Saguaro, le parc du cactus chandelier

Le parc national de Saguaro, avec sa vaste étendue désertique, ses quelques collines et sa végétation éparse, a tout du décor de western ! Avec en prime, le cactus symbole des paysages du Grand Ouest américain, qui incidemment lui a donné son nom, le Saguaro. Cette variété unique qui ne pousse qu'ici a rendu ce parc célèbre.

Et si le parc abrite également une zone de montagnes recouvertes de forêts de conifères, c'est principalement pour admirer la floraison de ce fameux cactus- mais aussi d'autres variétés présentes dans le parc- que des milliers de touristes visitent le parc. Bienvenue dans le paysage de Lucky Luke !

> Présentation du parc

Le principal attrait et même la raison d’être du parc national de Saguaro, c’est bel et bien le majestueux cactus géant Saguaro ! Cette variété de cactus ne pousse qu’ici et c’est ce qui a bâti la réputation du parc.

Ce cactus qui se prononce ‘Sah-wah-roh’ est du genre Carnegiea et ne comprend qu’une seule espèce. Il peut vivre jusqu’à 250 ans. Il a la particularité de gonfler et rapetisser selon la quantité d’eau qu’il a absorbée, comme un accordéon : en sachant qu'il peut contenir autour de 3000 litres d’eau et en perdre 50% en période de sécheresse, on peut imaginer que sa forme et son poids varient considérablement. Il peut peser au maximum entre 4 et 5 tonnes. Il dispose, comme de nombreux cactus, de milliers d’épines destinées à le protégéer d'éventuels 'prédateurs' mais destinés aussi à lui apporter de l’ombre. Les plus grands Saguaros atteignent jusqu’à 15 mètres de hauteur. Le plus gros actuellement observé fait 13,8 mètres de haut et 3,1 mètres de circonférence, et se trouve en Arizona. Les Saguaros fleurissent entre avril et mai.

Mais le parc ne se résume pas au Saguaro : outre cette espèce, elle abrite une variété impressionnante de cactus. Et si vous venez au printemps, vous verrez la région se couvrir de couleurs inattendues, car les mois de mars et d'avril correspondent à la période de floraison. C'est absolument splendide : les Saguaro se revêtent de fleurs blanches, tandis que les autres arborent des fleurs de couleurs variés.

Et quand on en a assez du désert, on peut faire un tour en montagne, puisqu'avec un relief qui varie entre 914 et 2400 mètres d’altitude, le parc comprend des zones montagneuses recouvertes de forêts de conifères, d’où vous aurez des points de vue extraordinaires sur la vallée. N'hésitez pas à grimper quand la chaleur et l'aridité commence à vous lasser.  

Le parc national de Saguaro est divisé, par la ville de Tucson, en deux secteurs distincts  :
- Saguaro Est, le secteur de Rincon Mountains, dont les altitudes varient entre 813 et 2641 mètres d’altitude. Cette partie, du fait de ce relief contrasté, comprend une diversité de paysage plus importante que la partie ouest. En basse altitude, vous trouverez l’environnement typique du Sonoran Desert avec des broussailles, des prairies sèches, de nombreuses plantes du désert mais aussi des forêts de conifères en altitude. Les Saguaros y sont rares. Vous pourrez effectuer de nombreuses randonnées puisque cette partie comprend près de 205 kilomètres de sentiers.
- Saguaro Ouest, le secteur Tucson Mountains, à l’ouest de la ville, est plus bas en altitude (entre 664 et 1428 mètres d’altitude). Son paysage est sensiblement homogène et comprend des 'forêts' de Saguaro relativement denses. Il abrite également de nombreuses espèces habituées aux espaces arides : cactus et plantes grasses.

