Everglades, présentation du parc

Au pied d’un état de soleil et de plages, le parc national des Everglades apparaît comme un mirage verdoyant. Rivières d’herbe oui, mais aussi labyrinthe de marécages, entrelacement de canaux naturels, réserve peuplée d’animaux sauvages plus ou moins hostiles, parmi lesquels, les fameux alligators ! C’est une destination unique, qui vaut le détour si vous voyagez en Floride.

Everglades National Park
Airboat Everglades Florida Big Cypress National Preserve

Le parc national des Everglades occupe une bonne part de la péninsule sud de la Floride. Ce trésor national, appartient aujourd’hui au Patrimoine mondiale de l’UNESCO et fut à l’origine créé pour protéger un écosystème unique (plantes et animaux).
Avec ses 6000 km2 de terres, c’est le plus grand espace sauvage des Etats-Unis.

Si le Parc des Everglades apparaît comme un grand marécage, doté d’une végétation abondante et rase, c’est en réalité une immense rivière peu profonde qui coule vers le sud et façonne le relief au gré du temps et de la météo.

Everglades National Park

A savoir, on ne vient pas aux Everglades pour découvrir des paysages spectaculaires ! Le décor peut même apparaître monotone, car c’est sensiblement toujours le même partout, à savoir une « rivière d’herbes ». Ceci dit, en vous munissant d’une documentation appropriée, vous pourrez découvrir un écosystème unique, avec une faune et une flore qu’on ne retrouve nulle part ailleurs au monde. Mais il est vrai qu’il faut s’intéresser un minimum à la nature. Et si les crocos titillent votre intérêt, vous serez servis !

Ce parc en effet est surtout célèbre pour son environnement : une faune incroyable y évolue, dont les fameux alligators de Floride, mais aussi la panthère de Floride, l’opossum, le lynx, le cerf ou le lamantin. Ces animaux ne sont pas tous faciles à observer, mais ce qui est certain, c’est que vous tomberez à coup sûr (ou presque) sur un alligator.

Everglades National Park

S’y côtoient également 350 espèces d’oiseaux (ibis, aigrettes, hérons, cigognes, aigles) et, si vous êtes passionné par les oiseaux, vous serez au paradis !
On trouve aussi aux Everglades 300 espèces de poissons d’eau douce et d’eau salée, ainsi que des reptiles de tout poil.
Enfin, et du fait de l’écosystème particulier, une flore d’une richesse unique s’y est développée : chênes, indigoberry blanc, tamariners, gumbo-limbos, palmiers, etc.

Composition du parc

Le parc des Everglades comprend trois types de paysage : les mares d’herbe, des petites îles boisées et les mangroves, et seulement deux routes. Le meilleur moyen de découvrir la zone étant, vous l’aurez compris, à pieds.

Il existe deux entrées dans le Parc :

– L’entré nord, Florida City (située sur la Tamiami Trail), qui donne accès à tout le nord du parc. C’est l’entrée la plus fréquentée car la plus accessible depuis Miami. Vous trouverez sur la route le Visitor Center (allez-y absolument), puis le départ de nombreux sentiers de randonnée pédestre très bien aménagés (évitez de vous éloigner des tracés).

Everglades National Park

Vous pourrez rouler jusqu’à Flamingo, petit village à l’intérieur du parc situé en bordure de la mangrove.

– L’entrée sud donne, forcément, accès à la partie sud du Big Cypress Swamp. Dans cette zone, vous pourrez faire des promenades en bateaux, notamment dans la zone des Ten Thousand Island.

La Shark Valley se situe entre les deux précédentes entrées, sur la Tamiami Trail. Si vous voyez un crocodile paresser sur le parking, n’allez surtout pas penser que c’est un faux destiné aux touristes !!

Aux Everglades, vous pouvez faire des promenades à pieds, mais aussi en canoë et en kayak. La voie « fluviale » est parfois le seul moyen pour découvrir certaines parties du parc.
N’hésitez pas non plus à faire un tour en airboat dans les zones en-dehors du parc naturel, le long de Tamiami Trail ou à Florida Bay.

La petite histoire des Everglades

La zone fut habitée par les Indiens Calusa avant l’arrivée des Espagnols en 1500. Ils laissèrent de nombreuses traces dans la région, dont des outils et des constructions en coquillages. Le site fut investi et aménagé par les Américains à partir du 19e siècle seulement, mais sans aucun égard quant à l’écosystème, comme souvent à cette époque.

Everglades National Park
Airboat Everglades Florida Big Cypress National Preserve

La singularité de la région fut prise en compte au début du 20e siècle, et une partie de ce que sont les Everglades fut classée Parc national en 1934. D’autres zones furent lentement absorbées par le parc national plus tard : le parc national de Biscayne, la réserve nationale de Big Cypress, le parc d’État de John Pennekamp Coral Reef sur le Key Largo, le refuge sauvage national de Ten Thousand Islands ou encore le « Hole in the Donut ».

Les Everglades furent déclarés Réserve de biosphère dès 1976. Puis, le parc a très vite été inscrit au Patrimoine mondial de l’UNESCO et classé zone humide d’importance nationale.

