Le Wyoming, grands espaces et petites villes de Far West


Le Wyoming vous plongera dans un temps où les Etats-Unis n'étaient que grands espaces où se côtoyaient de façon éparse petites villes, ranchs et cow boys. L'état le moins peuplé des Etats-Unis abriterait aujourd’hui plus d’animaux que d’hommes. Et ce n’est pas pour déplaire. Loin des grandes métropoles et de l’agitation touristiques d’autres états, vous retrouverez ici la nature à l’état brut. Connu et visité, parce qu'il abrite le fabuleux parc Yellowstone, le Wyoming plaira aussi pour sa faune incroyable, ses grandes plaines de solitude, sa culture de l’ouest profond et ses imposantes montagnes qui couvrent les deux tiers du territoire. Prêts pour un bond dans le Far Far West à l’état le plus brut ? Voyage authentique et sauvage garanti !!!
 

> Un grand état pour peu d’habitants

Bienvenue dans l’état le moins peuplé des Etats-Unis. Son nom provient de l’indien « Echeweamiing » qui signifie les « Grandes Plaines ». Le Wyoming abriterait, selon la légende, plus d’animaux que d’humains. En effet, sa population atteint tout juste les 500 000 habitants et sa capitale, Cheyenne, a peu en commun avec les grandes métropoles américaines : avec ses 60 000 habitants, elle a au contraire tout d’une petite ville de province.

Deux raisons pour une si faible population : premièrement, l’état est composé à un tiers de grandes plaines arides et aux deux tiers de montagnes, ce qui en fait une terre peu fertile, donc peu d’agriculture, donc peu d’hommes.
Deuxièmement, l’état est un des seuls, sinon le seul, état de l’ouest qui n’a pas connu de ruée vers l’or, et pour cause : il ne dispose d’aucun minerai !! Il y a bien quelques mines de cuivre, mais ça n’a pas suffit à attirer la foule. L’état n’a incidemment pas connu de développement anarchique, les boomtonws ne s’y sont pas multipliées et la population ne s'est pas pressée pour le peupler.

Vous trouverez au Wyoming un paysage principalement sauvage et vierge, qui donne une excellente idée de ce que les Etats-Unis étaient, avant toute colonisation.
 

> Balade en territoire indien

Tout d’abord, le Wyoming a abrité quelques dinosaures et autres grosses bêtes préhistoriques. Des fossiles ont en effet été découverts ici, et en particulier, le squelette du plus grand poisson d’eau douce, l’orphie, qui serait vieux de 50 millions d’années. A Kemmerer, la Green River Formation est un site de fouilles encore actif. A Thermopolis, vous pourrez visiter le Wyoming Dinosaur Center qui retrace l’évolution des dinosaures et participer aux fouilles, près du centre.

Les premiers habitants humains du Wyoming ont été, comme partout aux Etats-Unis, des peuples amérindiens. On retrouve d’ailleurs des pétroglyphes anciens à Legend Rock Site près de Thermopolis, ou au White Mountain Petroglyph Site, dans le Wyoming’s Red Desert.

De fameuses tribus indiennes se sont par la suite réparties le territoire : Crows, Arapahos, Sioux et Shoshones. Pour découvrir cette culture fascinante, dirigez-vous vers la Wind River Indian Reservation, une réserve indienne de plus de 8 000 mètres carrés dans laquelle habitent plus de 1500 Indiens Shoshones et près de 5000 Indiens Arapahos. Le Pony Express Trail qui reliait l’Oregon à la Californie passait par là.
Sur cet immense territoire, la communauté indienne a su développer des attractions touristiques autour de la nature et du sport : on peut profiter de ses rivières, lacs, forêts et montagnes pour pêcher, marcher, faire du ski doux, etc.
La réserve organise des attractions culturelles, dont le Mountain Man 1838 Rendez-Vous, durant lequel vous pourrez découvrir de l’artisanat indien et revivre des scènes de vie indiennes du siècle dernier (piège à touriste, mais pourquoi pas ?).
Vu son énorme surface, la réserve permet aussi de profiter de tout un tas de loisirs, autres que culturels : admirer des troupeaux de chevaux sauvages dans le Red Desert, déambuler dans des villes fantôme, observer des pétroglyphes et jouer au casino…
 

