley ou encore Calamity Jane, la troupe de théâtre du Wild West Show a ainsi contribué à répandre dans le monde entier le folklore de l’Ouest américain. La troupe, qui s’est produite pendant plus de 30 ans dans la plupart des villes aux États-Unis, a également connu un immense succès lors de ses tournées en Europe.

Cody, la ville de Buffalo Bill

Buffalo Bill a fini ses jours dans son ranch situé à Cody dans le Wyoming, non loin du parc national de Yellowstone. Une ville qu’il a contribué à fonder en 1896 et qui porte ainsi son nom.

Pour plonger dans l’atmosphère de la conquête de l’Ouest, Old Trail Town est un musée en plein air à Cody reconstituant un village de pionniers. Le lieu, disposant d’un ensemble de bâtiments historiques de l’Ouest américain et d’artefacts datant de 1879 à 1901, abrite par ailleurs la sépulture de Buffalo Bill. 

buffalo bill

Dans le centre-ville de Cody se trouve un lieu emblématique, l’hôtel Irma, que le célèbre cow-boy a construit en 1902 en le nommant du prénom de sa fille cadette. À l’époque, l’établissement a accueilli des personnages comme Frederic Remington, un peintre spécialisé dans la description de l’Ouest américain, ou encore Calamity Jane.

Considérée par beaucoup comme le dernier lieu où vit encore la légende des cowboys et du Far West, la ville de Cody, surnommée capitale mondiale du rodéo, est également connue pour ses spectacles équestres, notamment le Cody Nite Rodeo, le plus ancien show des États-Unis, qui a lieu tous les soirs durant l’été.

Parmi les autres sites remarquables de la ville de Cody figure le Buffalo Bill Historical Center, qui est l’un des plus grands espaces culturels des États-Unis. Ce complexe, réunissant cinq musées consacrés à l’histoire de la conquête de l’Ouest, à la culture indienne et à la faune et la flore des États-Unis, dispose également d’une section retraçant la vie de ce personnage incontournable de l’histoire de l’Ouest américain.

Buffalo Bill, la légende perdure 

L’une des légendes de l’Ouest américain est ainsi née et le cinéma hollywoodien contribue encore aujourd’hui à faire vivre l’image de ce cow-boy. Le personnage de Buffalo Bill a été incarné dans près d’une cinquantaine de films. La vie de William Cody est notamment retracée dans « Buffalo Bill », une réalisation de William A. Wellman datant de 1944 avec les acteurs Joel McCrea et Maureen O’Hara.

Plus récemment, en 2012, le réalisateur français Vincent Froehly a consacré un documentaire sur l’histoire du Far West américain et le début de l’américanisation de l’Europe intitulé « Buffalo Bill et la Conquête de l’Est ».