Visiter l’Arizona, c’est plonger tête première dans un cliché vivant, celui du mythique Far West américain: plaines désertiques, canyons vertigineux, villages fantômes et territoires indiens sacrés… ce paysage typique de western, en plus de vous faire revivre le temps mythique des cowboys et indiens, surprend et subjugue. Ici, le spectaculaire côtoie  le monumental : espaces infinis, ciels d’immensité, relief majestueux, couleurs flamboyantes. Vous y apprendrez ce que vertige et apaisement veulent dire. Alors chaussez vos santiags, attrapez votre stetson, tenez votre appareil photo prêt, et partez à la découverte de Beautiful Arizona, l’état grand spectacle !

L’état du Grand Canyon

Les plus belles failles géologiques se trouvent en Arizona. En tous les cas, vous ne pourrez pas passer à côté du Grand Canyon, qui symbolise l’état. Trop touristique ? Certes. Déjà vu ? Vous pouvez l’avoir déjà mille fois, ça ne vous empêchera pas de prendre une claque devant ce paysage grandiose.

Cette gorge longue de 450 kms, large de 1,5 à 30 kms et profonde de 1600 m, creusée par le fleuve Colorado est un monument de la nature. Lorsque la région fut découverte par les colons européens, elle fut jugée trop improductive pour être digne d’intérêt. Aujourd’hui, le Grand Canyon est classé Merveille du Monde par l’UNESCO et accueille plus de 4,5 millions de touristes chaque année. Alors ça vaut le bain de foule.

Grand Canyon Arizona

Pour voir d’autres canyons moins fréquentés, choisissez le canyon de Chelly ou l’Antelope Canyon, splendide gorge sculptée dans une roche rouge, et théâtre de jeux de lumières surprenants. Les deux sont situés en terre Navajo, vous y trouverez également d’anciens habitats pueblos accrochés aux parois.

Moins connu et à avoir absolument, The Wave, (Coyote Buttes North), site extrêmement protégé, puisque seules 20 personnes par jour sont autorisées à le visiter. L’impression de voir une vague en pleine action a donné ce curieux nom au site.
Attention quand même à ceux d’entre vous qui êtes sensibles au vertige !

The wave

L’Arizona, paysages de Far West

L’Arizona, c’est aussi (cliché oblige) un décor typique de western : déserts, cactus, chaleur à fondre sur place et animaux sauvages peu amicaux.
Au sud, le Sonoran Desert, abrite le fameux bip bip (en réalité le Grand Géocoucou), et logiquement le coyote, ainsi que le Cactus Organ Pipe et le fameux cactus Saguaro (prononcez Sa-wee-ho), qui peut atteindre 15 mètres de hauteur.

Sonora Desert
Sonora Desert

Attention aux bébêtes: si vous croisez un gros lézard marbré d’orange, n’allez surtout pas le caresser. C’est un Gila Monster (ou héloderme) et s’il vous mord, il risque de ne pas desserrer la mâchoire, même mort.Pas le meilleur des cadeaux-souvenir. Son venin, peut accessoirement, être très dangereux.

Vous retrouverez ici les décors de Règlements de compte à OK Coral ou Wild Wild West.

La Petrified Forest à l’est, est un parc rassemblant 382m2 d’arbres fossilisés et vieux de 225 millons d’années. Vous pourrez aussi y découvrir le Painted Desert, des hiéroglyphes et pétroglyphes intéressants, des ruines des Indiens Pueblos, et un bout de la mythique route 66 qui traversait autrefois le parc.

Petrified Forest

Et surtout, ne ratez pas l’occasion de vous balader dans les décors naturels de La Prisonnière du désert, de Fort Apache et de Rio Grande, à la Monument Valley, parc grandiose aux formations géologiques remarquables.

C’est un couple d’Américains blancs qui, premiers blancs à s’installer sur le site, invitèrent John Ford à visiter les lieux. Il y tourna la plupart de ses chefs-d’œuvre qui sont d’ailleurs à revoir impérativement avant d’effectuer ce voyage. Situé en territoire Navajo, ce parc se visite à cheval en compagnie d’un guide indien uniquement.

Monument Valley

Pour sortir des volcans et des canyons

L’état ne se résume pas seulement à ces paysages désertiques, il abrite également de magnifiques volcans endormis : le Meteor Crater, puits plus qu’impressionnant formé par l’impact d’un météorite, qui mesure entre 1200 et 1400 mètres de diamètre.