Voici quelques exemples de noms de cactus présents dans le parc, si vous voulez vous essayer à rechercher leurs racines grecques ou latines : Ferocactus cylindraceus, Opuntia phaeacantha, Opuntia engelmannii et Mammillaria grahamii. Parmi les autres plantes se trouvent Chamaesyce gracillima, Jatropha cardiophylla, Lupinus sparsiflorus, Mentzelia texana, Orobanche cooperi, Sairocarpus nuttallianus, Monoptilon bellioides et Yucca elata20.

Pour les visites, deux scenic drives traversent Saguaro Park.
- La Cactus Forest Loop Drive, dans la partie est, est une boucle de près de 13 kilomètres à prendre à partir de l’entrée est. Elle vous mènera à travers des forêts de cactus, paysages typiques du Sonoran Desert, et vous pourrez apercevoir les sommets des Rincon Mountains. Peu de chance cependant de voir des animaux car ils vivent plutôt la nuit.
- La Bajada Loop drive, à l’ouest, est comme son nom l’indique, une boucle de 6,5 kilomètres, mais elle ressemble davantage à une piste car elle n’est pas goudronnée, donc si vous avez un véhicule de location, évitez de vous y engager et renseignez-vous sur les tours proposés. Certaines parties sont à sens unique, d’autres non. A partir de cette piste, vous aurez accès à certains sites intéressants : le Signal Hill, à parti duquel, vous empruntez le Signal Hill trail pour accéder au passionnant site de pétroglyphes du même nom, le Valley View Overlook et le Desert Discovery Nature Trail (un joli sentier d’interprétation).

Il existe -'on l'a dit- de nombreux sentiers de randonnée, mais aussi quelques sites historiques intéressants : les pétroglyphes de Signal Hill (on en a parlé), la Manning Cabin située dans la Rincon Mountain Saguaro Wilderness Area et qui fut construite en 1905 par Levi Manning, autrefois maire de Tucson. Ou encore une vieille route, construite dans les années 30 par le Civilian Conservation Corps.

Attention, c’est un parc désertique, donc vous ne trouverez de l’eau nulle part. Prévoyez d’en emporter le maximum.

Un peu d’histoire
La présence humaine daterait de 5000 ans avant J.-C. Ensuite, les traces montrent qu’un groupe amérindien, les Hohokams, agriculteurs, chasseurs et cueilleurs, aurait vécu dans la région de 200 à 1450 après J.-C. Ils seraient les auteurs présumés des pétroglyphes et pictographes que l’on retrouve dans le parc.
Après une période de sécheresse, ils furent remplacés par les Sobaipuri et Tohono O’odham qui s’adaptèrent davantage aux ressources du désert et trouvèrent à se nourrir des fruits de cactus.
Les premiers Espagnols seraient arrivés vers la moitié du XVIe siècle et ils auraient construit un poste à l’emplacement de l’actuelle ville de Tucson. La région attira brièvement les chercheurs d’or et de minerais, mais la réserve étant faible, les mines fermèrent rapidement.  
En 1933, la région fut reconnue Monument National, pour protéger les fameux cactus uniques. 288 km2 de la Saguaro Wilderness Area furent ajoutés en 1975 et le parc national fut créé en 1994. Il s'étend aujourd’hui sur 370 km2.

Le parc a abrité le tournage de nombreux films, dont principalement des westerns : Règlements de comptes à OK Corral, Bonanza, Rio Bravo, La Conquête de l’Ouest, et plus récemment, Tombstone, Les hommes du désert, etc.

Un peu de géologie
Le parc est composé de roches sédimentaires, métamorphiques et ignées. Les plus anciennes, les sédimentaires, se seraient déposées il y a environ 1,7 millions d’années. Il y a 30 millions d’années, la collision des plaques nord-américaine et océanique provoqua le soulèvement des roches.
C’est de cette époque que datent les minerais d’or, d’argent et de cuivre. Un nouvelle série d’érosions entraina la création de failles, qui s’érodèrent progressivement et façonnèrent les vallées et les zones montagneuses que l'on voit aujourd'hui (les Rincon et Tucson Mountains).

