Le Nouveau Mexique, où l'histoire rencontre les grands espaces

Du Nouveau-Mexique, on a souvent l’image d’un état aride, recouvert de grandes plaines désertes. C’est un peu vrai, mais pas seulement. Le Nouveau-Mexique est un des états les plus méconnus du Grand Ouest américain. Situé au sud du pays, il culmine à une altitude moyenne de 1735 mètres, et offre une variété de paysages qui vous étonnera : plateaux, canyons, déserts, montagnes arides ou verdoyantes, sommets enneigés. L’état est aussi riche d’une histoire qui débute à la préhistoire tandis que sa culture est issue de différents peuples qui se sont affrontés sur le territoire. Mexicains, Espagnols, Indiens et Américains y ont laissé des traces dans l'architecture et les traditions : de nombreux sites archéologiques, mines, et ranchs parsèment le territoire et nous rappellent que cette terre habitée depuis des milliers d’années fait aussi partie intégrante du Far West.

> Au temps des Amérindiens

Si vous êtes passionné par la préhistoire et l’archéologie, vous serez servis : l'état du Nouveau Mexique dispose de nombreux et passionnants sites préhistoriques.  Les premiers habitants de l'état auraient en effet vécu il y a environ 13 500 ans et se seraient installés en plusieurs endroits du Nouveau Mexique. Il est donc logique que l’état regorge de sites archéologiques passionnants.

Si on veut remonter loin, très loin même, il faut aller à Clovis, puisque des pointes de flèches datant de 11 500 av. J.-C. y furent découvertes en 1929. Ces flèches témoignent de la présence d'une civilisation paléoindienne dans l'état, à qui on a de fait donné le nom de "Clovis".  Des outils préhistoriques (notamment des instruments de coupe, taillés dans des os) ont également été découverts dans la grotte de Pendejo, où ils ont été datés de 33 000 à 50 000 ans, mais aussi dans la grotte de Sandia près d'Albuquerque, lesquels remonteraient de 25000 à 30 000 ans.    

Pour continuer sur la lancée patrimoine archéologique, vous pourrez admirer de surprenantes ruines construites il y a 11 000 ans, taillées dans des canyons étroits et profonds, dans la région de Santa Fe, au Bandelier National Monument. Le site est magnifique et les vestiges captivants, avec quelques pétroglyphes (mais il ne faut pas être claustrophobe!) Les Indiens Anasazis, Mogollons puis les Pueblos ont ensuite occupé les lieux. Ces peuples auraient établi de vrais villages avec des constructions en terre et pisé. Elles ont donc pu résister au temps. Ces bâtiments devaient être de véritables merveilles puisque les conquérants espagnols ont cru, en les découvrant, avoir trouvé les fameuses Cités d'or.
Vous trouverez des vestiges de ces villages ou des sites totalement conservés et plus ou moins ouverts au tourisme dans tout le Nouveau Mexique.  Salinas est un bel exemple : abrite trois villages abandonnées qui mêlent la culture Mogollon et Anasazis (et espagnole) : Abo, Quarai et Gran Quivira où on peut visiter un pueblo de plus de 300 pièces. Le lieu fut le théâtre d’une lutte fratricide entre les Pueblos et les Apaches, sournoisement alimentée par des prêtres catholiques espagnols. Les Apaches et les Hopis occupaient également une partie du territoire, mais n’ont pas laissé de bâtiments. 
Le Chaco Culture National Historical Park regroupe plus 3600 sites archéologiques très bien préservés dans un splendide paysage de canyons. Ces sites servaient vraisemblablement au commerce et aux cérémonies. A l’Aztec Ruins National Monument, près de Farmington, vous trouverez également des ruines (dont un pueblo de 500 pièces) qui ne sont pas aztèques mais pueblos (les premiers colons ont cru que les constructions étaient Aztèques), et qui datent du 12e s.. Le Gila Cliff Dwellings présente des habitations troglodytes mogollons vieilles d’environ 700 ans, dans un paysage abrupt et inhospitalier.

