Orlando – D’une petite ville provinciale au temple des parcs d’attractions

Dans les années 1960 , Orlando petite bourgade et sa région agricole de province, sont peu visitées. La création de la NASA, puis de sa base de lancement, le Kennedy Space Center, va faire connaître Orlando aux Etats-Unis et au monde entier. Mais c’est en 1971 que Disney inaugure, à Orlando  le futur plus grand parc d’attractions au monde, Disney World.

Aujourd’hui, le parc apporterait plus de 18 milliards de dollars par an à l’économie de la Floride, où un employé sur cinquante dans l’Etat (on dénombrait 60 000 salariés en 2017 à Disney World), travaillerait pour Disney. Et la souris la plus célèbre au monde a fait des émules. Aujourd’hui, la région d’Orlando n’est pas uniquement la maison de Disney, mais un temple du loisir.

A Disney World s’ajoute le parc Universal, immense, Sea World, grand complexe d’animaux marins, le Kennedy Space Center, ouvert aux touristes, et des dizaines d’attractions, de divertissements, de restaurants… Le tout réparti sur une offre hôtelière de 80 000 lits, soit plus que pour l’entière ville de New York.

Et au milieu de toutes ces lumières, une ville relativement modeste, Orlando. Mais aussi une côte dorée par le soleil, la Space Coast, qui abrite des plages désertes et des réserves naturelles où vivent des alligators et des foules d’oiseaux… On l’aura compris : Orlando est bien plus qu’une ville ou une région. C’est avant tout un immense parc d’attractions.

Le top 10 pour une première visite

Magic Kingdom
Magic Kingdom, le royaume de Disney
Universal Studio
Parc basé sur le cinéma, attractions sur Harry Potter, Transformers, Fast and Furious.
Epcot Center
Epcot signifie « Prototype expérimental d’une communauté du futur » dernier parc de Walt Disney qui souhaitait en faire une ville du futur, aujourd’hui les attractions sont basés sur les technologies.
Sea World
Sea World et Discovery Cove. Probablement le parc marin le plus couru au monde. Sea World et Discovery Cove forment un énorme complexe .
Le Kennedy Cape Center
Le Kennedy Cape Center sur le Cape Canaveral, lieu mythique de la conquête spatiale à visiter absolument.
Canaveral National Seashore
Canaveral National Seashore. On trouve au cœur de cette réserve la plus grande plage de Floride, des îles, des alligators et des mangroves.
Merritt Island
Merritt Island. Des marais, des alligators, des oiseaux, des pistes de randonnée… Merritt Island offre un contraste naturel aux parcs d’attractions. Copyright photo Citypicture.net
Orlando
Orlando. Du statut de ville quelconque de province dans les années 1960, Orlando a vu sa population croître de manière fulgurante, avec l’installation de parcs à thèmes au cœur de son agglomération.

Les attractions de cette ville dédié aux loisirs

Orlando : “petite” ville d’un peu plus de 280 000 habitants, Orlando à tout à envier de la capitale économique de la région, Miami. Cependant, du statut de ville quelconque de province dans les années 1960, Orlando a vu sa population croître de manière fulgurante, avec l’installation des parcs à thèmes au cœur de son agglomération.

On peut ainsi passer d’excellentes soirées à Church Street Station, sur Church Street ou sur Orange Avenue. La ville possède également des espaces verts agréables, le Loch Haven Park ou le Harry P. Leu Gardens, ainsi qu’un cinéma d’art et essai qui accueille chaque année le Florida Film Festival, l’Enzian Theater.

Disney World : le plus grand des parcs Disney est bien plus qu’un parc d’attractions. C’est une véritable ville en soi. D’ailleurs, le site possède depuis son ouverture la même juridiction qu’une commune de Floride, à la distinction près qu’elle est gérée par une société privée. Disney World possède 4 parcs :

Mais aussi le Wide World of Sports, pour se détendre sportivement, et le Disney Boardwalk et le Disney Spring pour le shopping et les restaurants.

Le Magic Kingdom est le parc classique de chez Disney, avec son célèbre château de Cendrillon. Le parc est divisé en 7 lands thématiques. Parmi les attractions emblématiques, on retiendra, Pirates des carribbeanSpace Mountain, Buzz Lightyear’s Space Ranger Spin (Tomorrow Land), Big Thunder Mountain Railroad, Splash Mountain (Frontierland), Haunted Mansion (maison hantée)tandis que Fantasyland ou Mickey’s Toontown Fair ravira les enfants et les familles autour de Peter Pan, Dumbo ou encore Winny l’Ourson.

Epcot  met en avant la technologie et le futur, ainsi que les cultures du monde. Dans Future World, on nous emmène sur Mars avec Mission Space ; on (re) découvre les progrès technologiques dans Spaceship Earth ; les coraux avec The Seas with Nemo & Friends ; le pilotage d’une voiture de course avec Test Track ; ou la 3-D avec Honey, I Shrunk the Audience !. Dans le Worldshowcase, on s’intéresse aux cultures de 11 pays différents, du Japon à la France, de l’architecture à la gastronomie en passant par l’histoire.

