Au sud d’une Floride baignée par le soleil, Miami Beach fait figure de capitale méridionale des États-Unis. De réputation internationale, « Magic City » comme on la surnomme, est d’abord prisée pour la belle station balnéaire Miami Beach et ses plages. Le quartier de SoBe, par référence au SoHo de New York, attire une population hétéroclite, qui vient se prélasser et s’amuser entre deux bâtiments Art déco.

Avec deux millions d’habitants, dont 60 % d’hispaniques, l’agglomération de Miami vibre pour l’Amérique Latine comme peut-être nulle part ailleurs aux États-Unis. Quand Fidel Castro prend le pouvoir en 1959 à Cuba, ce sont 300 000 Cubains qui immigrent en Floride et plus particulièrement à Miami, terre promise. Symbole de la culture cubaine, le quartier de Little Havana frémit pour la salsa et la fronde anticastriste.

Miami, c’est avant tout l’exotisme, le soleil, mais aussi une mythologie du crime. Si la ville possède effectivement ses quartiers difficiles, comme Liberty City, plaque tournante du trafic de drogue, le crime a été popularisé au cinéma avec des films comme Scarface – Al Pacino en truand cubain exilé – et des séries comme Deux flics à Miami ou Les Experts. Des fictions qui prouvent que sous le soleil de Miami, dans une ambiance latine et populaire, on ne s’ennuie véritablement jamais.

Les incontournables de Magic City Miami

  • Little Havana. : Quartier de Miami ou vous pourriez vous croire à Cuba, l’espagnol est partout présent sur le long de la Calle Ocho, une des artères principales.
  • Art Deco District : Pour flâner sur Ocean Drive à Miami Beach et découvrir les superbes bâtiments style art déco.
  • Downtown Miami : Le centre des affaires avec un beau musée à visiter Adrienne Arsht Center for performing arts ou une balade dans le Bayfront Park de Miami beach qui longe la Biscayne bay et ses eaux turquoises
  • Les plages de Miami Beach : 16 kms de belles plages avec chacune son caractère, surf, famille et même topless.
  • Coral Gables : Quartier chic avec de belles maisons des années 20. Visitez la Venetian pool, piscine aux accents vénitiens
  • Coconut Grove : Quartier bohème et chic avec de beaux bâtiments art déco
  • Cultural Center Vizcaya : Pour la superbe villa de style italien du XVIème siècle et ses jardins
La villa style italien Vizcaya

Les Quartiers de la belle latine

Downtown : c’est le cœur économique de la ville, le quartier des affaires, comme dans toute ville américaine. On retrouve les banques et les grandes firmes sur Brickell Avenue. Sur West Flagler St, le Miami-Dale Cultural Center renferme à la fois un musée, une bibliothèque et une galerie d’art. Près de Biscayne Bay, le Bayside Marketplace est un centre commercial qui comprend bars et restaurants, dont le Hard Rock Café. Du port, il est possible de partir en croisière dans les îles luxueuses de Biscayne Bay, là où par le passé Al Capone et Sinatra possédaient une maison.

Little Havana : sûrement le quartier le plus intéressant de Miami. Ici, la salsa est reine : on vibre aux couleurs de Cuba, de sa culture et de ses traditions. Dans les bodegas, on sert des saveurs cubaines d’inspiration espagnole. A El Crédito Cigar Factory, on fabrique et vend des cigares qui délivrent du tabac aux arômes exceptionnels. Sur le Cuban Memorial Boulevard, on se remémore l’histoire.

Celle de la Baie des Cochons avec la flamme du monument de la brigade 2506, ou de la résistance à l’envahisseur espagnol au XIXe siècle, avec les statues de José Martì et Antonio Maceo. Des manifestations anticastristes ou contre la politique américaine concernant Cuba, sont organisées régulièrement.

Miami Beach : reliée à Miami par un pont, l’île est un paradis architectural et balnéaire, 16 kilomètres de plages vous attendent.