Il a fallu plus d’un siècle pour comprendre comment un si grand cratère a pu être creusé ! Le Sunset Crater Volcano, au nord est de Flagstaff, est un autre cratère où vous pourrez admirer la dernière coulée de lave (remontant à plus de 1000 ans en arrière mais qui paraît dangereusement récente).

Meteor Crater

Pour une randonnée un peu au frais, la région de Sky Island, au sud-est, avec ses montagnes abruptes, bénéficie d’un climat frais qui offre un terrain favorable à des espèces végétales et animales rares. Splendides panoramas en perspective !

Le nord et l’est de l’état sont peuplés de forêts de conifères et de ruisseaux dévalant les pentes arborées. Même les zones de désert prennent une tonalité plus colorée en hiver, à voir notamment dans le Sonoran Desert,les Saguaro se couvrent de fleurs.

Si étonnant que ce soit, alors qu’il ne borde pas l’océan, l’Arizona se targue de posséder une côte de plus de mille kilomètres de long. Vous pouvez en effet tremper les pieds dans les eaux étonnamment calmes du fleuve Colorado (rive ouest de préférence) tandis que le lac Havasu foisonne de gorges et canyons (Rugged clifs à Black Canyon, Topock Gorge). A découvrir en canoë.

Havasu Lake

Au nord, les lacs Mead et Powell constituent des réservoirs d’eau importants pour l’état. Le lac Powell s’est constitué grâce au barrage de Glen Canyon en 1957 et constitue l’un des plus grands lacs artificiels du monde. 3000 kms de rives et un paysage remodelé somptueux, entre blocs de roche rouge et eau limpide. Trouvez-vous une petite crique et profitez de la tranquillité ambiante, les pieds dans l’eau.

Lake Powell

Au pays des cowboys et des pionniers

De par ses richesses géologiques (argent, cuivre, or), l’état a attiré, pendant la Conquête de l’Ouest, au milieu du 19e s., de nombreux de chercheurs d’or, bandits et idéalistes à la recherche de terres plus vertes. A l’époque, l’Arizona était peuplé par les Indiens, et les Mexicains (alors propriétaires des terres), et les luttes qui en ont découlé pour l’appropriation du territoire sont illustres. L’état a alors vu sa population rapidement augmenter, et ses villes se multiplier.

Cette riche histoire a bien entendu laissé des traces en Arizona et aujourd’hui, vous pouvez revivre la vie du Far West ! De nombreuses villes ont été réhabilitées : allez voir les studios Old Tucson, réplique de la ville de Tucson vers 1860.

Les studios où ont été tournés 3h10 pour YumaRio BravoLes routes du Paradis, mais aussi La petite maison dans la prairie, sont devenus un parc à thème pour amoureux du Western (ou pas d’ailleurs). Pour la petite histoire, ils ont brûlé en 1995 dans un incendie qui aurait détruit de nombreux décors et costumes. Ils n’ont rouvert qu’en 1997. A faire une fois dans sa vie quand même, pour assouvir quelques gentils fantasme.

Pour vivre plus authentiquement à l’heure du Far West, essayez Tombstone, une ville fondée vers 1877 par Ed Schieffelin, qui y découvrit de l’argent.  Il baptisa lui-même le site Tombstone (pierre tombale) en référence à ses amis, morts du fait des conditions implacables de vie qui y régnaient (son journal municipal sera nommé Épitaphe…)

Chercheurs de métaux, joueurs de poker, tricheurs, bandits de grands chemins et rois de la gâchette constituaient la faune typique ce cette ville du Far West, sous l’œil attentif du fameux shérif Wyatt Earp. Pour avoir une idée de ce que c’était, descendez Main Street, testez le saloon, assistez aux faux duels et rodéos, et vivez dans le film, ou dans l’histoire !
Si vous préférez des traces du passé moins surfaites, visitez les ville-fantôme ou mines abandonnées qui parsèment le territoire. Si Goldfield, Jerome, Oatman ont été réhabilitées pour le tourisme (tout en restant bien moins fréquentées que Tombstone),  Cochise Bisbee, Fairbanks, sont de vraies cités abandonnées, avec rues vides et poussiéreuses.
Quelques forts ou villages aux influences espagnoles valent également le coup d’œil.