Les studios Disney-MGM rendent grâce à la magie du cinéma. Parmi les attractions populaires on retrouve Twilight Zone Tower of Terror, Rock’N Roll Coaster Starring Aerosmith ou le spectacle Fantasmic ! (Sunset Boulevard), les attractions sur Star Wars. Dans ce parc, se croisent aussi Indiana Jones, Mickey, le Muppet Show et les petits secrets de tournage.

Disney’s Animal Kingdom est le plus grand des 4 parcs. Son thème est les animaux, qu’ils soient vivants, virtuels ou disparus. Comme Magic Kingdom, le parc abrite 7 lands. On retrouve l’Afrique à travers l’attraction populaire Kilimanjaro Safaris, véritable virée dans une reconstitution grandeur nature de la savane africaine, où les animaux, bien réels, sont en liberté (surveillée). En Asie, on pourra voir des dragons de Komodo au Maharaja Jungle Trek ou se rafraîchir aux Kali River Rapids. Dinosaur, dans Dinoland USA, est un simulateur d’action face aux dinos carnivores.

En dehors des 4 parcs à thèmes, on retrouve à Orlando deux parcs aquatiques, Blizzard Beach et Typhoon Lagoon, une compagnie de croisières, la Disney Cruise Line, un camp de vacances dans les bois, le Fort Wilderness Resort & Campground, un complexe sportif, le Disney’s World Wide of Sports, et un centre de loisirs, le Downtown Disney, qui comprend une galerie marchande, des restaurants et des boîtes de nuits. Rien n’est trop grand ou impossible à Disney World.

Universal Orlando : côté parc d’attractions, la région ne se résume pas à Disney World, tant le parc des studios Universal, ode au cinéma hollywoodien, a de plaisirs à offrir. Il est divisé en deux parcs à thèmes, Universal Studios et Islands of Adventure, et un complexe de loisirs, Universal CityWalk. Dans Universal Studios, on pourra se projeter en 3-D dans l’univers de Terminator 2 ; se confronter à une momie dans Revenge of the Mummy ; combattre des transformers dans Transformers the Ride 3D ; se croire dans Harry Potter avec Harry Potter and the Fordidden Journey Sans oublier d’affronter des dinosaures Trex dans Jurassic The Ride 3D, mais aussi King kong et Walking Dead , le plus grand Hard Rock Café du monde (Universal CityWalk), et un fast-food au style American Graffiti…

Entrée de l’attraction Universal Revenge of the Mummy – un roller coaster dans une pyramide

Islands of Adventure ajoute une dose de cinéma et de sensations fortes. Le parc et ses montagnes russes n’ont rien à envier aux merveilles de Disney. On retrouve ici l’univers des super-héros Marvel avec Incredible Hulk Coaster et The Amazing Adventures of Spiderman,  un parcours aventureux dans Jurassic Park ou le monde d’Harry Potter.

Kennedy Space Center : c’est de ce site, situé sur Merritt Island, que partaient les navettes spatiales américaines. Les visiteurs pourront admirer la fusée Saturne 5, qui a servi aux missions Apollo, assister à des films en IMAX, découvrir l’histoire de la course à l’espace et ressentir l’émotion d’un (faux) décollage. Moins d’une heure de voiture sépare Orlando du Kennedy Space Center, n’hésitez pas cette visite intéressera les petits et les grands.

L’attraction Jurassic Park : photo Marco Becerra

Sea World et Discovery Cove : probablement le parc marin le plus couru au monde. Sea World et Discovery Cove forment un énorme complexe qui étaye les joies et les beautés du monde marin. A Sea World, on pourra nourrir des dauphins, observer tortues, phoques, pingouins, ours polaires, baleines… Parcourir un tunnel au milieu de requins ou plonger en cage avec ces dents de la mer. A Discovery Cove, on pourra nager avec des raies ou des dauphins.

Space Coast : cette côte préservée offre une réponse naturelle aux « folies » humaines des parcs d’attraction. Dans le Canaveral National Seashore, on trouve la plus grande plage de Floride, des îles et des mangroves. Au cœur de la Merritt Island National Wildlife Reserve, où se trouve le Kennedy Space Center, on pourra prendre la Black Point Wildlife Drive et se perdre à travers les marais et la vie sauvage, en voiture, mais aussi à pied avec les quelques pistes de randonnée. Dans ces réserves, vit une faune intéressante composée d’alligators, de lamantins, de grues et de pélicans. Près de Cocoa et de son quartier historique, Cocoa Beach est le temple du surf sur la côte est de la Floride.

International Drive : sur cette longue route à proximité des parcs d’attractions, se regroupent des sources de divertissement en tout genres : hôtels, cinéma, restaurants, magasins, attractions (le parc aquatique Wet’n Wild, le musée étrange et penché Ripley’s Believe It or Not !).