Les postes de secours des maitres nageurs-sauveteurs rivalisent d’originalité sur Miami Beach

South Beach, surnommé SoBe, est probablement le quartier le plus animé de Miami Beach. Sur Ocean Drive, qui longe la plage, les terrasses de cafés semblent d’excellents points de vue pour observer l’animation de la rue.

Un immeuble typique du style Art déco

l’Art Deco District : Des bâtiments d’Art déco, un mélange de styles qui tend à Miami vers le futuriste et la couleur, s’alignent le long d’Ocean Drive, au cœur de l’Art Deco District. Mais Miami Beach ne posséderait pas cet air de vacances sans sa longue bande de sable de 16 km. La portion de South Beach est la plus populaire, quand la partie à hauteur de la 21e rue, attire la communauté homosexuelle.

En plus de ses bars et boîtes de nuits parmi les plus côtés de la ville, Miami Beach propose une intéressante offre culturelle. Côté musées, le Jewish Museum of Florida rend hommage à la culture juive, le Wolfsonian Museum-Florida International University expose une collection d’objets d’art, le Bass Museum of Art abrite entre autre des peintures de la Renaissance et des tapisseries flamandes, quand l’Holocaust Memorial rend un important devoir de mémoire avec ses 100 sculptures et son expo-photo.

Le City Hall de Miami – Hôtel de ville style art déco.

On retrouve une ambiance hispanique sur Collins et Washington Avenues. L’Art déco est encore présent sur ces rues à travers des bâtiments comme l’hôtel Delano, qui rappelle le comic Flash Gordon. Dans Española Way, l’ambiance est méditerranéenne, et sa mauvaise réputation a progressivement laissé la place à des galeries d’art et des magasins.

Coral Gables : ville de l’agglomération de Miami Coral Gables est à ne pas manquer. Conçu par George Merrick dans les années 1920, l’architecture du quartier est d’inspiration espagnole et italienne.

Ainsi, dans ce quartier paisible constitué de petits canaux, où les rues sont bordées de chênes (Coral Way), les bâtiments sont magnifiques : Biltmore Hotel, Alhambra Water Tower, le City Hall, The Granada EntranceThe International Villages ont été pensé pour rompre avec le style méditerranéen : ainsi on retrouve un French Normandy Village, un Chinese Village ou encore un Dutch South African Village.

Coral Gables

Dans Miracle Mile, s’alignent les boutiques les plus chics. Quant à la Venetian Pool, piscine magnifique entourée de tours roses, elle dispose d’un cadre idyllique sur le site d’une ancienne carrière de corail, avec ses grottes, ses cascades et ses ponts vénitiens.

Coconut Grove : plus vieux quartier de Miami, « le Village » est un quartier dynamique qui attire notamment les jeunes grâce à sa vie nocturne, un centre commercial, le CocoWalk, et une ambiance historique hippie, qui tend tout de même à se dissiper. Les samedis, le Farmers’ Market se tient sur McDonald St, quand le Goombay Festival fait l’éloge des Caraïbes et de la culture bahaméenne, en juin.

Autres quartiers : juste après Coconut Grove, Vizcaya, immense ex-maison privée devenue musée, restitue l’architecture et les arts italien et français, de la Renaissance au néoclassique, à travers ses meubles, ses pièces, son jardin.

Biscayne Bay et en arrière plan Miami

Les plages des îles du nord de Miami Beach sont moins huppées mais ont le mérite d’offrir un hébergement bon marché. Opa-Locka, quartier réputé dangereux, possède une architecture d’inspiration arabe. Little Haïti, plus sûr mais pauvre, est habitée par la communauté haïtienne qui anime une culture de quartier.

Key Biscayne

Key Biscane, île au sud de Miami Beach délivre de superbes plages. Au sud de Coral Gables, le Fairchild Tropical Gardens est un jardin tropical qui possède, avec 550 espèces, le plus grand assortiment de palmiers au monde.

Lire la suite : Miami – Découvertes de Magic City 2/2