Colorful Colorado, l'état tout en hauteur


Nommé d'après son illustre fleuve, le Colorado est aussi appelé Colorful Colorado, en raison de la palette de couleurs qu’offrent ses paysages. C’est que le Colorado est composé de trois reliefs distincts : lle Plateau rougeoyant du Colorado, avec ses canyons et déserts à l’est, les grandes plaines avec leurs immenses prairies à l’ouest et les montagnes Rocheuses verdoyantes avec leurs pics enneigés et leurs pâturages verdoyants au centre est. Etat tout en hauteur (2000 mètres d’altitude de moyenne), il regorge de grands espaces, mais aussi d’un patrimoine amérindien riche, et d’une solide culture de Far West.
Colorado Ho !  


 

> A la découverte de l'héritage amérindien

Habité depuis 13 millénaires par les ‘Premières nations’, le Colorado a vu passer de nombreuses tribus amérindiennes. Le versant est des montagnes Rocheuses fut un des points de passage principaux dans les mouvements de circulation des peuples vers le reste de l'Amérique. L’état recèle donc un riche patrimoine amérindien.
Les plus anciennes traces de vie remontent à 11 200 av. J.-C., et seraient attribuée à des peuples paléoaméricains. On retrouve les traces de cet héritage au site archéologique de Lindenmeier Site, qui expose des pièces d’artisanat vieilles de 11 120 - 3000 av. J.-C (quand même un peu impressionnant).

Entre le XIe et le XIVe s., ce sont les Anazasis, ancêtres des Pueblos, puis les Pueblos, qui se seraient établis dans les vallées du sud ainsi que sur le Plateau du Colorado. Ces peuples ont laissé un patrimoine incroyable que vous pourrez admirer notamment dans le Parc national de Mesa Verde. Vous y découvrirez de fascinantes constructions troglodytes, nichées au creux de canyons rougeoyants : Balcony House, Long House et surtout le Cliff Palace, une structure composée de 150 pièces, dont on ne sait d’ailleurs toujours pas exactement à quoi elles servaient. D’autres constructions troglodytes sont à visiter à Manitou Cliff Dwellings, au pied de Pikes Peak.

Les cultures amérindiennes ont également laissé de nombreux pétroglyphes à observer au Canyon Pintado National Historic Monument. Celui-ci abrite en effet des dessins attribués aux peuples Fremont (qui ont vécu entre 650 et 1150) et Ute (qui ont vécu entre 1200 et 1881). On n’a apparemment pas encore pu interpréter ces représentations, mais elles sont un témoignage passionnant de la culture de ces peuples. Ces nombreux sites rappellent la présence des Indiens au Colorado.

A partir du XVIe s., d'autres tribus se répartirent sur le territoire : la nation Ute dans la vallée du sud et de l'ouest des Rocheuses, les illustres Cheyennes ainsi que la nation Arapaho auraient occupé quant à eux les grandes plaines, propices à la chasse au bison.

Aujourd’hui, vous pouvez assister à des rassemblements amérindiens, tels que le Ute Mountain Indian Dance and Pow Wow, à Towaoc. 

> Au coeur du de la conquête de l’ouest

Parce qu’il fut au cœur de la conquête de l’Ouest, le Colorado dispose également d’un bel héritage western et d’une histoire du Far West passionnante.
L’état du Colorado ne resta en effet pas longtemps aux mains des Indiens. En 1858, de l’or fut découvert le long de la rivière South Platte, puis dans la région de Pikes Peak, (très vite surnommé « The Word’s Greatest Gold Camp ») ce qui entraina une ruée vers l'or massive : "Pike's Peak or Bust!" (« Le pic Pike ou la faillite ! ») devint le slogan des pionniers. L’état devint un des pôles les plus attractifs du Far West et symbolisait la promesse de fortunes rapides. D’autant que d’autres minerais (argent et cuivre) y furent découverts, ce qui acheva d'élever le Colorado au rang d'Eldorado.

A partir de là, la population du Colorado augmenta rapidement. Pour loger tout ce monde, de nombreuses 'boom towns', nouvelles villes, furent érigées à la hâte, avec leur lot de saloons, de dancings et d’aventuriers et brigands de tous poils. Aujourd'hui, plus de 250 villes-fantômes seraient répertoriées dans l’état, parmi lesquelles Saint Elmo, fondée en 1878 et abandonnée dans les années 1920 lorsque les mines furent toutes épuisées. A voir absolument, parce que ça donne une bonne idée de ce qu'était une ville du Far West. Mais aussi, Gothic, Fairmount, Dearfield, Dallas (ici aussi), bref, 250...
Certaines ont été restaurées, pour le plus grand bonheur des touristes (dont nous sommes), et restent moins fréquentées que d'autres en Arizona. Vous pourrez jouer au cow boy (ou cow girl) à Idaho Spings, Georgetown, Silver Plume ou à Manitou Srpings.

