Balades à pieds dans Miami

Entre Cuba, l’Art déco et les plages, voici deux balades sympas dans Miami.

Sur un air de salsa : Little Havana : Un circuit qui s’étend le long de la Calle Ocho, la rue principale du quartier cubain. On partira de la Cuban Memorial Plaza et ses bustes de José Marti et Antonio Maceo, son hommage aux tombés du débarquement raté de la Baie des Cochons et sa carte de l’île de Cuba.

Sur la Calle Ocho, les vendeurs ambulants de café se mêlent aux touristes et locaux dans une ambiance hispanique. Après Lily’s Record, qui vend de la musique d’Amérique Latine, le mur de la Cafeteria Guardabarranco représente des héros d’Amérique du Sud et des États-Unis, tels Abraham Lincoln, Ruben Dario ou George Washington.

Miami
Mur dans Little Havana Cafeteria Guardabarranco

Dans Maximo Gomez Park, vous assisterez à des parties de dominos hautes en couleur, dominées par un mur représentant les présidents d’Amérique Centrale et du Sud. En face du Tower Theater, qui promeut notamment le cinéma hispanique, se trouve le Latin Quarter Cultural Center, qui organise des vendredis culturels, entre galeries d’art et concerts, le dernier vendredi de chaque mois.

Plus globalement, marcher le long de la Calle Ocho, c’est humer l’odeur du tabac des cigares, voir la vie en blanc, bleu et rouge, déguster des tapas, de la paella, et boire de la sangria, tout en s’enivrant d’un spectacle de salsa ou de flamenco.

Miami
L’hôtel Cardozo dans l’Art Déco District

La vie au soleil : Art Deco District : Quartier prisé, l’Art Deco District s’étire de la 6e à la 23e rue dans South Beach. A pied, on pourra se promener sur Ocean Drive, admirer des bâtiments d’Art déco comme les hôtels Cardozo ou Netherlands, prendre un verre dans les bars branchés de la ville, visiter un musée, faire du shopping ou se prélasser sur la plage, entre deux mannequins.

Découverte de Miami en 2, 3 ou 4 jours

Miami en 2 jours : 48 heures à Miami… Le temps de s’imprégner de l’ambiance cubaine de Little Havana et d’y passer la soirée, entre une sangria coulant à flot et des pas de salsa effrénés. Le lendemain, toute autre atmosphère avec la plage et les couleurs vives des bâtiments Art déco de South Beach, station balnéaire huppée et populaire. Pour un bain de soleil et une leçon d’architecture.

Miami
Miami Beach

Miami en 3 jours : Une journée de plus et les joies du Downtown s’offrent à nous. Une visite au Miami-Dade Cultural Center s’impose en matinée, pour une pause déjeuner au Bayside Marketplace.
L’après-midi, on irait flâner dans Coral Gables pour des balades méditerranéennes, et se rafraîchir à la Venetian Pool. Le soir, les bars et les restaurants de Coconut Grove sont décidément tout proches.

Miami
Venetian Pool : Coral Gable

Miami en 4 jours : En ce dernier jour, on pourra visiter la demeure de Vizcaya ou s’éloigner des sentiers touristiques en prenant le chemin des quartiers de Little Haïti ou Opa-Locka.

Les transports à Miami

La voiture s’avère pratique pour passer d’un quartier à l’autre, et hormis à South Beach, il n’est pas difficile de circuler à Miami. Côté transport en commun, le métro, dit « Metromover », est très utilisé dans le centre-ville.
Sur le circuit intérieur, le métro, surélevé, qui tourne en boucle pendant 10 minutes, délivre une agréable vue sur le Downtown.
Le Metrorail est un réseau de trains de banlieue qui relie le nord et le sud, notamment Coral Gables et Coconut Grove, au centre-ville. Les bus MetroBus sont présents un peu partout dans la ville mais circulent moins le week-end.

Pour le train Metrorail vous devez posséder une carte Easy Card ou Easy Ticket, rechargeables. Pour le MetroMover c’est simple, c’est gratuit et pour les bus Metrobus vous payez dans le bus en liquide (pièces) avec l’appoint ou avec l’Easy Card.

Un toit sur la tête à Miami

Comme souvent, et Miami n’échappe pas à la règle, les prix varient en fonction de la saison et des évènements.
Parmi les établissements les moins chers, on choisira les dortoirs des auberges de jeunesse, alors que si l’argent n’est pas un problème, les hôtels Art déco de South Beach possèdent le cadre idéal pour un séjour à Miami.