> La conquête du Wyoming

Fort Phil KearnyLes premiers ‘blancs’ à explorer l’état furent des trappeurs français, au 18e siècle, mais ce sont les Américains John Colter et Jim Bridger qui s’aventurèrent sur la totalité des terres au 19e siècle. Des relations d’échanges s’établirent entre indiens et américains, puis cédèrent comme partout dans le pays la place à des affrontements pour la maîtrise du territoire. De nombreux forts symbolisant cette lutte sont à visiter : Fort Phil Kearny, Fort Fetterman ou Wagon Box Fight, Fort Laramie (au milieu des Grandes Plaines), Fort Bridger, Fort Caspar. Ils ont tous été créés pour le commerce des fourrures entre trappeurs américains et tribus indiennes, puis se sont transformés en postes militaires et utilisés alors pour la protection des pionniers dans leur traversée vers l’ouest.

En 1867, le chemin de fer arrive à Cheyenne, et la ville entame alors un développement modeste. De nombreux musées présentent cette période incertaine, de conquête de l’ouest (timide ici), à Sheridan (le Trails End Historic Site), à Buffalo (le Jim Gatchell Museum), à Cheyenne (le Wyoming State Museum, le Nelson Museum of the West ou le State Capitol). Si vous passez à côté, tentez le tour à la Historic Frontier Prison, la prison historique qui vaut le coup d’oeil.

Pour avoir un aperçu de la vie au 19e siècle, vous pourrez aller faire un tour à Grand Encampment, une petite ville à la frontière du Colorado, qui arborait une mine de cuivre, et qui a aujourd’hui tout (ou presque) d’une ville fantôme. Sinon, il vous suffit de vous promener dans les villes de l’état : Sheridan, Johnson, Buffalo et surtout Cody, une vraie ville western où vous sentirez immanquablement l’ambiance Far West.

S’il n’a pas véritablement connu l’agitation de la ruée vers l’or, le Wyoming a eu sa période Wild Wild West avec son lot de personnages de bandits, parmi lesquels Calamity Jane, Rain-in-the-Face, Wild Bill Hickok, mais aussi le fameux Butch Cassidy qui y a semé la panique et fréquentait le dancing, qu’on peut aujourd’hui visiter : la Cassidy House (à visiter si vous êtes fan de ce personnage, mais sinon, passez votre chemin). L’état fait la part belle à Buffalo Bill aussi, figure mythique de la conquête de l’ouest qui a fondé la ville de Cody (et elle se charge bien de nous le rappeler !)
 

> Là où le rodéo est roi

On ne peut pas ne pas en parler, car c’est le sport national (de l’état) : le rodéo. Et vous n’y couperez pas ! Spectacle tout autant qu’événement sportif, le rodéo fait partie intégrante de l’identité du Wyoming, qui le revendique d’ailleurs ouvertement. C’est donc l’occasion pour vous de découvrir cette pratique, ses règles et ses codes (il y en a beaucoup).

A l’origine, le rodéo était une pratique qui consistait à regrouper le bétail, pour le marquer et le soigner. Aujourd’hui, c’est un véritable show qui passionne encore une partie de l’ouest américain pendant la saison des rodéos ! Et un show ultra codé qui commence par une cérémonie d’ouverture très solennelle composée d’un défilé à cheval des participants, avec des drapeaux, suivi de l’hymne national.
Il comporte plusieurs épreuves : le Bronc Riding (monte d’un cheval sauvage), le Bull Riding (monte d’un taureau), le Roping (capture d’un veau au lasso) et le Barrel Racing (une épreuve de vitesse), etc.
A part si vous êtes vraiment contre, ça vaut le coup d'aller voir un rodéo au moins une fois dans sa vie, alors profitez du fait que vous êtes justement au pays du rodéo !!!