A visiter aussi les mines abandonnées dans la région de San Juan Mountains, ainsi que les villes minières de Cripple Creek ou Victor, pour revivre le temps de l’exploration. 
Bent's Old Fort et Fort Saint Vrain témoignent de l'activité de l'armée et du commerce, vers 1830-50, entre les troupes américaines, les trappeurs et les Cheyennes... Ce furent également des bases vitales sur la piste de Santa Fe, à mi-chemin entre le Missouri et les colonies mexicaines.  

> Un des ‘Mountain States’

Le Colorado est réputé pour être l’état le plus haut des Etats-Unis. L’altitude moyenne est de 2000 mètres, et un tiers de son territoire est recouvert par la chaine des Rocheuses, c’est donc un état montagnard par excellence.
L’état revendique 54 sommets dépassant les 4270 m. d’altitude (on les appelle les fourteeners) et les 20 plus hauts sommets des Rocheuses. Ça donne une ligne d’horizon plus qu’impressionnante, et des tableaux magnifiques avec ces pics enneigés, ces pâturages verdoyants, ces forêts luxuriantes et ces lacs d’eau limpide.

Le Rocky Mountains National Park, le parc des Montagnes Rocheuses, vous permettra de découvrir un concentré de ce paysage alpin. Doté d’une faune et flore unique, il est dominé par le sommet Long Peaks, qui culmine à 4345 m d'altitude. Vous y trouverez des glaciers, des lacs de montagnes (Grand Lake) et pas mal de randonneurs parce que ce parc est devenu très touristique : il accueille en effet plus de 3 millions de touristes par an aujourd’hui. Mais que cela ne vous effraie pas, vous ne manquerez pas d’espace.

Vos aurez aussi l’occasion de faire trois pas au-dessus de 4000 m. d’altitude à Pikes Peak, ça n’arrive pas tous les jours… A découvrir à pieds, et pour ceux qui ne sont pas en condition (il y en a), en voiture, puisque l’état a eu la -bonne- idée de construire une route (la Pike's Peak Highway) qui mène au sommet, de même qu’une ligne de chemin de fer (le Pike's Peak Cog Railway). S’il n’est pas le plus haut sommet de l’état, c’est en tout cas le plus fréquenté.

Vers l’ouest, les Rocheuses laissent la place aux montagnes San Juan, surplombées par les montagnes de La Sal, qui culminent à 3962 m.

Seules les grandes plaines vous garderont du vertige, elles occupent d’ailleurs 40 % du territoire. Mais il serait dommage d’aller au Colorado si vous n’aimez pas la montagne, car c’est le lieu idéal pour faire de la randonnée et accéder facilement à des sommets élevés. Et n’oubliez pas, le Colorado, c’est 300 jours de soleil par an, que demander de plus ?

Et si vous êtes adeptes de la glisse en hiver, sachez que le Colorado est réputé pour accueillir la « neige fine comme le champagne » et abrite certaines des meilleures stations de ski des USA : Aspen, station des stars, à 2416 m, Buttermilk où ont lieu les fameux X Games, Telluride, et d’autres stations de renommée mondiale. 
A essayer au moins une fois, mais sachez que le prix du forfait est sérieusement cher, alors bon ski!  

> Paysages désertiques et canyons

A l’ouest et au sud, vous retrouvez des paysages typiques de l’ouest américain : déserts, canyons et plaines rocailleuses vous mettront immédiatement dans l’ambiance Far West.
Garden of the Gods est un parc vieux de quelques milliers d’années, où vous pourrez admirer des formations rocheuses rouges qui s'érigent à la verticale ou s'empilent comme des mobiles de Calder. Vous tomberez forcément sur les plus belles formations : les Cathedral Spires, le Steamboat Rock, le Balanced Rock (ne restez pas trop dessous, au cas où), les Three Graces… Il faillit s’appeler le jardin à bière (beer garden), mais on lui préféra finalement le "Jardin des Dieux", car lieu idéal pour une réunion divine.

Le Mesa Verde National Park, "table verte" en espagnol, est un site couvert de végétation, proche de Durango. Ce parc a la particularité d'abriter des canyons spectaculaires, ainsi que, comme on l’a vu plus haut, les habitations des Anasazis. 

Le Colorado National Monument, sur les hauts plateaux du Colorado, recouvre une zone désertique de roches rouges et orange soumises à l’érosion. Le fleuve Colorado y a creusé un de ces canyons époustouflants. Surplombant la ville de Grand Junction, ce décor rougeoyant est à admirer matin, journée et soir.    