Si vous aimez les gravures, aller jeter un œil au Three Rivers Petroglyphs, au beau milieu du désert. Ce site impressionnant comporte plus de 21000 pétroglyphes, gravés par les Mogollons, et qui représentent toutes sortes de formes : des oiseaux, animaux, hommes, poissons, plantes, insectes ainsi que des formes géométriques. On ne sait toujours pas vraiment à quoi servait exactement ce site, mais c’est certainement la plus grande concentration de gravures. Ils dateraient entre 900 et 1400 : 500 ans d’histoire quand même… C'est un des seuls lieux où on peut librement circuler autour des gravures, alors profitez-en pour faire toutes les photos que vous voulez. El Morro National Monument est situé sur le chemin qui traverse d'est en ouest le Nouveau Mexique. Il abrite dans un environnement hostile un paysage spectaculaire fait d’une végétation rare, de yuccas, de fantastiques retenues d’eau naturelles, et de la falaise El Morro. Sur cette roche rouge et jaune, vous découvrirez des inscriptions véritablement intéressantes, d’autant qu’elles sont gravées par différents peuples à différentes époques : les Anasazis, les colons espagnols, les pionniers américains, et aussi, quelques unes par des touristes (alors ne vous méprenez pas). Au sommet de la falaise, s’érigent des ruines Pueblo qui datent du XIIIe s.
 

> La Conquête de l’Ouest est passée par là

Les Espagnols ont exploré le coin et érigé des camps et des missions (souvent à côté de Pueblos) à Picuris Pueblo, Pecos Pueblo, Santa Fe, El Paso, mais aussi dans les trois villages de Salinas : Abo, Quarai et Gran Quivira où se trouvent des ruines de missions espagnoles très bien conservées.

La ruée vers l'or a entraîné un rapide développement de l'état. C'est alors la 'grande' époque du Far West. Les villes poussent comme des champignons, toutes sur le même modèle : baraquements, saloon, dancing, prison/palais du justice et quelques ranchs au loin. La population est la même partout, peu fréquentable et haute en couleurs : des chercheurs d’or, beaucoup d’aventuriers, quelques idéalistes, un sheriff, et des bandits, sans qui, le Far West n'aurait pas été qu’il a été. Et au Nouveau-Mexique, le bandit, c’était Billy the Kid, et le shérif, Pat Garret. Rappelons que Billy the Kid a construit sa légende en 21 ans seulement (d'où son surnom), puisqu’il est mort à ce jeune âge, tué par son ancien camarade de poker, Pat Garett, devenu lui-même shérif. Cette histoire mythique hante le Nouveau-Mexique qui a su l’exploiter intelligemment. 

Lincoln, la ville de Billy the Kid, vit du tourisme autour de cette figure du banditisme : vous pouvez y visiter le palais de justice qui servait aussi de prison, où Billy the Kid avait été emprisonné et d'où il s'était échappé. La petite ville vaut le coup d'oeil pour l’ambiance Far West ultra vivante et la légende qu'elle fait vivre activement et efficacement. Enfin, pour en finir avec Billy the Kid (mauvais jeu de mots), allez à Fort Sumner. C'est un petit village au milieu de longues plaines d'herbe. Sans grand intérêt si ce n'est que c'est un village typique de Far Far West et que, accessoirement, Billy the Kid y est enterré. La Billy the Kid National Scenic Highway relie tous ces lieux... Si vous êtes vraiment vraiment fan...

Si vous ne le savez pas, la fameuse route 66 passe par le Nouveau Mexique. Si, donc, vous la prenez, vous devez vous arrêter au El Rancho. Offrez-vous une nuit au Motel, ou mieux, à l'hôtel, construit par deux nababs du cinéma et qui est un hommage aux stars de cinéma et aux westerns. Pour vivre le vieil Ouest américain ! Dans le même esprit, essayez le Richardson Trading Post, une boutique charmante qui expose du bel artisanat indien.
 