Donc au Wyoming, vous pourrez assister au plus ancien et au plus grand rodéo de plein air au monde : le Cheyenne Frontier Days, surnommé le Daddy of’Em All. Organisé en juillet, il attire de nombreux visiteurs et il vaut mieux réserver si vous voulez y aller. Pour en savoir plus sur ce rodéo, visitez l’Old West Museum, qui retrace en l’historique.

Si vous loupez ce grand spectacle, pas de panique, toutes les villes de la région organisent des spectacles de rodéo : Cody, qui s'est auto proclamée la ville mondiale du Rodéo et qui présente le célèbre Buffalo Bill Cody Stampede Rodeo, mais aussi Kaycee, Casper, etc.

Pour vivre la vraie vie de western, partager la vie de cow boys et de cow girls (de vrais de vrais), vous avez la possibilité de loger dans un ranch. Il en existe de tous les types (rustique ou tout confort) et situés souvent au milieu de nulle part, ils accueillent les visiteurs toute l'année. C'est une belle expérience à faire et parfois, vous pouvez même participer aux activités quotidiennes ! 
 

> Séjour contemplatif et actif

L'observation de la faune du Wyoming peut justifier un voyage en soi. Les Grandes Plaines donnent justement l'occasion d'observer des troupeaux d’animaux sauvages : bisons, orignaux, antilopes, coyotes, etc.
Ces immenses plaines d’herbe s'étendent à perte de vue, avec peu de végétation, donc peu d'obstacle à la contemplation. Vous serez bercé par le bruit du vent, et pas grand chose d'autre. C'est dans ce paysage qu'a été tourné Brokeback Mountains.
C’est beau, bucolique et mélancolique mais vous pourrez vite être lassé parce que c’est aussi un peu monotone. A vous de voir.

L'autre paysage du Wyoming, c'est la montagne qui recouvre deux tiers du territoire. Les Rocheuses s'étalent confortablement, avec leurs paysages alpins. D'autres chaîne secondaires occupent également les lieux : la Snowy Range, la Wind River Range et les Big Horn Mountains
C'est l’occasion de passer des vacances sportives : randonnées et escalade sont pratiquables quasiment partout et les sports d'hiver (notamment ski et snowboard) se sont bien répandus et attirent chaque année de nombreux touristes. Profitez des pentes enneigées dans des stations de qualité à Hogadon près de Casper, dans la Snowy Range, à Snow King, près de Jackson, etc.
 

>Magnifiques Yellowstone et Grand Teton

Old FaithfullMais comme on l’a dit, le Wyoming est surtout connu pour ses deux illustres parcs. 

Surtout, surtout, allez à Yellowstone et passez-y au moins deux jours. Il mérite à lui seul l’aller-retour aux Etats-Unis. Dur de présenter ce site en quelques mots, car il y a tant à en dire. John Colter, le premier Américain à explorer l’endroit avait pris des notes décrivant de l’eau fumante, une odeur nauséabonde, des marres de boue. A son retour sur la côte est, ces notes furent considérées comme complètement loufoques par les cols blancs, qui surnommèrent ironiquement l’endroit « Colter’s Hell ».