Si vous n’avez pas le vertige, partez à la découverte du Black Canyon of the Gunnison, un canyon vertigineux, unique en son genre : pas de roche rouge ici mais une roche sombre qui forme une gorge extrêmement étroite et profonde et des falaises abrupte. Résultat, le canyon est si souvent dans l’ombre que ça qui lui a valu son surnom de "canyon noir". 

Au Colorado, vous aurez la possibilité de faire un plongeon au temps des dinosaures. Direction : le Dinosaur National monument. Ce nom vient, comme vous pouvez l’imaginer, du fait qu’il y fut découvert à partir de 1909 des os et squelettes de dinosaures. C’est la plus grande réserve de fossiles au monde, elle contient toutes les espèces de dinosaures connues : diplodocus, allosaures, barosaures, etc. Donc à voir une fois dans sa vie au moins, même si on n’est pas passionnés par ces grosses bébêtes. Le paysage vaut également le coup et évoque un parfait cadre de vie préhistorique, avec canyons, rivières mouvementées, pierres concassées, végétation parsemée... Gardez l'oeil ouvert quand même !

Parce que vous en avez marre des canyons et du vertige, faites le détour par le Great Sand Dunes National Monument, magnifique et surprenant parc, surnommé "le petit Sahara". Non, ce n’est pas un mirage, vous trouverez ici de vraies dunes de sables, bordées au loin par la chaîne de montagne Sangre de Cristo Range. Testez la balade sur le sable, mais évitez d’y aller pieds nus, en plein été : la température du sable peut atteindre 60°.

> Denver , la capitale 

Si vous aimez l’émulation urbaine, vous apprécierez Denver, surnommée la "Mile-High City" (parce qu'elle est à 1609 mètres d'altitude) ou la "Queen city of the Plains".  Située entre les Rocheuses et les Grandes Plaines, elle est un passage obligé quand on visite le Colorado. La ville représente de toute façon un excellent point de chute pour circuler dans l’état. Fondée en 1858, Denver était une cité de mineurs et de chercheurs d’or, mais a su développer une vie culturelle et une économie dynamique, de sorte qu'elle attire aujourd'hui de plus en plus d’habitants. La zone urbaine de Denver est la zone la plus peuplée de l'état dans un cercle concentrique de 800 km, puisqu'elle regroupe la moitié de la population de l’état).

Alors faites le plein de modernité et de monde avant de vous lancer dans les vastes étendues désertiques de l’état. Durango, Grand Junction ou Colorado Springs, les autres villes de taille respectables de l’état, vous sembleront de gros bourgs campagnards possiblement ennuyeux, mais terriblement exotiques !!!
 

> Colorado en voiture et en train

Aux vues des distances, circuler à pieds dans le Colorado ne vous mènera pas bien loin. La découverte de l’état en voiture est non seulement indispensable, comme partout aux Etats-Unis, mais elle est bien sûr fortement recommandée. Car l’état regorge de routes panoramiques (25) aux paysages plus somptueux les uns que les autres : Alpine Loop, Dinosaur Diamond, Lariat Loop, Silver Thread, etc. Mêmes les autoroutes offrent de splendides panoramas : l’Interstate 7O qui relie l’état d’est en ouest l’état longe la Colorado River, sillonne le Glenwood Canyon, transperce les Rocheuses, passe par Clear Creek et traverse les grandes Plaines. La Highway 160 vous fera passer par les principaux points touristiques de l’état.

Si vous ne voulez pas conduire, choisissez l’option train. Le Colorado a en effet eu la bonne idée de restaurer le réseau ferré qu’utilisaient les mineurs pour une vocation touristique. Neuf lignes panoramiques sont aujourd’hui exploitées. Certains trains sont très luxueux, d’autres moins, mais tous vous font passer au milieu de paysages spectaculaires : la Royal Gorge Route Railroad, Pikes Peak Cog Railroad, Cipple Creeks & Victor Narrow Gauge Railroad, etc.

Sport, culture et nature, tout est possible dans le Colorful Colorado…

> Liens utiles

Page Wikipedia Colorado 
Ambassade des Etats-Unis à Paris
Office de tourisme des Etats-Unis
Office de tourisme du Colorado
Parc national du Mesa Verde (anglais)
Manitou Cliff Dwellings (anglais)
Canyon Pintado
Pikes Peak
(anglais)
Saint Elmo Ghost Town (anglais)
Rocky Mountains national Park (anglais)
Aspen (anglais)
Garden of the Gods (anglais)
Colorado national Monument (anglais)
Black Canyon of the Gunnison (anglais)
Dinosaur national Monument (anglais)
Great Sand Dunes national Park (anglais)
Denver 
Durango (anglais) 
Trains in Colorado (anglais)


Javascript is required to view this map.