> Des paysages montagnards, désertiques et volcaniques

Quand on dit Nouveau-Mexique, on pense principalement immensités vierges et arides. Pourtant, comme vous pouvez l’imaginer, l’état ne se résume pas à cela.  Alors certes, vous allez forcément vous retrouver dans des gigantesques étendues sauvages : à l’ouest, ce sont les Grandes Plaines, à l’est, le Plateau de Llano Estacado (South Plains), considéré comme la plus grande mesa d'Amérique du Nord. 

Mais vous découvrirez aussi que le Nouveau-Mexique est un état montagnard, notamment dans le sud et l’ouest. Il est dominé par la chaine de montagnes Sangre Cristo Mountains, dont le plus haut sommet le Wheeler Peak culmine à 4011 mètres. Les autres chaines de montagnes sont les Sacramento Mountains et les San Andres Mounts. Au centre-nord, ce sont les Rocheuses qui font une incursion dans l'état, avec leur paysage alpin et verdoyant : lacs à l’eau cristalline, forêts et alpages. Ça mérite une petite virée, histoire de changer d’ambiance.  Qui dit montagnes, dit randonnée (préférez les reliefs du nord), mais aussi ski, snowboard et autres activités de plein air. Et oui, au-dessus de ces déserts, le Nouveau-Mexique recèle, aussi surprenant que cela puisse paraître, quelques jolies stations de ski dans les Sangre de Christo, à Santa Fe et Taos : Angel Fire, Enchanted Forest, Pajarito Mountain, Ski Apache. Testez après une traversée des grandes plaines arides, c’est délicieusement snob de dévaler les pentes enneigées ! Dans les San Juan, testez absolument le Cumbres and Toltec Narrow Gauge Railraod, le train d'Antonito qui parcourt 80 kilomètres dans la montagne (ce qui nécessite une journée quand même). N'hésitez pas, avec sa mise en scène délicieusement désuète, ce train vous offre un vrai voyage dans le temps du Far West.

Outre les montagnes et les plaines, le Nouveau-Mexique abrite des paysages à tendance plus aride splendides et surprenants. Sur cette terre autrefois volcanique, vous pourrez admirer des volcans éteints, vieux de plus de 60 000 ans : le Capulin Volcano, pour les amateurs d’espaces sauvages, le Sierra Grande, le plus grand édifice ou le Johnson Mesa, qui présente la plus grosse coulée de lave. Intéressants à voir mais ce ne sera pas le clou de votre voyage.
Allez plutôt faire un tour à El Malpaïs, où vous découvrirez un paysage absolument étonnant : un champ de lave au relief torturé, des bourrelets, des cassures, et des grottes partout autour. Ce décor parfait pour film fantastique est quasiment impossible à traverser, d'où son nom : le "pays mauvais". A l'automne, le site se recouvre de fleurs et de couleurs éclatantes, si vous êtes par là à cette période, ne ratez pas ça !

Au Nouveau Mexique, vous trouverez également des déserts aux apparences multiples et magiques. Au milieu du bassin Tularosa, entouré de montagnes, vous tomberez sur un paysage à couper le souffle, White Sands : des dunes à perte de vue, aux formes diverses, du sable fin, blond et brillant, en bref, un paysage digne des plus grands déserts. Le sable avancerait jusqu'à 6 mètres par an. L'hiver, lorsque la neige tombe sur les dunes, la panorama est au-delà du somptueux ! Au sud de White Sands, c'est le désert du Chihuahua, qui s'étend non seulement sur le Nouveau-Mexique, mais aussi sur le Texas et l'Arizona, et le Mexique. Ce désert d'altitude (situé entre 1000 et 1500 mètres d'altitude) alterne étendues de sable et de pierres. Un vrai paysage de western ! Son écosystème est unique, du fait des conditions extrêmes : températures d'été autour de 40° et d'hiver autour de -30°. Vous y trouverez la plus grande variété de cactus répertoriés et une faune variée : antilopes, jaguars, ours noirs et ces charmantes araignées qu'on appelle tarentules. 