Réserver une chambre dans un hôtel Art Déco comme le Colony Hotel : photo Colony Hotel

Les petits budgets auront du mal à trouver leur bonheur dans Miami Beach mais peut-être préféreront-ils les plages moins huppées du nord de Miami. A noter que les prix affichés sont souvent indiqués sans la taxe d’Etat, de l’ordre de 10 à 15 %.

Sortir pour se cultiver ou pour le shopping

L’édition du vendredi du Miami Herald ainsi que l’hebdo gratuit New Times, listent les spectacles et évènements de la Magic city.
Plus généralement, le gotha théâtral se produit au Carnival Center for the Performing Arts, au TOPA, au Miami Dade County Auditorium et au Gusman Center for the Performing Arts. Il existe également des salles plus modestes : le Miami Shores Performing Arts Theater, le Gable Stage ou l’Actors’ Playhouse.

On ira supporter les équipes sportives, que ce soit l’équipe de foot des Dolphins ou de baseball des Marlins, au Dolphins Stadium ; les Miami Heat (basket) à l’American Airlines Arena. Le jal alai, la pelote basque à la mode floridienne, se pratique au Miami Jal Alai Fronton.

Côté musique, la culture latine est bien évidemment à l’honneur : on la retrouve au Mango’s Tropical Café ou à l’Atarazana Nightclub & Restaurant.
Pour le jazz, on se rendra au Jazid, à l’Upstairs at the Van Dyke Café ou au Globe Café & Bar. On trouve des bons restaurants à SoBe mais aussi à Coconut Grove. Pour danser, le choix est vaste tant la ville est festive : on se rendra à South Beach, très réputé, mais aussi dans le centre-ville, le Downtown. A SoBe, les rues sont animées toute la nuit.

On pourra trouver des cadeaux et des boutiques excentriques à CocoWalk, dans Coconut Grove ; des vêtements ou des bijoux à prix raisonnables dans le centre-ville comme au Seybold Building ; des galeries d’art à Coral Gables ; des souvenirs sympas à Bayside comme au Warner Brothers Studios Store ; des cigares cubains à Little Havana Cuba Factory dans Little Havana ; des objets Art déco à l’Art Deco Welcome Center dans South Beach ; de la musique latine à Casino Records dans Little Havana ; et des livres de voyage à Books & Books dans Coral Gables.

Quand partir à Miami, météo et climat

Miami possède un climat tropical, les hivers sont doux et secs, par contre les étés sont chauds et humides. Entre les mois de mai et d’octobre, les pluies sont importantes, prévoyez un parapluie plus qu’un parasol.

Le climat tropical de la Floride est propice aux ouragans.

De mai à octobre c’est la saisons des ouragans (Hurricanes) qui peuvent être violents et dévastateurs comme Andrew en août 1992. Notre saison recommandée : l’hiver et l’automne où les températures sont agréables, la pluie absente, et pas d’ouragan à l’horizon.

Javier 20, Février 20, Mars 22, Avril 23, Mai 26, Juin 27, Juillet et Août 28, Septembre 27, Octobre 26, Novembre 23, Décembre 20
Températures moyennes en degrés

Tous les plans pour découvrir et ne pas se perde dans Miami

Plan général de la ville en pdf
Carte google de la ville

Miami Visitor Center

Miami Greater Convention and visitors bureau
Adresse : 701 Brickell Avenue, Suite 2700, Miami, FL 33131. 305 / 539-3000 Heures d’ouverture : du lundi au vendredi de 8h30 à 18h

Parlons sécurité et prudence à Miami

Bien que Miami soit connue pour être une des villes les plus dangereuses des USA, et que c’est une plaque tournante du trafic de drogue, il ne faut pas craindre de s’y rendre. Elle est sûre dans toutes les zones touristiques et en dehors des quartiers résidentiels comme Liberty City, Carol City, Overtown, et Opa Locka. Au contraire Miami Beach, Coconut Grove , Coral Gables et Key Biscayne ne posent pas de problèmes. Downtown Miami est relativement sûr le jour, mais évitez la nuit. Numéro D’urgence : 911 Gratuit de n’importe quel téléphone public.

Sites internet sur Miami

1 COMMENTAIRE