Petit rappel sur la culture du cowboy

La culture du cowboy est solidement ancrée en Arizona. Icône du Far West, le terme a tout d’abord désigné les voleurs de chevaux, (vers 1830), pour s’appliquer ensuite aux vachers. Le cowboy a acquis sa réputation d’homme libre, défenseur de la veuve et de l’orphelin vers 1870, alors qu’il devait convoyer le bétail vers le Pacifique et traverser les grandes plaines occupées par les Indiens.

Ces épopées et le danger inhérent à ces missions ont construit le mythe, qui a été repris et relayé –efficacement– par Hollywood. En Arizona, tout le monde a un côté cowboy et le revendique ouvertement. L’occasion pour vous de passer les habits de cette icône, le temps d’une balade à cheval.

A la découverte des territoires indiens

Si nous avons tous joué aux indiens et aux cowboys petits, nous ne savons en réalité pas grand-chose de la culture amérindienne, si ce n’est les clichés largement répandus dans les films. L’Arizona, c’est une haute terre indienne, ayant abrité et abritant toujours des tribus illustresles Apaches, Navajos, Mojaves, etc. Géronimo et Cochise y sont nés !
Visiter l’Arizona, c’est donc l’occasion d’en apprendre un peu plus sur cette histoire et cette culture si particulière.

On trouve en Arizona des habitats troglodytes étonnants dans le Parc national de Mesa Verde, construits par le peuple indien les Anasazi, qui habita la région entre le 8e et 14e s., aux côtés des tribus Hohokan et MogollonLes Pueblos, issus des Anasazi prirent le relais et ont laissé des maisons traditionnelles surprenantes : les pueblos (maisons juxtaposées en pierres) qu’on trouve à Casa Grande, Montezuma Castle, Tuzigoot et Wupatki. Les Navajos et Apaches arrivent vers le 15e s. du Canada, et occupent le plateau du Colorado (Navajos) et les montagnes et déserts du sud (Apaches). Les Hopis, eux, se sont réfugiés sur les plateaux du nord.

Parc National Mesa Verde

Pour en savoir un peu plus, les musées Heard Museum à Phoenix, Museum of Northern Arizona à Flagstaff, ou State Museum à Tucson sont des adresses à visiter.
Aujourd’hui, les peuples amérindiens ont réussi à préserver leur patrimoine grâce à la constitution de réserves (Indian réservations), grands territoires gérés par les tribus.

Vous allez forcément en parcourir puisqu’ils abritent les principaux sites à voir. La Monument Valley se trouve en territoire NavajoSecond Mesa se situe sur les terres Hopi. Et les réserves Apaches couvrent la Petrified Forest, ainsi que la région de Tucson et Phoenix.

Pour s’amuser en Arizona

Si vous avez envie d’un peu de foule et de pollution, allez jeter un œil à Phoenix, ville bouillonnante (au sens propre comme au sens figuré, donc à éviter en plein été) propose, comme toutes les villes des Etats-Unis, tout un tas d’activités culturelles passionnantes. Sedona est également à visiter pour les passionnés d’art et d’artisanat, à savoir que c’est une ville 100% touristique.

Elle s’est construit une image New Age qu’elle a exploitée pour une raison mystique : la ville serait située au milieu de Vortex, qui sont des concentrations d’énergie électromagnétiques, les forces n’y seraient donc pas toutes terrestres… Alors adeptes de spiritisme en tout genre, Sedona est votre destination !

Phoenix Arizona

Sinon, si vous êtes amateur de sport, vous serez servis : randonnées, balades à cheval, canoë, ski nautique, et même, y croirez-vous, ski, sur les fabuleuses montagnes autour de Flagstaff.

Il faut savoir que le climat varie considérablement en Arizona. Il peut faire très chaud dans le désert de Sonora, et en même temps, très froid dans les montagnes, au nord de l’état. L’altitude varie entre 20 mètres, près de la rivière Colorado, au sud de Yuma, et 3850 mètres, au nord de Flagstaff. Toujours bon à savoir pour préparer sa valise !

Liens utiles

Page Wikipedia Arizona
Ambassade des Etats-Unis  à Paris
Office de tourisme des Etats-Unis
Office de tourisme de l’Arizona
Parc national du Grand Canyon (anglais)
Canyon de Chelly
Antelope Canyon
Meteor Crater (anglais)
Monument Valley
Lake Mead (anglais)
Lake Powell (anglais)
Old Tucson (anglais)
Tombstone (anglais)
Villes fantômes (anglais)
Culture amérindienne (anglais )
Phoenix (anglais )
Sedona
Flagstaff