D’autres curiosités sont aussi à découvrir, si vous avez le temps : le fameux Shiprock, dans le comté de San Juan, est un immense pic, érigé de terre au milieu de nulle part, est un monument naturel sacré pour le peuple Navajo. Il est en effet assimilé à un oiseau géant qui transforme en pierre leurs ennemis. Attention, ascension interdite! Autres sites à visiter : le Navajo Dam (barrage), avec ses canyons vertigineux et ses lacs à l’eau blanchie ou la Carson National Forest, sublime forêt, ou les bords du mythique Rio Grande.

Ne pas oublier aussi, pour les passionnés de science-fiction, que c'est au Nouveau-Mexique que se situe Roswell, haut lieu du tourisme extra-terrestre, avec son International UFO Museum, musée et centre de recherches spécialisé dans les soucoupes volantes.
 

> Villes d’art et métissées

Clairement, on ne va pas au Nouveau Mexique pour ses villes... Ce ne sont en effet pas les principales attractions de l'état, mais certaines valent tout de même le coup d'oeil si vous êtes dans le coin pour leur métissage entre influences indiennes, espagnoles et nord-américaines.

Taos est un joli village fondé au XVIIe s., à côté d'un pueblo. Indissociable de la personne de Kit Carson, trappeur et héro de la conquête de l’ouest (qui a droit à son musée), il est très vite devenu un centre d'échanges et une colonie artistique. Aujourd'hui, il est resté un centre culturel et artistique reconnu dans tout le pays. Très agréable, ce village regorge de galeries d’art et de musées. Le site attire stars du monde de l’art et du cinéma qui y séjournent régulièrement. A quelques kilomètres, les Indiens Pueblo vivent toujours dans leur habitat traditionnel, à visiter contre rémunération. 

Albuquerque - Al beu kwè kii -, est une petite ville qui a grandi très vite (la population a été multipliée par 10 en 50 ans). Située à 1500 mètres d'altitude, c’est l’agglomération la plus peuplée de l’état. Considérée comme la ville la plus diversifiée culturellement des Etats-Unis, elle mêle agréablement influences espagnoles, mexicaines et indiennes, avec des bâtiments bas et des musées passionnants. Chaque année, elle accueille le Gathering of Nations, le plus grand powwow indien du pays, auquel tout le monde peut assister. 

Et ne pas oublier Santa Fe, la capitale de l'état, qui a accueilli de nombreux artistes dans les années 80. Cette petite ville charme immédiatement avec ses ruelles étroites et tortueuses, ses anciennes églises (dont la San Miguel Mission, la plus vieille église des Etats-Unis), ses vieilles demeures datant du début du 19e s., ses bâtiments bas (les constructions au-dessus de 4 étages sont interdites), et ses boutiques (attrape-touristes, évitez!) Touristique ? Oui, mais bon, on est des touristes après tout. 
 
 

Copyright photos, Three River Petroglyphs, Gran Quivira, El Rancho, Lincoln, , Malpais, Taos Pueblo : Wikipedia

> Liens utiles

Page Wikipédia Nouveau Mexique
Office de tourisme Nouveau Mexique
Bendelier National Park (anglais)
Salinas Pueblo Missions (anglais)
Chaco Culture National Historic Park (anglais)
Aztec Ruins National Monument (anglais)
Gila Cliff Dwellings (anglais)
Three Rivers Petroglyphs (anglais)
El Morro National Monument (anglais)
Billy the Kid National Scenic Byway (anglais)
Hôtel El Rancho (anglais)
Ski au Nouveau Mexique (anglais)
Cumbres & Toltec Railraod (anglais)
El Malpaïs (anglais)
White Sands (anglais)
Désert de Chihuahua (anglais)
Shiprock (anglais)
Taos (anglais)
Albuquerque
Santa Fe
(anglais)

 
Javascript is required to view this map.