Autres quartiers (ou attractions) : Orlando possède son quartier chic, le Winter Park. On y retrouve des joueurs de croquet, des cafés de luxe et des musées. Kissimmee, ville de l’agglomération d’Orlando, possède, en plus de ses hôtels bons marchés, une vieille ville et des magasins excentriques. Le Cypress Gardens Adventure Park propose des spectacles de ski nautique et un jardin botanique, quand le Lake Toho abrite une faune et une flore intéressantes, et se révèle l’endroit idéal pour une partie de pêche.

Découvrir à pieds Orlando et sa région

Dans la région d’Orlando, les balades ne manquent pas. On pourra choisir de se promener dans les parcs de la ville d’Orlando, comme le Loch Haven Park ou le Harry P. Leu Gardens ; de son agglomération, au cœur du Disney Wilderness Preserve ou de l’Historic Bok Sanctuary.

Ou choisir les réserves naturelles de la Space Coast. Dans le Merritt Island National Wildlife Refuge, le Cruickshank Trail (8km) est une randonnée qui permet d’observer la faune du refuge, notamment ses oiseaux.

Visiter Orlando en 2, 4 ou 7 jours

La région d’Orlando en 2 jours : En deux jours, on évitera Disney World, trop grand, et on choisira peut-être Universal sur 2 jours ou le Kennedy Space Center et Sea World, avec une journée de visite chacun.

Orlando et ses alentours en 4 jours : En quatre jours, on se dirigera sans hésitation vers le plus grand parc du monde, Disney World. Un jour pour chacun des 4 parcs à thèmes est le temps idéal pour en apprécier les merveilles.

Cocoa Beach

La région d’Orlando en une semaine : En une semaine, on prendra 4 jours pour Disney World. Après, tout est question de choix. Un autre parc d’attraction : Universal (2 jours) ou Sea World (1 jour). Une visite du Kennedy Center (1 jour), de sa Space Coast, de ses plages et ses réserves naturelles (1 jour). Ou une visite des autres attractions de la région (1 jour) : la ville d’Orlando, International Drive, Kissimmee…

Kissimmee

Se déplacer

A Orlando, la voiture n’est pas obligatoire. Le réseau de bus Lynx Buses est efficace.

Les navettes I-Ride se rendent sur International Drive et à Sea World. La plupart des hôtels proches de Disney World fournissent des navettes pour le parc.
A l’intérieur du parc, des trains, des bus et des ferries opèrent gratuitement avec le billet d’entrée. Mais globalement, pour circuler dans la région d’Orlando, louer une voiture peut s’avérer pratique, et permettra de gagner du temps.

Il faudra éviter les vacances en général, été, Noël ou Pâques, là où les parcs d’attractions sont les plus bondés, et par logique, là où les prix grimpent. Étrangement, on trouvera des hôtels moins chers à l’intérieur de Disney World, plutôt qu’à proximité, la qualité, les avantages (accès aux attractions 1h avant l’ouverture) et le confort de Disney en plus.

Sortir

Orlando possède quelques musées comme l’Orlando Science Center, un centre artistique, le Maitland Art Center, un cinéma d’art et essai, l’Enzian Theater, et une vie nocturne sympathique autour de Church Street Station. Winter Park, banlieue chic de l’agglomération, abrite des cafés, des musées et des galeries d’art.

En dehors des parcs à thèmes de la région, International Drive offre des magasins, des restaurants et des cinémas. Plus original, Orlando et sa région offrent des dîners-spectacles originaux, du Capone’s Dinner Show au Medieval Times. A Yeehaw Junction, le restaurant Desert Inn propose des viandes exotiques comme l’alligator ou la tortue.

Kennedy Space Center

Achats

On pourra trouver tout l’univers de Disney dans les enseignes de Disney World, celui du cinéma à Universal, du monde marin à Sea World et de l’espace au Kennedy Space Center. En dehors de ces parcs, on retrouve un centre commercial d’inspiration hispanique sur International Drive, The Mercado, des boutiques excentriques dans la vieille ville de Kissimmee et des magasins chics à Winter Park.
The Florida Mall affiche des prix bons marchés quand des magasins d’usine s’alignent le long d’International Drive, tels Prime Outlets et Prime Designer Outlets.

Quand partir pour Orlando ?

On peut partir à Orlando toute l’année, cependant l’été est chaud et humide, tropical même, c’est le début de la saison, des ouragans, le soleil brille toute l’année  sur la floride mais le printemps et le début de l’automne sont nos saisons recommandées si vous ne voulez pas faire la queue dans les parcs sous un soleil souvent de plomb et une forte humidité toute floridienne, en cette saison les grosses pluies ne sont pas rares mais vite oubliées par un soleil omniprésent.

Sécurité

Orlando est une ville qui ne pose pas de problème de sécurité particuliers, les parcs d’attractions sont particulièrement surs, mais attention aux pickpockets dans les foules, files d’attente. Numéro D’urgence : 911 Gratuit de n’importe quel téléphone public.

Tous les plans pour découvrir et ne pas se perde dans Orlando

Plans des parcs

Bureau d’information touristes

  • Orlando Visitors Center
    Adresse :8723 International Drive, Suite 101, Orlando, FL 32819

Aéroport

Sites

Visit Orlando **** anglais
Orlando TouristBureau **** anglais
Info2 Orlando *** anglais