Roulette américaine : les bases du plus célèbre jeu de hasard de Las Vegas

0
108
roulette

Faites vos jeux, rien ne va plus. Si l’expression employée par les croupiers qui animent les tables de roulette est très connue, les règles de ce jeu de hasard, très populaire dans les différents casinos à travers le monde, dont ceux de Las Vegas, le sont beaucoup moins. 

Un peu d’histoire

Les origines de la roulette

Tout comme pour le blackjack, le jeu de cartes incontournable de Las Vegas, les origines précises de la roulette sont difficiles à établir. Certains estiment que l’ancêtre de ce jeu de hasard a été créé au Moyen Âge par un moine cherchant à vaincre l’ennui. D’autres pensent que la roulette aurait été inventée à la Rome Antique lorsque des soldats ont eu l’idée lumineuse de détourner une roue de char en un passionnant jeu de hasard.

Quoiqu’il en soit, même si aucune de ces théories n’a vraiment pu être vérifiée, les spécialistes s’accordent à dire que la première roulette présentant des cases rouges et noires a été inventée au XVIIème siècle par Blaise Pascal, un mathématicien et philosophe français, qui se serait alors inspiré du biribi, un jeu de société italien. Cependant, il faudra attendre le début du XVIIIème siècle avant que ce jeu de hasard ne se généralise dans les plus grandes soirées mondaines françaises.

Les différentes variantes de la roulette

Au cours du XIXème siècle, deux Français, les frères Louis et François Blanc, organisateurs de jeux de hasard, modifient le concept de la roulette, alors composée de 38 cases comprenant les numéros allant de 0 à 36 ainsi qu’un double 0, en supprimant cette dernière case afin d’améliorer les chances de gain des joueurs. C’est alors la naissance de la roulette européenne.

À cette même époque, les colons européens exportent les anciennes tables de roulette, celles disposant de la case avec un double 0, de l’autre côté de l’Atlantique et font ainsi connaître le jeu aux États-Unis. Cette version, qui offre un avantage significatif au casino, est rapidement généralisée dans les différentes salles de jeux américaines. C’est alors la naissance de la roulette américaine.

roulette

Les règles de la roulette américaine

Le but du jeu

Le but du jeu est extrêmement simple : les joueurs doivent deviner dans quelle case de la roulette s’arrêtera la bille lancée par le croupier. Ils pronostiquent ainsi le numéro gagnant en plaçant leurs jetons sur un tapis installé devant eux où sont représentés tous les numéros inscrits sur la roulette avec leurs couleurs respectives.

Déroulement du jeu

Une fois que les joueurs sont installés autour de la table de roulette, le croupier annonce « faites vos jeux », ce qui leur indique qu’ils peuvent effectuer leurs mises. Il fait ensuite tourner la roulette et lance la bille dans le sens inverse de la rotation en indiquant « les jeux sont faits ». Puis, le croupier annonce « rien ne va plus », ce qui signifie que les joueurs ne peuvent plus miser et que la sortie du numéro gagnant est imminente. Une fois que la bille s’arrête, le croupier énumère les mises gagnantes dans l’ordre décroissant des gains.

Les différentes mises et les gains associés

Les mises intérieures permettent de miser jusqu’à six numéros :

  • Plein (straight up) : le joueur mise sur un seul numéro, incluant le 0 et le 00, en plaçant ses jetons sur l’une des 38 cases. Le gain est de 35 fois la mise.
  • À cheval (split) : le joueur mise sur deux numéros en plaçant ses jetons à cheval sur deux cases, incluant 0 et 00. Le gain est de 17 fois la mise.
  • Transversale (street) : le joueur mise sur les trois numéros d’une rangée. Le gain est de 11 fois la mise.
  • Panier (basket) : le joueur mise sur trois numéros du haut du tapis : 0,1 et 2, ou 0, 00 et 2, ou encore 00, 2 et 3. Le gain est de 11 fois la mise.
  • Carré (corner) : le joueur mise sur quatre numéros en plaçant ses jetons au milieu d’un carré de quatre cases. Le gain est de 8 fois la mise.
  • Cinq (five) : le joueur mise sur les cinq premiers numéros du haut du tapis : 0, 00, 1, 2 et 3. Le gain est de 6 fois la mise.
  • Sixain (line) : le joueur mise sur six numéros en plaçant ses jetons à cheval sur deux rangées de trois numéros. Le gain est de 5 fois la mise.

roulette

Les mises extérieures permettent de miser sur douze ou dix-huit numéros :

  • Douzaine (dozen) : le joueur mise sur douze numéros en plaçant ses jetons sur la première douzaine de cases (1 à 12), la seconde (13 à 24) ou la troisième (25 à 36). Le gain est de 2 fois la mise. 
  • Colonne (column) : le joueur mise sur les douze numéros de l’une des trois colonnes longitudinales du tapis. Le gain est de 2 fois la mise.
  • Rouge (red) ou noir (black) : le joueur pronostique la sortie d’un numéro rouge ou noir. Le gain est de 1 fois la mise.
  • Pair (even) ou impair (odd) : le joueur pronostique la sortie d’un numéro pair ou impair. Le gain est de 1 fois la mise.
  • Manque (low) ou passe (high) : le joueur pronostique la sortie d’un numéro compris entre 1 et 18 ou d’un numéro compris entre 19 et 36. Le gain est de 1 fois la mise.

Les cases vertes 0 et 00

Quand la bille s’arrête sur 0 ou 00, les joueurs ayant effectué des mises extérieures perdent la moitié des jetons misés. Quant aux autre mises, sauf celles directement effectuées sur 0 ou 00, sont entièrement perdues.