> Visiter le parc en une demi- journée ou une journée

Concentrez-vous sur une partie seulement et suivez la scenic drive, à partir de laquelle vous pourrez emprunter des chemins très accessibles:
- à l’ouest : le Douglas Spring Trailhead, le Valley View overlook trail pour avoir un panorama sur la vallée Avra, le Signal Hill trail ou encore le King Canyon trail.
- à l’est : le Freeman Homestead trail, le Hope Camp trail (accessible aussi à cheval), le Tanque Verde Ridge Trail, magnifique sentier qui vous mène à plus de 2100 mètres et où vous passerez d’un paysage désertique à des prairies, puis à un paysage boisé peuplé de chênes et de pins.

> Visiter le parc en 2 jours

Faites un tour dans la Rincon Mountain Saguaro Wilderness Area. Un sentier de plus de 24 kilomètres qui vous mènera au sommet du parc, à 2400 mètres d’altitude. Dormez sur le chemin sous la tente.

> Coté pratique

Comment s'y rendre
Il existe deux entrées au parc, et elles sont toutes deux accessibles par l’Interstate 10, avant d’arriver à Tucson.
- Entrée est de Rincon Mountain District : emprunter la sortie 275 par la route Houghton et tourner à gauche au nord d'Escalante Road.


- Entrée ouest Tucson Mountain District : prendre la sortie 242 par la route Avra Valley Road vers Sandario Road.
Trsè accessible en train, aéroport pas loin.

Tarifs
Les entrées sont valides durant sept jours consécutifs.
Entrée individuelle (piéton et vélo) : 5 $
Entrée par véhicule (moto, voiture et camping-car) : 10 $
Pass annuel : 25 $
Federal Recreational Land Pass (vous donnera accès à tous les parcs d’Arizona) : 80$ 

Horaires d’ouverture
Les deux parties du parc sont ouvertes du lever du soleil au coucher du soleil.
Chacune possède son Visitor Center dont les horaires sont identiques : tous les jours de 9h à 17h. Vous trouverez un joli musée dans celui de la partie ouest. 

Quand le visiter 
Printemps : c'est la meilleure période car les cactus fleurissent tous en mars et arvil.
Hiver : c’est aussi une bonne saison car l’administration du parc organise de nombreuses randonnées avec des programmes d’interprétation passionnants.
Eté : les températures peuvent monter au-delà de 37°C. Si vous y êtes à cette période, préférez la tombée de la nuit pour visiter.  

Se loger (quelques bonnes adresses) 
Vous ne pourrez pas dormir dans le parc qui ne dispose d’aucune infrastructure touristique. Tout est à Tucson, du motel (ex. Arizona Inn) au grand hôtel (Sheraton ou Mariott) en passant par le bed & breakfast.

Se restaurer
Il n’existe ni restaurant, ni épicerie dans le parc. Vous en trouverez à Tucson.

Camping
Il n’existe pas de camping à proprement parler dans le parc, mais le camping sauvage est autorisé dans six sites de la partie Est. Ils ne sont accessibles qu’à pieds ou à cheval. Sachez que vous n'y trouverez aucune infrastructure si ce n’est des toilettes sèches et des emplacements pour faire du feu. Il vous faudra un permis spécial à 6$.

Utile 
Carte de Tucson Mountain District 
Carte de Rincon Valley Area 
Sentiers dans Cactus Forest 

> La galerie photos des incontournables de ce parc

 

Panneau d'entrée

Cactus en fleurs

Ombre de cactus

Fleurs de Saguaro

Epines de Saguaro

Cactus du parc

Chemin derrière le Visitor Center

Paysages de la partie Est

Tucson District

Grasslands

 

> A proximité

Phoenix
Canyon de Chelly
Grand Canyon  

Copyright photos : Wikipédia, yusuikaojdnxpatt.meeplesglenniaUGArdenerjacqueline.poggi, vambo25, lars hammar, Fotolia.


EN PARLER SUR LE FORUM 
 

Découvrez ce parc national avec Google.

Javascript is required to view this map.