Le parc qui s'étend sur 8893 mètres carrés à l'ouest de l'état est une immense étendue aux multiples paysages : forêts, canyons, rivières, lacs, et chaînes de montagne. Il abrite surtout, et c'est ce qui fait sa particularité, des phénomènes géothermiques fascinants (plus de la moitié de ces phénomènes mondiaux se trouvent au Wyoming): cascades, geysers, sources d'eau chaude, fumerolles, bassins de boue, etc. Sur une telle surface, on trouve également plusieurs écosystèmes différents ainsi qu'une faune extrêmement variée. Mammoth Hot Springs

Il existe différents chemins à suivre, selon le temps que vous avez. Parmi les principaux sites à voir, il y a, entre autres, bien sûr l’Old Faithfull, un geyser dont le jet peut atteindre 40 mètres de haut, toujours en activité, les Mammoth Hot Springs, un paysage de terrasses scintillantes où l'eau coule doucement (ça brille, ça mousse, ça ressemble à de la neige liquide, et c'est tout simplement fabuleux!). Mais aussi le Black Sand Basin, avec des sources d’eau chaude mutlicolores, le Midway Geyser Basin, la plus belle source d’eau chaude, ou le White Dome Geyser, un cône de 9 mètres de haut dont les éruptions se produisent toutes les 15 minutes.
Allez aussi admirer le West Thumb Geyser Basin, dont l'eau est colorée grâce à des algues microscopiques, et les marres de boue : la Mud Volcano ou le Sulphur Caldron. Et ce n'est pas fini, mais on va s'arrêter là...

Pour voir de belles chutes, le Grand Canyon de Yellowstone, long de près de 18 kilomètres, offre un panorama splendide. La partie supérieure est la plus grandiose, elle présente en effet des parois étroites et profondes aux couleurs flamboyantes, qui évoluent entre le jaune, l'orange, el rouge, l'or et le brun. Ce qui contraste bien sûr avec l'eau bleu sombre qui bouillonne au bas de la gorge. Sa profondeur varie entre 60 et 245 mètres, et sa largeur entre 300 et 1400 mètres. Comme il se doit, le canyon est ponctué de chutes vertigineuses : les Upper Falls, en haut du canyon, hautes de 33 mètres, et les Lower Falls, un peu plus bas. 
Mont Grand Teton Le parc contient également quelques lacs, dont le principal : le lac de Yellowstone qui remplit un cratère de volcan. Il est agréable de faire la route qui longe le lac et serpente dans laDevil's Tower forêt, entre West Thumb et Lake Village
On n’a pas fait de liste exhaustive, mais on espère en avoir dit assez pour vous donner envie d’y aller.

Le Grand Teton est l’autre parc à voir. Ce curieux nom vient des trois monts qui surplombent le parc, dont les formes arrondies leur a valu le surnom des "trois tétons" par les trappeurs français.
Le plus haut sommet, le Grand Teton, culmine à 4185 mètres et sept sommets de la chaîne atteignent les 3600 mètres. Ici, vous verrez des rivières, des barrages de castors, des troupeaux d’élans, des bisons, des loups, des cerfs, des mouflons, des ours, bref, une faune splendide que même un zoo ne peut pas rassembler. 

Pour d’autres curiosités géologiques, allez admirer le Devil’s Tower, au nord-est du Wyoming, de 365 mètres de haut. C’est le premier monument national des Etats-Unis et c’est ici que fut tourné la Rencontre du 3e type, de Spielberg.


Copyright photos, Fort Phil Kearny : Wikipedia

> Liens utiles

Page Wikipédia Wyoming
Office de tourisme Wyoming (anglais)
Office de tourisme Cheyenne
Wyoming Dinosaur Center (anglais)
White Mountains Petrioglyphs (anglais)
Wind River Indian Reservation (anglais)
Fort Fetterman (anglais)
Fort Lamarie (anglais)
Trails End Historic Site (anglais)
Wyoming State Museum (anglais)
Sheridan (anglais)
Buffalo (anglais)
Cody (anglais)
Sites culturels Wyoming (anglais)
Cheyenne Frontier Days (anglais)
Old West Museum (anglais)
Buffalo Bill Cody Stampede Rodéo (anglais)
Ski au Wyoming (anglais)
Yellowstone (anglais)
Grand Teton (anglais)
Devil's Tower (anglais) 

 
Javascript is required to view this map.