Géologie du parc

Le parc s’étend jusqu’à la pointe sud de la péninsule floridienne et ne comprend qu’une partie des grandes terres humides, autrefois nommées Pay-hay-okee (ou eaux herbeuses) par les Indiens Séminole. Le parc abrite un écosystème de type subtropical fragile.

Il consiste en un lent système mouvant de rivières coulant vers le sud-ouest (à raison de 400 mètres par jour), alimenté par la rivière Kissimme et le lac Okeechobee.

Everglades National Park
Everglades National Park, Florida, USA

Visiter le parc en 1 jour

Proposition 1– Parcourez la route de 61 km depuis l’entrée nord. Ici, on verra plus de végétations dont des acajous, palmiers, figuiers et surtout la mangrove (au sud). Arrêtez-vous au Visitor Center pour récupérer un plan et choisissez vos randonnées dont les départs se situent tous le long de la route:

  • – Anhinga Trail (circuit pour observer les alligators et les oiseaux
  • – Gumbo Limbo Trail (dans la forêt tropicale)
  •  Pinelands Trail (dans la forêt subtropicale)
  • – Pa-hay-okee Overlook (ce sentier mène à une tour d’observation qui offre une vue panoramique sur la « rivière d’herbes »)
  • – Mahogany Hammock (sentier qui serpente à travers une île subtropicale)
  • – West Lake Trail (circuit à travers la mangrove)
  • – Flamingo – Eco Pond (promenade vers une plateforme d’observation).

Proposition 2– Allez à Shark Valley : circuit de 22 km sur petite route à faire à pied, à vélo ou en petit train. Vous trouverez la tour d’observation à mi-chemin et ne manquerez pas de tomber sur des alligators. Contrairement aux crocodiles, les alligators ne sont pas agressifs et sont plutôt placides hors de l’eau. N’allez tout de même pas les embêter et, surtout, évitez de tomber dans le canal qui longe la route ! Si vous faites vite, vous pourrez presque faire les deux tours.

Everglades National Park
Mangrove Forest

Proposition 3– A l’entrée sud du Big Cypress Swamp. Ce marais humide abrite des cyprès chauves, des cyprès nains, des palmiers royaux, des saules et même des orchidées. A voir : marais de Corkscrew où vous pourrez circuler sur la Janes Scenic Drive.

Pour faire un tour d’airboat, les sites se succèdent le long de la Tamiami Trail et se valent tous plus ou moins. En général, ils offrent des tours d’ 1/2 heure. Si vous avez le temps, poussez jusqu’à Everglades City, l’autre entrée, ou vous trouverez des Airboat tours d’une heure qui vous emmèneront plutôt dans les mangroves.

Le parc Everglades coté pratique

Comment s’y rendre : Vous pouvez rejoindre le parc très facilement à partir de Miami (à 30 miles) ou de Key West. Les trois entrées sont accessibles à partir de l’US 41 :  Florida City (entrée principale), Shark Valley, puis Big Cypress.

Horaires d’ouverture
Le parc des Everglades est ouvert toute l’année, 24h/24.
Il abrite quatre/cinq Visitor Centers : Ernest Coe Visitor Center, Flamingo Visitor Center, Shark Valley Visitor Center, Chekika Visitor Center (ouvert uniquement en hiver) et Gulf Coast Visitor Center.

Quand le visiter
Allez-y plutôt à l’automne ou au printemps, car tout est ouvert.
De mai à octobre, c’est la saison humide, EVITEZ ! Il fait chaud, humide et c’est rempli de moustiques!!! En plus, certaines infrastructures sont fermées.

Everglades National Park
King Cobra

Tarifs
Entrée véhicule motorisé : 25 $ (valide pour 7 jours consécutifs)
Entrée individuelle (piéton, vélo, moto) : 8 $ (valide pour 7 jours consécutifs)

Se loger (quelques bonnes adresses)
Il n’existe qu’un seul hôtel dans le parc, l’Everglades City Motel. Pas très cher, mais il faut réserver. Sinon, il faut aller jusqu’à Florida City : Travelodge, le Fairway Inn, ou encore à Homestead, l’America’s Best Inn, à Everglades City, à Naples ou à Miami.
Voir ce site qui propose des adresses d’hôtels.

Camping
Les « Frontcountry » campings : il y en a deux à l’entrée du parc et ce sont les sites les plus accessibles : le Flamigno Campground et le Long Pine Key CampgroundLes « Backcountry » campings sont des sites situés à l’intérieur du parc. En effet, il existe de nombreuses zones aménagées – sommairement – pour accueillir des tentes (parfois des zones surélevées, appelées chickees). La plupart sont accessibles en canoë, bateau ou kayak, ou à pieds. Pour ces emplacements, il vous faudra un permis . Il faut les réserver au moins 24 heures en avance.
Les services sont en sus, à contacter le site du parc pour en savoir plus. Des campings existent également à Florida City, Everglades City, etc.

Restaurants
Dans le parc : Miccosukee restaurant, et sinon, dans les villes alentours.

Utile
Cartes du parc 
Cartes de sentiers